Communiqué de presse :

Cette chaire « Reinventing Work », signée le 17 décembre, vise à mieux comprendre comment la transformation du travail dans son ensemble conduit à des changements organisationnels.

 

La chaire sera consacrée à l’étude du développement de compétences nouvelles ou renouvelées, mises en oeuvre dans différents types d’environnements de travail (leadership à distance, télétravail, management d’experts).

BNP Paribas développe depuis plusieurs années une profonde réflexion sur ces sujets et partage avec ESCP la conviction selon laquelle la transformation numérique va de pair avec une forte demande en matière d’évolution des modes de travail et, plus généralement, de la façon dont les métiers s’exercent. La convention conclue entre les partenaires, sous l’égide de la Fondation ESCP, prévoit que les activités de la chaire s’articulent principalement autour de projets de recherche ambitieux menés en partenariat avec BNP Paribas.

Ces projets permettront notamment d’explorer l’impact de la flexibilité, de la digitalisation, et de l’intelligence artificielle sur les comportements des managers et de leurs équipes. Les travaux de la chaire s’effectueront dans différents contextes (national, international, interne à BNP Paribas, ouvert à d’autres entreprises). Associant académiques et professionnels, ils faciliteront une vision prospective des évolutions en cours.

« Dans un contexte où l’agilité des organisations est clé, la question de la transformation du travail devient plus que jamais, elle aussi, centrale. Aujourd’hui, les compétences se périment plus vite. Il faut apprendre sans cesse. Notre rôle en tant que Business School – de surcroît la plus ancienne avec ses 200 ans d’existence – est de préparer les managers de demain à évoluer de façon responsable et optimiste dans les futures organisations de travail, y compris celles qui n’existent pas encore ! » affirme Pr. Frank Bournois, Directeur Général de ESCP.

 

Pour le Professeur Emmanuelle Léon qui dirigera cette Chaire, « le numérique et l’intelligence artificielle nous conduisent avant tout à questionner ce que nous appelons ‘’travail’’, ‘’entreprise’’, ‘’management’’ ou encore ‘’espaces de travail’ »! Encore faut-il comprendre les mutations à l’oeuvre, leurs origines et leurs conséquences sur les salariés et leurs managers. Réfléchir à l’évolution des compétences face au développement de la flexibilité, de l’agilité, de la digitalisation, repenser les équilibres vie privée/vie professionnelle, analyser le rôle des algorithmes dans le recrutement… les sujets sont passionnants et je me réjouis des perspectives qu’offre cette nouvelle Chaire de les explorer en profondeur, de les réinventer… »

Pour Marie Guillaume, Responsable de BivwAk ! by BNP Paribas, « ce partenariat s’inscrit pleinement dans la mission de BivwAk! d’accompagner la transformation et le développement continu de BNP Paribas et de ses équipes en ouvrant le Groupe à des écosystèmes externes. C’est une belle opportunité de nourrir nos réflexions stratégiques tout en expérimentant les modes de travail de demain ! »

 

ESCP Business School : un nouveau nom pour fêter son bicentenaire