FOCUS SUR DE GRANDES FORMATIONS EUROPEENNES

 

Situé juste derrière le parc du château de Charlottenburg, le campus de Berlin, installé depuis 1999 dans les locaux rénovés d’un ancien hôpital pour enfants du 19e siècle, évolue dans un environnement paisible, cadre certes propice à la concentration et aux études, le campus de Berlin est toutefois parfaitement connecté au centre de la capitale, à l’instar de Prenzlauer Berg, quartier jeune et à la mode très prisé des étudiants. Campus typiquement germanique et parfaitement intégré dans le paysage universitaire et économique allemand, ce dernier continue d’innover et de croître au profit des étudiants et des entreprises.

 

La porte de Brandebourg, symbole de l’Allemagne nouvelle

La porte de Brandebourg, symbole de l’Allemagne nouvelle

Un large panel de formations
Le campus de Berlin d’ESCP Europe est reconnu par l’Etat allemand comme un établissement d’enseignement supérieur de niveau universitaire, accrédité par la législation nationale – le plus haut niveau académique en Allemagne. Il propose des programmes de Master (Master in Management – MIM, Master in European Business – MEB), où les cours sont disponibles au choix en anglais ou en allemand, et pour lesquels il est possible d’obtenir le double-diplôme, le Master of Science (M.Sc.) allemand. Les formations « European Executive MBA » et « General Management Programme » sont, quant à elles, très appréciées des professionnels nationaux et internationaux. Enfin, avec le PhD du Campus de Paris, « nous sommes le seul campus de ESCP Europe, qui dirige son propre programme doctoral », déclare Prof. Dr. Dr. Al-Ani, recteur du campus de Berlin. En effet, bénéficiant de l’approbation des autorités allemandes, le doctorat s’est construit sur le modèle universitaire allemand : un programme de trois ans, durant lequel le doctorant travaille à mi-temps pour l’école en tant qu’assistant de recherche et se consacre à sa thèse de recherche le temps restant. Cette spécificité pourvoit l’école d’une reconnaissance certaine parmi les professorats des universités allemandes.

 

Un enseignement à la fois typiquement germanique et européen
La pédagogie de ESCP Europe sur le campus berlinois combine traditionnellement la méthodologie académique et l’enseignement pratique. « Cela constitue l’ADN de l’éducation allemande à ESCP Europe et représente la « marque de fabrique » de nos étudiants », souligne Prof. Dr. Dr. Al-Ani. Les étudiants apprécient de pouvoir ainsi expérimenter une autre forme de pédagogie. « Le campus de Berlin et son environnement ont favorisé mon développement personnel et professionnel à un niveau que je n’imaginais pas atteindre avant mon entrée à ESCP Europe », témoigne Andreas Kaeshammer, étudiant en MIM, promotion 2011. Le campus de Berlin, comme toute autre université allemande doit s’axer fortement sur la composante recherche, à laquelle les étudiants sont invités à contribuer, et multiplie ainsi les points de contact entre le monde des affaires et ses travaux de recherche. Il en résulte une production scientifique par professeur la plus élevée de tous les campus de l’école.

 

« Ich bin ein Berliner », un rêve de plus en plus accessible
Depuis septembre dernier, une quarantaine d’étudiants poursuivent leur Master 1 Grande Ecole sur le campus de Berlin, pour lequel les cours sont enseignés en anglais. pour le MIM, pour lequel le campus de Berlin était jusqu’alors uniquement accessible aux étudiants germanophones. Cette flexibilité vise à attirer les  internationaux non germanophones mais néanmoins intéressés par l’Allemagne. Cette nouveauté répond aussi à une demande croissante des entreprises allemandes en termes de profils internationaux. Plus généralement, cela permet de suivre le MIM enseigné uniquement en anglais sur les trois campus (Londres, Paris, Berlin), sans perdre l’opportunité d’obtenir le double-diplôme (le Master of Science, M.Sc., allemand) malgré des connaissances limitées en allemand. Cela représente un nouvel atout de taille pour le MIM, qui, avec un accès possible au campus de Berlin et au marché du travail allemand, devient plus attractif aux yeux des étudiants internationaux. « Les entreprises allemandes sont de plus en plus ouvertes aux profils internationaux, et l’anglais est incontestablement la langue de travail de nombreuses entreprises. Néanmoins, j’invite nos étudiants à acquérir les bases linguistiques de l’allemand, ce qui est souvent très apprécié par les nationaux », précise Prof. Dr. Dr. Al-Ani. D’ici quelques années, l’objectif est d’atteindre une promotion de 60 étudiants sur le campus en 1ère année de MIM.

 

Une relation étroite avec l’économie allemande
Bien que le campus de Berlin ne soit pas quantitativement le premier fournisseur de jeunes diplômés auprès du tissu économique allemand, il bénéficie d’une réputation excellente auprès des entreprises allemandes, et notamment celles dont la dimension internationale est largement développée. D’une part, elles apprécient le niveau académique élevé et les compétences personnelles des étudiants et jeunes diplômés. D’autre part, elles sont très friandes des formations exécutives, où l’enseignement est jugé de grande qualité et la mise en relation avec un réseau dense tout à fait opportune. Cette forte connexion au monde des affaires et cette ouverture sur l’international donnent lieu à l’organisation de rencontres de plus en plus spécifiques entre entreprises et étudiants, comme l’organisation sur le campus d’un 1er événement de recrutement international à destination des étudiants de tous les campus de l’école ou le déroulement de rencontres spéciales avec les PME, colonne vertébrale de l’économie allemande, auxquelles les étudiants s’intéressent également. Dans cette même optique de réponse optimale aux demandes de l’économie allemande, les axes de spécialisation du campus ont été développé conformément aux éléments de différenciation et d’excellence de l’Allemagne : les affaires internationales notamment les enjeux liés au management dans un contexte interculturel, et le développement durable.

 

Berlin : bon marché et cool !
Comme sur tout campus d’école, une équipe dédiée organise un ensemble d’activités sportives, culturelles, festives, etc. pour favoriser les échanges entre étudiants et contribuer à un esprit de promotion. Néanmoins, les étudiants, fidèles au « German style », tendent à se réunir de manière informelle, et organisent des évènements collectifs de manière spontanée … et parfois improvisée. Les étudiants apprécient la taille du campus, le dotant d’une ambiance conviviale et productive et les faisant bénéficier d’une proximité, d’une accessibilité et d’une disponibilité des professeurs. « Je suis sensible à la qualité de l’encadrement administratif et pédagogique du campus », souligne Jana Truschkowski, étudiante en MEB. A l’image de la capitale berlinoise, le campus est de plus en plus international et compte aujourd’hui plus de 20 nationalités parmi ses 200 étudiants. « Je ne m’attendais pas à tant d’internationalité sur le campus », témoigne Luisa Wahlig, étudiante en MEB. Les étudiants ont aussi été séduits par la vie étudiante berlinoise. Des logements bons marché et faciles à trouver, des sorties nocturnes hors-norme et décalées (restaurants, bars, boites de nuit, etc.) à prix imbattable par rapport aux références parisiennes et londoniennes, en somme une ville étudiante branchée !! Célèbre pour sa vie nocturne, Berlin représente également un foisonnement exceptionnel des cultures classiques et underground, et continue de fasciner ces étudiants, qui semblent avoir définitivement adopté la capitale allemande !

 

AB