Avec plus de 32 000 diplômés chaque année 1, les écoles d’ingénieurs restent parmi les établissements les plus attractifs en France. Synonymes pour beaucoup de facilité d’accès à l’emploi, il n’en reste pas moins difficile pour lesjeunes étudiants de se projeter dans les métiers de l’ingénierie.

 

Création et développement d’outils d’information


ESTACA a ainsi créé une plateforme digitale unique pour aider à mieux comprendre le métier d’ingénieur.

Parallèlement à cette démarche pour l’orientation, l’École semobilise pour la réorientation des étudiants à travers le programme SPID’ESTACA, qui permet à ceux qui se sont trompés de voie, d’intégrer ESTACA sans perdre une année.

 

Ingénieur pour quoi faire ? : Une plateforme interactive pour découvrir les métiers de l’ingénierie des transports

Qu’est ce que le métier d’ingénieur(e) ? Sur quels projets travaille-t’il/elle et au sein de quelles entreprises ?

Quels sont ses compétences et ses expertises ? Des questions que se pose chaque lycéen ou étudiant avant de choisir son école d’ingénieurs.

 

Pour accompagner les futurs candidats dans cette phase de décision, ESTACA a rendu visite à8 de ses alumni travaillant dans le secteur des transports, pour réaliser des vidéos-portraits où chacun explique son métier, partage son expérience et sa vision du métier d’ingénieur(e). Ces vidéos de 3 minutes ont été mises en ligne sur une plateforme dédiée pour les candidats, disponible sur le site internet ainsi que sur la page Youtube d’ESTACA, et relayées sur le compte Twitter et Facebook de l’Ecole.

Ainsi, Lorène Porot raconte son quotidien d’ingénieur(e) commerciale chez BMW, Cedric Constant celui d’ingénieur Maintenance et Exploitation chez Safran et Stéphanie Becquart ses missions d’ingénieure validation chez Alstom Transport. Leurs témoignagesservent ainsi de guide pour les candidats qui n’auraient pas une vision précise et concrète des métiers du transport.

 

SPID’ESTACA : une réorientation facilitée pour ne pas perdre une année


En plus de cette initiative pour l’orientation, ESTACA se mobilise pour la réorientation des étudiants. En effet, en France près de 27% des étudiants sortent du système universitaire en 1ère année 2. Les universités de médecine se distinguent particulièrement avec un taux d’échec qui s’élevait à plus de 85%3 en 2014 du fait du nombre très restreint de places en 2ème année.

Pour apporter une réponse à ces étudiants, ESTACA propose une formation accélérée qui permet aux plus motivés d’intégrer un cursus intensif à compter du mois de mars.

 

Intitulé SPID’ESTACA, ce programme leur permet par la suite de poursuivre directement en 2ème année sans perdre une année. Les étudiants sont sélectionnés sur dossier et après entretien individuel. Sur l’année 2014-2015, 26 étudiants ontainsi bénéficié d’un cadre pédagogique privilégié avec des cours en effectifs limités, des professeurs dédiés et un suivi individualisé. La validation du programme et le passage en 2ème année se fait sur contrôle continu et examen final. Lesétudiants sont également évalués lors de test oraux (khôlles) et de travaux pratiques dans les matières scientifiques.

 

Un réel succès, puisque sur la dernière promotion, 22 étudiants sont passés directement en 2ème année et seulement 4 se sont vu proposer le redoublement en 1ère année.

 

FOCUS SPID’ESTACA

Période d’inscription : Entre le 15 décembre et le 1er mars 2016 : 4 950 €de frais de scolarité, 25 élèves maximum par promotion

ESTACA, école d’ingénieurs post-bac spécialisée, est un acteur européen majeur dans le domaine des transports et de la mobilité. Son campus Paris-Saclay est localisé à Saint-Quentin-en-Yvelines, son campus Ouest à Laval en Mayenne. Ouverte sur le monde, l’Ecole compte une trentaine de partenaires universitaires étrangers et travaille avec de nombreuses organisations (NASA….).