Engagé dans la double révolution de la libéralisation du marché et de la montée en puissance des énergies complémentaires, le secteur de l’énergie est l’un des premiers recruteurs de l’Hexagone. Avec la perspective de 135 000 créations de postes d’ici à 2015, il offre aux techniciens une multitude d’opportunités.

 

Chez un fournisseur : des carrières évolutives
Les grands fournisseurs d’énergies (nucléaire, gaz, pétrole, thermique à flamme ou renouvelables – biomasse, géothermie, biocarburants…), jouissent d’une expertise métiers poussée et d’un outil RH structuré autour du développement des carrières. Malgré ces beaux atouts, les grands noms du secteur comme Areva, EDF, GDF SUEZ ou encore Total doivent jouer de créativité pour attirer les techniciens dont elles ont besoin. Pour faire connaître les opportunités qu’ils proposent, ils organisent de multiples occasions de rencontres avec les candidats potentiels, à l’instar par exemple d’EDF, qui organisera le 9 novembre sur le site parisien de La Villette la 5e édition de son Energy Day. Les grandes filières de postes à pourvoir concernent l’exploitation, la production, la distribution, la maintenance des réseaux ainsi que la sûreté des installations et des systèmes. DUT ou BTS : Génie électrique, Génie thermique, Mesures physiques, Electrotechnique, Chimie, Métiers de l’eau, Hygiène- Sécurité-Environnement (HSE), Contrôle des rayonnements ionisants, Maintenance industrielle, Mécanique productique… A Bac + 3 : Licence Pro « Production industrielle »… Quelques métiers : Technicien exploitation, Technicien essais, Technicien maintenance, Technicien logistique nucléaire, Technicien Prévention des risques…

 

Chez un équipementier : des parcours proches du client
Sortant de leur stricte mission de fabricants, les grands équipementiers tels que Schneider Electric, General Electric, Vinci Energies mais également Siemens, s’imposent de plus en plus comme des prescripteurs en matière d’efficacité énergétique auprès de toutes les grandes industries (automobile, aéronautique, agroalimentaire…) et des collectivités territoriales et locales. Bien que recrutant principalement au niveau ingénieur, ils offrent, eux aussi, des opportunités aux Bac +2/3, dans une grande variété de métiers, techniques et commerciaux. DUT ou BTS : Electricité, Mécanique, MAI, MSMA, Génie électrique/ électrotechnique, GEII, Techniques de commercialisation, Force de vente, NRC, Informatique, Comptabilité, Assistant de gestion PME-PMI… A Bac + 3 : Licence pro « Conseiller technique en énergie électrique et renouvelable »… Quelques métiers : Technicien bureau d’études, Dessinateurprojecteur en électricité, Projeteur électricien, Technicien d’études, Technicien de maintenance, Assistant prospection commerciale, Technicien Telecom Réseaux, Assistant de gestion en agence…

 

Dans les PME-PMI ou les collectivités : des opportunités en nombre !
Concentrant environ 70 % des postes à pourvoir, les PME-PMI représentent un formidable gisement d’emplois pour les techniciens. Les énergies dites renouvelables, appelées à constituer d’ici 2020, 20 % de l’offre énergétique globale, sont portées par un tissu économique d’installateurs, de prestataires de maintenance et d’exploitation extrêmement dynamique sur tout le territoire. Si le secteur du solaire/photovoltaïque, plongé dans l’incertitude, a amorcé une réduction de la voilure depuis la réduction des dispositifs d’accompagnements fiscaux accordés aux particuliers, la géothermie, mais surtout l’éolien ont, eux, plus que jamais le vent en poupe. Soumises à des contraintes budgétaires de plus en plus drastiques, les municipalités n’hésitent plus quant à elles à recruter des techniciens pour piloter la gestion de leurs installations et la maîtrise de leur facture énergétique. DUT ou BTS : Génie thermique, Génie climatique, Génie électrique/électrotechnique, Fluides, Energies, Environnement, Génie sanitaire et thermique, Maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques, Génie civil, Option génie climatique et équipements du bâtiment, Maintenance industrielle, Mécanique productique, Techniques de commercialisation, Force de Vente, NRC… A Bac + 3 : Licences pro « Production de chaleur et de froid », « Energie renouvelable », « Thermique énergétique », Licences « Maîtrise de l’Energie et Energies renouvelables », « Energie- Electrotechnique-Développement durable »… Quelques métiers : Agent de développement des énergies renouvelables, Technicien thermicien, Technicien en énergies renouvelables, Technicien énergétique, Technicien maintenance de parc éolien…

 

CG