Nous sommes cinq étudiants de l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia) partis à la découverte des startups présentes à VivaTech. Focus sur les innovations à sensations en VR. A qui revient le prix de la meilleure sensation en réalité virtuelle 2019 ? Top 3.

 

Toutes ont un point commun, leur création dans l’Hexagone. Réalisme, coût, simplicité d’utilisation, roadmap… Nous les avons passé au crible et on vous dit tout.

Innovation #1 : HYPERSUIT

Hypersuit est une startup qui crée des technologies de réalité amplifiée au moyen de supports VR et AR. Créée en 2016 par Grégoire Arcache et Tom Sicard, elle conçoit et fabrique des dispositifs matériels, véritables passerelles vers la réalité amplifiée. En clair, les appareils sont connectés à une plateforme de contenus pour des expériences improbables dans un monde virtuel totalement inédit.

Certaines de ces expériences extraordinaires sont créées dans leur propre studio et d’autres, en collaboration avec les plus brillantes maisons de jeux, studios, écoles ou des passionnés indépendants. Accompagné par de nombreux incubateurs et accélérateurs, Hypersuit se démarque sur le marché de la réalité virtuelle grâce au motion capture et au retour haptique. (sensations de toucher). Simple d’utilisation, il suffit de s’installer sur l’exosquelette et d’enfiler un casque de réalité virtuelle pour avoir l’impression de voler.

Early-stage dans le domaine, une levée de fonds est en préparation. Cette dernière leur permettra de lancer la phase de pré-industrialisation et de déposer des brevets sur de nouvelles technologies en développement.

Hypersuit à VivaTech

Hypersuit, une startup sur la réalité amplifiée au moyen de supports VR et AR à VivaTech.

«  Quand j’ai testé l’expérience Hypersuit “Tower Jumpers”,  j’étais en totale immersion grâce à un casque de réalité virtuelle et d’un exosquelette avec un ventilateur soufflant, dont les vitesses de l’air s’adaptaient en fonction de la vitesse du jeu. Cette expérience nécessite l’intégralité de son corps pour effectuer les mouvements. J’ai pu voler tel Iron Man et même nager dans ce monde virtuel. Un concept très intéressant et innovant. L’immersion pourrait néanmoins être plus impressionnante si un casque audio était ajouté afin d’avoir une sensation auditive supplémentaire. »

 

Innovation #2 : HYPNORVR

Leader et pionnier de l’hypnose médicale en réalité virtuelle, HypnoVR est une start-up créée en 2016 par Denis Graff, Chloé Chauvin et Nicolas Schaettel. C’est la démonstration-même des bénéfices de l’hypnose médicale grâce à la réalité virtuelle. Ainsi peuvent être traités la douleur, le stress et l’anxiété dans de nombreuses thérapies.

HypnoVR est utilsié dans la chirurgie pédiatrique, la procréation médicalement assistée, la gastro-entérologie, l’oncologie et la chirurgie dentaire. Déjà sur le marché, HypnoVR est actuellement utilisée, que ce soit par les professionnels de santé exerçant en libéral, que par les établissements de santé.

Très simple d’utilisation, il n’est pas nécessaire d’être formé à l’hypnose pour utiliser HypnoVR. Le dispositif a été créé pour permettre à tous les médecins de rendre les bénéfices de l’hypnose accessibles au plus grand nombre de patients. Ce dernier fonctionne actuellement avec les casques Gear VR de Samsung et Rift d’Oculus. Il convient d’asscoier à ces casques, un téléphone compatible (Gear) ou un PC compatible (Rift), ainsi qu’un casque audio.

HypnoVR propose actuellement une combinaison de 3 expériences visuelles, 4 expériences musicales, 6 indications thérapeutiques et 2 voix (féminine et masculine).

Une levée de fonds de 700 000 € a été faite auprès de la BPI, de business angels et autres.

HypnoVR à VivaTech

HypnoVR, une startup pionnière en matirèe d’hypnose médicale par la réalité virtuelle.

« Parmi deux univers personnalisés, les fonds océaniques et la plage, j’ai choisi une visite virtuelle dans les fonds océaniques. Installé dans un siège gonflable avec un casque VR et un casque anti-bruit, j’étais en totale immersion. Une voix me guidait pour m’aider à respirer de façon à me détendre et à me relaxer. Mon esprit était focalisé sur les fonds marins. Cette expérience avait pour but de me plonger dans un univers, de me couper du monde. Une vraie hypnose sensorielle à l’aide de la réalité virtuelle. Bien que sensé être masqué par un casque anti-bruit, j’entendais ce qu’il se passait autour. Et la taille du casque VR ne permettait pas de me plonger totalement dans un univers relaxant. De plus, des graphismes des années 2010 ne rendent pas l’expérience optimum. Mais la voix relaxante et le fond sonore m’ont bien détendu. HypnoVR mérite encore d’être un peu travaillé mais le concept est très intéressant. »

Innovation #3 : 3DRUDDER

3dRudder est une startup spécialisée dans le contrôle de mouvement, créée par Valerio Bonora, Stanislas Chesnais, Sylavin Leclerc et Emmanuel Fromy en 2014 à Marseille. Pionnier dans son domaine, 3dRudder s’est vu attribuer un CES Innovation Award. Preuve que la startup est mature sur le marché et prête à conquérir le monde futur ! 1,4 millions d’euros a déjà été levé auprès de plusieurs acteurs dont le Crédit Agricole.

3DRudder est très simple d’utilisation. Il suffit de poser ses pieds sur le un contrôleur de déplacement, et se déplacer dans vos jeux en réalité virtuelle comme jamais auparavant. Avancer, reculer, aller vers la gauche ou la droite, tourner à gauche à ou à droite… L’immersion en réalité virtuelle est complète. Dans les FPS, le 3dRudder permet de faire des mouvements complexes et précis avec une incroyable facilité, comme tourner autour d’une cible en tirant dessus. On peut piloter un avion ou un vaisseau avec jusqu’à 4 axes combinables pour les manoeuvres aériennes les plus délicates et se déplacer en toute liberté comme en hélicoptère dans des environnements 360°.

3DRudder à VivaTech

3DRudder, une startup spécialisée dans le contrôle de mouvement.

« Pour cette expérience, nous sommes assis, les pieds sur une plateforme circulaire. Le système rend les mouvements très intuitifs : on a juste à pencher les pieds dans la direction que l’on souhaite prendre. Plus on penche la plateforme, plus le mouvement est rapide. En plus de la plateforme à nos pieds, nous avons des manettes dans chaque main et nous sommes face à des ennemis virtuels dans un jeu de tir à la première personne. Le fait d’allier la coordination des jambes et des mains rend l’activité plus immersive. Divertissement assuré. »