Au cours de la traditionnelle conférence de presse de rentrée le 8 septembre 2016, le directeur d’ESCP Europe, Frank Bournois a annoncé deux évolutions dans les cursus de l’institution paneuropéenne : l’ouverture du programme Bachelor aux bacheliers français à la rentrée 2017 et la transformation du programme phare de l’institution le master in european business, en MBA in international management – Par Ariane Despierres-Féry

Le Bachelor in management (BSc) d’ESCP Europe s’ouvre aux étudiants français à la rentrée 2017

Ouvert en 2015, le Bachelor d’ESCP Europe était jusqu’ici réservé aux étudiants internationaux. A partir de la rentrée 2017, les bacheliers français pourront eux aussi postuler. La première promotion comptait 47 étudiants de 17 nationalités, ils sont 115 à la rentrée 2016 et seront 200 à terme.

Comment intégrer ?

Un concours dédié

Sélection sur dossier académique du lycée + lettre de motivation + test d’anglais + test d’aptitude numérique et verbale

13 100 €/an

La formation capitalise sur les atouts de l’école paneuropéenne avec :

Un cursus 100 % en anglais

3 ans dans 3 pays sur les campus d’ESCP Europe

Un prisme sur le management interculturel

Une formation généraliste en management incluant les méthodes quantitatives, le développement personnel, les SHS, les langues et le numérique pour se préparer à une carrière internationale

« Les diplômés du Bachelor ont vocation à intégrer ensuite les meilleurs masters dans le monde, le programme est généraliste, leur intérêt est donc d’ensuite se spécialiser plutôt que d’intégrer notre master grande école. Pour de futurs cadres internationaux, il est toujours intéressant d’avoir deux marques d’institutions différentes sur leurs CV », explique Andreas Kaplan, directeur académique, désamorçant le débat sur l’instauration d’une concurrence avec les CPGE pour intégrer la grande école.

http://www.escpeurope.eu/nc/media-news/news-newsletter/news-single/article/escp-europe-etend-son-bachelor-in-management-bsc-a-la-france/#.V9JnueA9ZkU.twitter

 

Le master in european business devient un MBA in international management

« J’aime beaucoup ce programme, explique Frank Bournois. Il est au cœur de l’Europe, ses participants présentent une réelle diversité de profils avec des ingénieurs, des médecins et des juristes venus du monde entier pour faire l’apprentissage in vivo du multiculturel ! »

Valoriser l’expérience professionnelle par un MBA

Ce programme généraliste existe depuis 20 ans et se déroule sur 2 campus d’ESCP Europe. En devenant un MBA, « il répond aux exigences et attentes croissantes de nos participants », explique Andreas Kaplan, directeur académique. De fait, ils sont de plus en plus nombreux à posséder une expérience professionnelle et à souhaiter la valoriser en obtenant un MBA plutôt qu’un master. Le MBA exigera 3 ans d’expérience minium.

Nourrir l’ambition stratégique d’ESCP Europe

Il s’étoffe aussi au plan académique « avec une vingtaine d’électifs au choix sur nos différents campus », explique Andreas Kaplan qui estime également que le timing est bon. « Nos excellents résultats au classement du FT pour le EMBA nous confortent dans l’idée que c’est le bon moment pour lancer un MBA. » Un nouveau MBA – programme de référence des standards internationaux – doit par ailleurs nourrir l’ambition d’ESCP Europe de figurer parmi les meilleures business schools (voir encadré ci-dessous, ndlr).

Proposer un MBA suppose aussi de muscler fortement les services carrière et de développement personnel.

Le programme capitalise sur l’expertise de l’apprentissage du management interculturel d’ESCP Europe. « En passant par 2 de nos campus les participants se forment et se préparent concrètement au management international. Car c’est bien à des carrières internationales que nous formons dans ce MBA, avec pour atout une ouverture au management « à l’européenne ». »

Fin 90, ESCP Europe avait 4 campus et 80 % d’élèves français. Aujourd’hui, l’école a 6 campus (Paris, Madrid, Londres, Berlin, Turin et Varsovie), et compte 40 % d’étudiants français, 30 % d’autres européens et 30 % d’internationaux. L’institution prépare 3 500 personnes en formations diplômantes, ce sera 5 000 à terme.

Avec ce MBA conclut Frank Bournois, « nous cultivons une approche interculturelle forte intégrée dans le travail d’équipe. La combinaison de l’intelligence culturelle, sociale et émotionnelle avec le sens des affaires sont des caractéristiques essentielles des leaders qui réussissent. »

http://www.escpeurope.eu/nc/fr/media-news/news-newsletter/news-single/article/escp-europe-transforme-son-meb-en-mba-in-international-management/

L’ambition d’ESCP Europe ?

Figurer parmi les meilleures business schools en Europe et se positionner comme la référence incontestée en management interculturel aux yeux des étudiants, des entreprises et de la sphère académique. « L’enjeu est ainsi d’attirer les meilleurs étudiants et enseignants-chercheurs mondiaux, souligne Frank Bournois. Il s’agit aussi que nos diplômés soient identifiés comme au meilleur niveau en la matière et donc recherchés par les entreprises convaincues que le management interculturel est un élément fort de leur compétitivité et efficacité. »

www.escpeurope.eu