N°1 mondial de l’optique ophtalmique mettant en œuvre un mode de croissance comme une gouvernance aussi originaux que pertinents, Essilor réussit l’exploit de marier performance et humanisme. Rencontre avec Bernhard Nuesser (IMD Business School 98), un Président pour l’Europe emblématique du multiculturalisme maison.

 

Bernhard Nuesser (IMD Business School 98), Président Europe

Bernhard Nuesser (IMD Business School 98), Président Europe

 

Pouvez-vous nous présenter le groupe Essilor et sa croissance internationale porteuse d’une vraie philosophie : « savoir s’intégrer dans le respect des spécificités locales » ?
Essilor emploie 60 000 collaborateurs dans le monde unis autour d’une mission fondatrice, améliorer la vision pour améliorer la vie. Le Groupe réalise 6,5 Mds € de CA et a doublé de taille en 5 ans. Si notre grande force historique demeure l’innovation (avec le 1er centre privé de recherche sur l’optique ophtalmique au monde : plus de 500 chercheurs), nous avons développé un mode de croissance particulier fondé sur plus de 300 partenariats dans le monde avec des acteurs locaux de notre secteur ; autant de synergies où chacun reste maître sur le marché qu’il connait : autonomie, diversité, respect des personnes, intrapreneuriat… des valeurs au cœur de la manière dont nous travaillons .

 

Pouvez-vous nous résumer votre parcours et nous dire ce qui a guidé vos choix ?
Né en Allemagne, élevé en Suisse dans l’école hôtelière (18 nationalités !) que dirigeaient mes parents, j’ai eu une première vie dans la finance : banques commerciales et banques d’affaires en Angleterre, Suisse et Allemagne. Directeur de la gestion des risques, je suis retourné sur les bancs de l’école (IMD Business School) pour réfléchir à la suite. C’est là que j’ai rencontré le fondateur du groupe Grand Vision, entreprise où je suis resté dix ans. J’en ai quitté la direction générale pour m’associer au fabriquant de montures Mondottica dont nous avons multiplié le CA par 4 en 4 ans en nous déployant à l’international. Essilor a été intéressé par mon profil  généraliste et, de mon côté, j’ai été séduit par la mission du groupe, son engagement dans le monde au service de la bonne vision pour tous… Mission assortie des moyens nécessaires : innovation, performance, engagement total d’équipes soudées par une culture d’entreprise aussi dynamique qu’humaniste.

 

« Cherchez un travail qui fait sens pour
vous !  »

Au fil de votre parcours, vous avez été amené à pratiquer un management de plus en plus multiculturel. Pouvez-vous nous en parler ?
On ne peut rêver éducation plus multiculturelle que la mienne. Habitué à centrer mon attention sur chaque individu et non sur son appartenance à une communauté, j’ai découvert la pertinence de ce que répète souvent la reine d’Angleterre : « L’être humain a une bouche et deux oreilles et doit s’en servir en proportion » ; l’écoute est essentielle. Enfin, dans une gouvernance aussi étendue géographiquement, il faut s’assurer que chaque décision reste à sa place. L’Europe est formidable parce que complexe, le marché de l’optique allemand par exemple n’a rien à voir avec son voisin français ; pas question de décider pour ses collaborateurs alors même qu’il faut redoubler d’efforts pour faire naître de ce brassage de nationalités une culture commune, heureusement largement favorisée par 3 des 5 valeurs fondatrices de l’entreprise : « Diversité, Respect & confiance, Travailler ensemble ». Un liant d’autant plus puissant qu’Essilor présente un mode de gouvernance unique : 1 salarié sur 4 est actionnaire du Groupe.

 

Encourageant « chaque collaborateur à être acteur de son évolution », Essilor favorise grandement la mobilité. Dans quels métiers recrutez-vous aujourd’hui de jeunes diplômés qui pourront bénéficier de cette ouverture à l’international ?
Plus de 2,5 milliards de personne ont besoin de mieux voir et Essilor, déjà présent dans 65 pays est en fort développement. Vente, marketing, supply-chain, fonctions support… si les personnes sont aussi engagées chez nous, c’est parce qu’ils se développent avec l’entreprise, exprimant librement leurs choix et projets tout en servant une mission noble. Seul prérequis : avoir envie de s’engager, être proactif et entreprenant, partant pour l’aventure…

 

JB.

 

Contact : segolene.lauvergne@essilor.eu