Cette semaine, Monde des Grandes Écoles et Universités décrypte pour vous les programmes emblématiques des grandes écoles. Vous êtes en Terminale, vous souhaitez poursuivre en business school, mais vous n’avez pas encore choisi entre Programme Grande École ou Bachelor ? Denis Lescop, directeur Bachelor and MSc programmes de Montpellier Business School (MBS), et Béatrice Rabet, directrice du PGE de Rennes School of Business dévoilent les forces de leurs formations.

 

L’atout premier du Bachelor ? Sa voie d’accès. Contrairement au PGE, ce programme est accessible directement après le Bac. Il permet ainsi d’avoir un diplôme de grande école seulement après 3 ans d’études.

Autre avantage : son approche professionnelle avec près de 30 semaines d’expérience en entreprise selon les écoles. « Dès la première année, nos élèves sont immergés dans les organisations. Cette filière est beaucoup moins théorique et propose un contact privilégié avec les sociétés. Les enseignements sont orientés sur la pratique, le savoir-faire et le savoir-être. On les place directement en position de manager », indique Denis Lescop.

>>> Quelle différence entre Bachelor, PGE, MS© ou MSC ?

Bachelor, passeport pour l’entreprise

Ce programme prépare les étudiants à être directement opérationnels, à Bac+3 et à des postes de manager intermédiaire. « Nous avons besoin de ces types de profils en France. Grâce à l’approche généraliste de la formation, nos diplômés s’orientent dans des secteurs divers et variés : banque, marketing, RH… La possibilité de réaliser le parcours en alternance ouvre encore plus la voie à l’entreprise », observe le directeur du Bachelor de MBS.

Le Bachelor est également le programme idéal pour mieux se connaître. « Les candidats se découvrent pendant les 3 années du programme. Ils viennent en n’ayant aucune idée de ce qu’ils veulent faire et construisent leur projet de carrière grâce aux ressources mises à leur disposition », complète Denis Lescop.

Que faire après un Bachelor ?

Si vous pouvez vous insérer aisément dans la vie active après un Bachelor, comme 40 % des étudiants de MBS, vous pouvez aussi facilement poursuivre dans une grande école en vous orientant vers un PGE. Au sein de la business school montpelliéraine, 4 % des étudiants se tournent même vers l’entrepreneuriat !

Cap sur le PGE

Formation post-prépa, le PGE est directement accessible à Bac+2 et offre aux étudiants un niveau Master. Si la compétition en prépa et le travail acharné ne vous font pas peur, ce programme est fait pour vous !

Le véritable plus du PGE ? Son taux d’insertion, puisque 84,4 % des diplômés trouvent un emploi moins de 2 mois après leur diplomation,selon la dernière enquête insertion de la CGE. « Il ouvre directement les portes de la vie professionnelle et permet d’atteindre un haut niveau managérial dans l’entreprise. Le salaire est également plus important que pour un Bachelor », explique Béatrice Rabet. Il est vrai qu’un manager issu d’une formation à Bac+5 gagne en moyenne 5 000 € de plus par an qu’un diplômé de Bachelor. 

L’excellence à la française

Le PGE forme avant tout les étudiants aux fondamentaux du management et délivre un diplôme niveau Master « symbole de l’excellence à la française. Avec ce programme, nous pouvons voir en profondeur toutes les bases du management. Autre avantage : la possibilité de bénéficier de plus d’accords d’échange à l’international et des spécialisations au sein du PGE », indique la directrice du PGE de la business school bretonne. À Rennes School of Business, elles sont liées aux domaines d’excellence de l’école en supply chain ou en marketing.

Mais ce n’est pas tout ! Possibilités de césures, engagement associatif valorisé, doubles diplômes… Les opportunités sont nombreuses pour ceux qui sont motivés pour aller au bout de ces 5 années d’études !

Que faire après le PGE ?

Si quelques étudiants s’orientent vers un PhD, la plupart des diplômés démarrent directement dans la vie active dans des départements de marketing digital ou à des postes d’analyste financier et de chef de projet.