Fiche d’identité :
Age : 20 ans
Origine : Cholet, dans le Maine et Loire
Formation supérieure : Classes préparatoires Commerciales ECE au Lycée Saint Joseph du Loquidy, à Nantes 1ère année à l’ESCP Europe • Spécialisation : Footballeuse de haut niveau, elle pense se diriger vers le management sportif.
Son poste : Derrière dans l’axe
Activités extrascolaires : Cette année, elle va entraîner une équipe de jeunes footballeurs près de Juvisy.

 

Adeline Rousseau

Adeline Rousseau

Adeline débute le foot à 7 ans, en suivant les traces de son grand frère. Naît alors une véritable passion pour ce sport, qui l’amène, à l’entrée en seconde, à choisir d’intégrer le célèbre centre de formation de Clairefontaine, dans les Yvelines. Pendant trois ans, elle y vit au rythme d’entraînements quotidiens, y compris le week-end lorsqu’elle rentre chez elle et rejoint son club de foot. Une réussite ? Certainement : « Ce centre m’a permis de rejoindre l’équipe de France », confie-t-elle. De là à laisser tomber les études ? Absolument pas ! Le centre de formation met en place des horaires aménagés pour les élèves. Adeline peut donc suivre une filière générale, comme ses camarades des lycées traditionnels. Arrivée en prépa, là encore, Adeline brille dans l’art de manier sport et études. En parallèle des cours, elle poursuit les entraînements (entre 5 et 7 heures par semaine), et en 1ère année, elle fait toujours partie de l’équipe de France. Pourtant, en 2 ans seulement, elle réussit à intégrer l’ESCP Europe. Depuis son entrée en école, on lui a proposé d’intégrer l’équipe de football de Juvisy. C’est désormais là qu’elle continue sa carrière sportive.

 

Ses plus grands regrets : les défaites de 2008 et 2010 à la coupe du monde, qui se sont jouées au Goal Average.

Sa plus grande réussite : le Championnat d’Europe en 2010. Après la défaite de l’année précédente, pour son équipe et elle, qui avaient vécu ensemble 24h/24 pendant 3 ans, « ça a vraiment été une revanche »

Ses valeurs : l’esprit d’équipe et la persévérance

Ses loisirs : écouter tout style de musique, voir ses amis.

Le secret de sa réussite en prépa ? La persévérance, le travail et le foot. « Si je n’avais pas eu le sport, je ne pense pas que je serais arrivée à avoir l’ESCP. »

Deux personnalités qu’elle admire : Nelson Mandela qui « s’est toujours battu pour ses valeurs. Il n’a jamais cherché à se soumettre aux autres, même s’il savait les risques qu’il encourait » Clint Eastwood, pour son talent artistique « Ses films parlent à tout le monde »

Une anecdote d’enfance : Petite, lors d’une ballade en famille, elle est tombée de vélo. Son frère, qui était devant elle, inquiet, s’est retourné pour voir si tout allait bien et… a foncé dans un arbre ! « Après ça, il avait une tête de pélican ! » raconte-t-elle en rigolant.

Et ses amis, que pensent-ils d’elle ? Ils peuvent compter sur moi, et c’était le cas même quand je passais les concours

 

Claire Bouleau
Twitter @ClaireBouleau