Valérie Moatti doyen à la recherche et Léon Laulusa directeur académique et des relations internationales, nous dévoilent quelques uns des secrets de leader de ESCP Europe. Une excellence encourageant le dépassement de soi pour Anna Gatty et Pragun Bhutani, deux étudiants de l’institution européenne.

 

BEST, tout simplement

En matière de recherche la stratégie est claire : BEST, être les meilleurs.  « Il ne s’agit pas d’être les meilleurs en soi, de produire uniquement de la recherche pour obtenir des étoiles et figurer dans les classements, développe Valérie Moatti. L’objectif est d’être utile et d’avoir un  impact. » L’acronyme BEST définit les domaines d’impact ciblés : Business, Europe, Societal & Teaching.

Impact positif

Le professeur Isaac Getz a été noté 4ème auteur vivant le plus influent par les managers en entreprise. Syntec, Xerfi, The Conversation, chaires, papiers, les chercheurs disséminent largement leurs travaux. Avoir de l’impact, c’est aussi « contribuer à un monde meilleur par la formation, la recherche, l’entrepreneuriat, les initiatives de nos étudiants et diplômés », ajoute Valérie Moatti. Les associations Noise, Resto du cœur et Fleur de bitume sont nées sur les bancs de ESCP Europe. L’école vient d’ouvrir à Berlin SustBusy, un centre de recherche sur le DD et la RSE. « La recherche trouve sa traduction dans les cours, nos business cases et manuels, insiste Valérie Moatti. Ici, même les chercheurs les plus capés font cours. La transmission des savoirs est cruciale pour former de futurs leaders. »

Influence et avance … collectives

« ESCP Europe est The place to be, pour Léon Laulusa, pour son environnement international, ses valeurs humanistes et parce qu’elle forme une grande famille. » Etre leader, cela veut dire diriger, influencer. « ESCP Europe est leader, car depuis 200 ans elle influence le monde et conserve son avance. »

Depuis septembre 2018, les membres de la communauté sont invités à signer une charte Community values. « Nous sommes mus par la liberté, la démocratie, l’égalité, le respect, l’acceptation de l’autre dans son altérité, la responsabilité collective, un code de conduite, l’honnêteté, l’intégrité ; c’est tout cela qui fait la force de la communauté ! » s’enthousiasme Léon Laulusa.

Fabrique de leaders

Nouveauté 2018, les élèves suivent 10 sessions « fast track your careers » pour progresser très rapidement dans trois champs : learn, acquire, behave. Le leader made in ESCP Europe sait également gérer la complexité grâce à une vision holistique et globale et en mariant les disciplines.

 

crédits Ariane Despierres-Féry – Monde des grandes écoles

« Avec ESCP Europe notre avenir est à portée de main ! » Anna Gatty, présidente du BDE

« A ESCP Europe, j’ai le sentiment de passer un cap qui me permettra demain de prendre des décisions stratégiques. L’exigence est énorme, les professeurs vous poussent en permanence à aller vers l’excellence, le niveau qui vous permet de décider. Nous entrons dans le détail, l’analyse complexe, nous mettons en perspective. La complexité est stimulante, et en petites classes les professeurs prennent le temps. Par exemple j’adore le cours de finance de Fahmi ben Abdelkader et le cours de RSE d’Olivier Delbard. Il y a une grande fierté à étudier dans une institution de référence. Dès notre arrivée, on nous fait sentir que nous faisons partie de la communauté. Notre avenir est à portée de main. »

 

« ESCP Europe tire vers le haut »Pragun Bhutani, étudiant indien diplômé en juin 2018

« Le plus formateur en tant que futur leader, ce sont les interactions avec des gens venus du monde entier et de haut niveau. L’émulation est très stimulante. Les cours sortent de l’académisme, les pédagogies impliquent. Je suis même allé pitcher à San Francisco lors d’un learning trip ! J’ai fait partie de la junior entreprise, là encore une expérience structurante pour un futur leader. Autre point fort : intégrer un réseau de 55 000 alumni en responsabilité dans le monde entier. Le réseau fait tout dans une business school ! Arriver étranger, sans parler la langue, multiplier les expériences et les rencontres donne confiance en soi. C’est essentiel si l’on veut un jour diriger. J’ai clairement gagné en leadership à ESCP Europe. »

 

ESCP Europe : « La plus parisienne des 3, la moins française des 3 ! »