Communiqué de presse :

ESCP Europe, première école de commerce au Monde, est l’une des premières Business School européennes à délivrer un diplôme numérique certifié et sécurisé à ses étudiants.

 

Pour la première fois à l’occasion de la remise de diplômes aux étudiants de Mastères Spécialisés©  / MSc fin juin, ESCP Europe a présenté ses diplômes disponibles en ligne de manière sécurisée, via la Blockchain Ethereum & BCdiploma.

 

« D’ici à fin 2021, ESCP Europe a l’ambition de proposer progressivement une expérience  » phygitale  » unique aux étudiants et d’être un des leaders européens du Digital Learning parmi les grandes Business schools », explique Anthony Hié, Chief Information & Digital Officer, qui ajoute « la certification numérique est une étape importante dans la transformation digitale de l’enseignement supérieur et de son écosystème ».

 

 

L’innovation au service de la certification

 

ESCP Europe dématérialise et automatise ainsi la délivrance d’attestations certifiées, en fournissant au diplômé un lien URL unique, qui peut également se présenter sous forme de QR code intégrable à un CV : tout au long de sa vie, il sera en mesure de prouver l’authenticité de son diplôme d’un simple clic. Également orientés « mobile first » (compatible Smartphone), les liens seront simplifiés pour être intégré, par exemple, à un profil professionnel en ligne sur les réseaux sociaux. L’école souhaite à terme étendre ce mode de certification et de délivrance à l’ensemble de ses diplômes et de ses campus.

 

Les avantages sont nombreux :

  • Simplifier les démarches pour les utilisateurs (étudiants, diplômés, accès des DRH à la vérification…)
  • Garder la maîtrise de la certification online des diplômes
  • Sécuriser et optimiser le processus de diffusion des diplômes
  • Facilité l’accès à l’information
  • Se positionner comme leader européen de la révolution numérique dans l’enseignement supérieur en termes d’innovation

Cette démarche est l’une des premières étapes qui s’inscrit plus largement au cœur de la transformation de l’école, à horizon 2021, et dont le projet vise à créer le campus augmenté de demain.

Ce plan de transformation dit « phygitale » baptisé So’School est transverse et multicampus, répondant à une logique omnicanale : « Notre ambition est d’offrir aux étudiants, enseignants et administratifs une expérience unique phygitale de bout en bout. Le campus du futur n’est pas seulement numérique mais bien phygital, gommant la limite entre digital et physique » explique Anthony Hié.

 

Avec un investissement total de 3.7 millions d’euros, 40 projets verront le jour déployés via 4 axes :

  • L’expérience utilisateur,
  • La culture numérique,
  • Les nouvelles pédagogies,
  • La fiabilité technologique

 

 

 

 

ESCP Europe : La plus parisienne des parisiennes fête ses 200 ans !