Développer chacun de ses collaborateurs au maximum de son potentiel. Fort de cet objectif, ENGIE fait du capital humain et des talents individuels le cœur de son système. Mais comment cela impacte-t-il concrètement les leaders qui défendront, demain, la performance durable de ce géant de l’énergie ? Les réponses de Rosaline Corinthien, Directrice Développement des Talents et Innovation RH.

 

Quelle est la définition du leadership Made in ENGIE ? 

Nous avons travaillé autour d’un leadership way qui remet l’humain au cœur du système et qui défend quatre comportements clés : l’audace d’essayer, la bienveillance de travailler dans un élan collectif, l’ouverture aux autres et à la différence et l’exigence de se dépasser pour aller au-delà de son propre périmètre. Dans un alignement « tête / cœur / tripes », chaque leader est ainsi encouragé à remplir cinq objectifs :

Préparer l’avenir en étant en capacité d’inspirer et d’incarner la vision stratégique du Groupe
Donner des responsabilités aux personnes qui l’entourent et créer les conditions et les récompenses inhérentes à la prise d’initiative
Questionner le statu quo et faire bouger les lignes
S’inscrire dans un rôle modèle pour inspirer et créer les conditions d’expression de chacun
Délivrer une performance durable en impactant positivement son écosystème

ENGIE voit en ses 155 000 collaborateurs des Imaginative builders. Parmi eux sommeillent les leaders de demain : les ENGIE Boosters. Qui sont-ils ?

Des hommes et des femmes qui ont assez confiance en eux pour avoir confiance dans les autres, dans leur capacité à être résilients, à trouver de l’énergie au fond d’eux et de leurs équipes. Des futurs leaders agiles sachant ouvrir la voie aux autres en leur disant « c’est possible ». Conscients de leur potentiel, ils ont envie de sortir de leur zone de confort et de s’ouvrir aux autres cultures.

 Comment identifiez-vous ces pépites ?

C’est un sujet clé pour lequel nous sollicitons le middle management, les managers de proximité de nos 25 BU qui côtoient au quotidien ces leaders de demain. Cela nécessite bien sûr un dialogue permanent pour faire remonter des profils de Boosters qui ne soient pas clonés sur l’ancien monde. Chez ENGIE la performance financière et le diplôme ne sont pas les seuls critères pour reconnaître des Talents.

Vous avez d’ailleurs mis en place des programmes spécifiques à leur attention

Nous développons en effet des programmes sur des sujets transverses pour valider chez ces Boosters leur fibre collective, leur ouverture d’esprit, leur agilité et leur capacité à ouvrir la voie. Les programmes Rise ! et Pulse! proposent ainsi aux Boosters d’être mis en situation tous les mois sur des thématiques comme l’entrepreneuriat ou l’aisance orale et la confiance afin de générer une mise en action et l’envie de collaborer pour la réussite collective et le développement individuel.

 Qu’est-ce qui fait de ces jeunes cadres placés à la tête d’équipes ou de projets des maillons essentiels de la performance durable d’ENGIE ?

Notre entreprise a un rôle sociétal fort et il est essentiel que nos leaders soient le miroir de cette société. Nous devons être en capacité de faire venir des profils différents qui vont questionner les choses, porter un autre regard sur nos actions et notre stratégie : nous bousculer pour enrichir nos organisations. Des hommes et des femmes qui osent être eux-mêmes, placer le collectif devant l’individu.

Faut-il forcément être un « leader différent » pour casser les codes ?

Tout le monde peut casser les codes. Ce qui fait qu’on casse les codes c’est notre capacité à accueillir la différence, à avoir assez de confiance en soi et dans les autres pour faire de cet exercice un exercice collectif gagnant. Casser les codes ce n’est pas forcément s’inscrire dans des codes différents mais être à l’écoute de la différence.

Pourquoi rejoindre ENGIE quand on a une âme de leader ?

La quête de sens, la brique technologique, la fierté de participer à un projet harmonieux : ENGIE est un terrain de jeu incroyable pour des citoyens qui veulent s’engager et être utiles à la société. Ce qu’on fait ici, ce n’est pas qu’une mission qu’on remplit en se levant ce matin, c’est faire le maximum pour que son activité ait un impact positif sur plusieurs générations.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune diplômé pour démarrer avec succès sa carrière sur les rails du ENGIE Leadership way ?

Conservez votre capacité de questionner. Et pour oser porter ce questionnement, il faut avoir confiance en vous. Cela nécessite un travail d’écologie personnelle : vous devez prendre soin de vous pour prendre soin de votre écosystème. Tombez le masque, osez arriver avec votre personnalité et montrez que vous avez quelque chose à apporter au collectif dans l’authenticité qui est la vôtre.

 

 La parole est aux Boosters !

Évoluant au sein d’ENGIE depuis 10 ans, Elsa de Froment (Sciences Po 2006) est Directrice de cabinet du DGA du Groupe en charge des RH, de la Transformation, de Global Care, de l’immobilier et de Global Business Services. Récemment identifiée comme une Booster, elle nous parle du programme Rise!Up!! qu’elle vient de rejoindre.

Pourquoi êtes-vous fière de participer à cette belle aventure professionnelle ?

Personnalisé en fonction de mon profil et de mon potentiel, ce programme me permet de développer mon leadership et de construire mon parcours pour demain. Tremplin pour ma carrière, c’est aussi une belle reconnaissance de la part de mes managers, une preuve qu’ils perçoivent l’engagement et l’investissement dont je fais preuve et qu’ils croient en moi. J’en tire à la fois de la fierté mais aussi une pression challengeante.

 Le principal atout de ce programme ?

La personnalisation. Avec le Directeur Talent qui me suit, nous réfléchissons à mon évolution dans le Groupe, au type d’activités dans lesquelles je pourrais m’épanouir et monter en compétences et nous définissons les formations dispensées par ENGIE University qui me feront progresser. Cette démarche permet aussi de trouver un point de rencontre entre les besoins du Groupe et les miens et ainsi déterminer ce qui est à la fois bon pour moi et pour ENGIE.

Next step ?

Chez ENGIE bien sûr mais je m’y vois à la fois nulle part et partout ! Car chez ENGIE, construire un parcours professionnel épanouissant et challengeant ne nécessite pas forcément d’avoir un parcours précis prédéfini.

Pourquoi êtes-vous une « leader de demain » heureuse ?

Le fait de travailler dans le monde de l’énergie et dans une entreprise qui promeut un progrès harmonieux. Je suis aussi heureuse de travailler avec les gens qui m’entourent. Se dire que l’on travaille avec des personnes mobilisées avec lesquelles on peut relever des challenges et délivrer la performance mais aussi  se « marrer », c’est important. Impossible de faire preuve de leadership sans placer l’humain au centre de notre performance.

Pourquoi rejoindre ENGIE quand on a une âme de leader ?

La vision, le sens, la confiance et la responsabilité sont les attributs d’un leader pour permettre de délivrer la performance individuelle et collective… et c’est justement le message que porte ENGIE !

CONTACT : Rejoignez-nous ! www.engie.com/carrieres