Est-il encore temps pour les leaders de l’enseignement supérieur d’échapper à la rupture annoncée du secteur et à la montée de nouveaux entrants ? L’issue dépend essentiellement de leurs capacités à se réinventer afin d’apporter des valeurs nouvelles et significatives à des étudiants désabusés. Certains prônent l’expérientiel comme solution. Qu’en est-il après une première phase d’engouement ?

 

L’expérience apprenant : de l’illusion à la désillusion

A l’instar de l’expérience client, l’éducation se lance dans l’expérience apprenant. Simulations, jeux sérieux, projets réels, les approches foisonnent pour faire vivre des moments émotionnellement inoubliables aux étudiants : l’inconfort, le rire, la peur, l’incertitude, etc. Ils en reparleront toute leur vie ! C’est une réponse aux problèmes de manque d’attention et d’interaction, un élément d’amélioration de leur satisfaction et de celle des enseignants, le moyen de revaloriser le présentiel.

Toutefois, c’est aussi une course qui demande des efforts de renouvellement et d’ingénierie pédagogique continus et croissants pour des effets de plus en plus éphémères. Au final, l’expérientiel est perçu par les participants comme une source d’agréables moments mais qui, à force, les laissent dubitatifs quant à leur efficacité. Les premiers signes de désillusion sont avérés.

L’apprentissage expérientiel : victime de dégradation inopinée ?

En innovation, le défi de l’intégration de solutions radicalement nouvelles dans des systèmes établis est extrêmement critique, source de dégradation de la valeur de l’innovation. L’apprentissage expérientiel en serait-il victime ? Ou bien, serait-on passés à côté des véritables attentes des apprenants. Face à de tels niveaux d’incertitude où le champ des solutions et celui des besoins sont très ouverts, l’expérimentation est reconnue comme un levier de progrès essentiel. Concevoir et tester un parcours d’apprentissage expérientiel, selon des hypothèses précises, dans des conditions de mise en œuvre contrôlées et ajustables permet d’obtenir des réponses surprenantes. Pour exemples : les étudiants ne souhaitent pas seulement apprendre en pratiquant mais aussi et surtout façonner le monde futur par l’expérimentation active ; ils ne souhaitent plus voir des enseignants stars du savoir mais des partenaires, à l’écoute et engagés dans des défis sociétaux communs. Amusez-vous avec une blockchain et des étudiants et vous en verrez le potentiel autrement !

Discipline et ambition

En définitive, l’apprentissage expérientiel adresse les enjeux de pertinence, d’utilité et d’impact de la formation. Au vu des pratiques, il en est à ses balbutiements, toutefois, des invariants émergent et gagnent à être partagés (voir encadré). Dans ce contexte, il est évident qu’il relève de la responsabilité des décideurs d’engager cette transformation, en faveur de l’humanité avant tout ! C’est une dynamique qui nécessite une force d’influence puissante, détenue par un écosystème de partenaires partageant la même ambition et aptes à mobiliser en interne et en externe, des ressources et des investissements significatifs.

Quelques invariants d’une expérience apprenant effective

  • un enjeu partagé d’ordre supérieur, le progrès sociétal
  • une pédagogie incluant approches cognitives et expérientielles
  • un mélange entre projet réel et expérimentation active en labs
  • une logique de plateformes et de parcours
  • une non programmation ex ante des contenus et séquences d’apprentissage
  • une posture d’enseignant collaboratif
  • une attention particulière au retour d’expérience (REX), au partage et au transfert de connaissances vers des domaines variés, en utilisant le levier du digital

 

Pour en savoir plus sur Sylvie Blanco, Professeur Senior, Directrice Innovation & Expérimentation et GEM Innovation Campus, cliquez ICI

 

Posez la première pierre de votre carrière avec VINCI Construction International Network

Le moteur de Jean-Philippe Loiseau de VINCI Construction International Network ? Piloter des projets innovants et hors du commun aux quatre coins de l’Europe.

Futurs entrepreneurs : passez du rêve à la réalité avec Onera Health

Raphaël Michel, CEO et cofondateur d’Onera Health, vous donne les clés de succès pour entreprendre à l’international.

L’alchimie passe entre Arkema et les Polytechniciennes !

Mentorée, montée en compétences et valorisée, Mélanie Jourdain (X 2000), Directrice Europe des Gaz Fluorés, revient sur son évolution au sein du groupe français leader de la chimie dans le monde.

Donnez des ailes à votre carrière avec Mews Partners

Cabinet de conseil spécialisé dans l’aéronautique, la santé, l’automobile, le luxe ou encore la grande distribution, Mews Partners a tout pour être LE lieu pour débuter sa carrière.

Open-innovation avec Total@Saclay

Total ouvre de nouveaux horizons en s’implantant sur Paris-Saclay. Présentation avec Nathalie Brunelle, Directrice de Projet Total@Saclay.

Eiffage Métal, une carrière en acier

Eiffage Métal, c’est l’alliage entre un savoir-faire industriel éprouvé et une conception artistique hors normes présenté par Antoine Bresolin, son DG.

X raisons de rejoindre Estin & Co !

Nombreuses sont les raisons pour un jeune X de rejoindre le cabinet de conseil en stratégie Estin & Co, leader des stratégies de croissance.

Bouygues Energies & Services : bienvenue au cœur du monde de demain

Pierre Vanstoflegatte (X 88), directeur général délégué de Bouygues Energies & Services, présente les défis qu’il s’apprête à relever.

TwentyTwo Real Estate, recherche talents pour futurs investissements

Fondateur de TwentyTwo Real Estate, Daniel Rigny présente son approche d’un secteur de l’immobilier en pleine transformation.

EDF, générateur de data et de talents

EDF compte particulièrement sur les jeunes talents pour participer à sa transformation. Éclairage avec Gérard Hatabian, Directeur Donnée Groupe.