Au cœur des enjeux de la mobilité électrique, le « service public du réseau de distribution d’électricité » s’engage durablement vers la transition énergétique. A la clé, beaucoup d’innovations pour accélérer le développement de la mobilité électrique et qui sont autant d’opportunités de contribuer à une belle dynamique pour de jeunes diplômés comme nous l’explique Dominique Lagarde (X85, Ponts ParisTech 90), Directeur en charge du programme mobilité électrique de ENEDIS.

 

Les enjeux du groupe Enedis aujourd’hui ?

En premier lieu, il s’agit de faire vivre le service public du réseau tant au niveau national qu’au cœur des territoires. Depuis l’émergence des énergies renouvelables il y a environ 15 ans, nous nous transformons pour répondre à la diversité des demandes d’utilisateurs du réseau de distribution : qu’il s’agisse de produire son énergie, stocker ou consommer en local. Cette dynamique est portée par de nombreux acteurs dispersés sur le territoire. ENEDIS accompagne cette forme de démocratisation de la vie énergétique. Etre partenaire des acteurs du marché et arriver à faire vivre les innovations technologiques adaptées aux petits systèmes est un beau défi, auquel nous sommes fiers de contribuer.

Et le défi de la mobilité électrique en France?

Actuellement, 200 000 voitures électriques et hybrides rechargeables circulent en France. L’objectif du gouvernement est de multiplier ce chiffre par 5 en 4 ans, pour atteindre 1 million de véhicules en 2022. Pour créer les conditions du développement de la mobilité électrique à grande échelle, nous avons commencé à bâtir des références concrètes pour les diverses situations : voitures particulières, bus, bateaux, recharge sur la rue, en parking…. Une des spécificités de la mobilité électrique est qu’on ne peut avancer seul. Notre ambition est de devenir un partenaire reconnu de tous les acteurs : constructeurs automobiles, fournisseurs d’électricité, élus, professionnels de la data, promoteurs immobiliers… En parallèle, nous préparons l’avenir en travaillant dès maintenant aux innovations qui seront nécessaires, notamment en termes d’interopérabilité et de normalisation.

Quelles références avez-vous créées ?

Enedis travaille en ce moment sur un projet conçu avec la RATP pour développer une flotte de bus électrique en Ile de France. A terme, 17 dépôts seront électrifiés. Dans le port de Marseille, trois ferrys fonctionnent désormais à l’électricité lorsqu’ils sont à quai ; dispositif qui intéresse la ville de Bordeaux pour les bateaux de croisière naviguant sur la Garonne. Nous avons également mis au point avec les partenaires de l’immobilier et des fournisseurs (dans un projet nommé BienVEnu) les différentes solutions techniques pour équiper en bornes de recharge les parkings d’immeubles. Le champ de nos interventions est donc très diversifié et il faut en permanence nous adapter aux dispositions techniques, contractuelles et à leur utilisation au quotidien.

Jeunes diplômés et mobilité électrique, un pari d’avenir ?

Plus que jamais, l’électricité est la pierre angulaire de la vie socio-économique ! La mobilité électrique mobilise une grande diversité d’acteurs, dans un brassage passionnant, tant à Paris que dans les territoires. Ce secteur correspond autant à ceux qui veulent travailler dans un grand  groupe ou dans une startup, qu’à ceux qui veulent entreprendre eux-mêmes ! La mobilité électrique est une belle porte d’entrée vers le domaine de la transition énergétique, quand on sait que 38 % des émissions de CO2 sont dues aux transports.

Que vont-ils trouver chez ENEDIS ?

La satisfaction de coupler leur engagement professionnel et leur quête de sens. ENEDIS est une entreprise en phase avec son temps, qui s’inscrit dans la durée. Chez nous, la moyenne d’âge est jeune, et nos 35 000 collaborateurs sont des « doers », des opérationnels très attachés à leur mission. L’innovation est accueillie et stimulée, dopée par l’apport du numérique qui donne de l’intelligence à nos réseaux et qui a fait naitre « les réseaux intelligents » ou « smart grids ».

Ma formation aux Ponts ParisTech Ce que j’ai appris de plus utile aux Ponts est de faire un lien étroit entre connaissances et décision. Cette formation nous met en situation de projeter une réalisation et d’endosser sa responsabilité, comme lorsqu’on signe une note technique qui certifie qu’un pont va tenir.

 

Conseil du jour Prenez le temps de savoir ce qui vous fera plaisir, ce que vous aimez faire, sans céder aux canons de beauté annoncés.

Contact : dominique.lagarde@enedis.fr

emmanuelle.fabre@enedis.fr

Prysmian : connecter les hommes

Leader mondial des câbles, Prysmian mise sur l’innovation de ses ingénieurs R&D, dont fait partie David Boivin, South Europe Connectivity – Telecom Engineering Manager.

Sous le capot de Club Identicar

Le moteur de ce club auto : la bienveillance, le collaboratif et la quête du bonheur au travail ! Une façon de travailler qui lui a fait remporter le prix HappyAtWork 2019.

STEP UP : Laissez vous coacher !

« Bienvenus dans une entreprise qui fait de l’Individu le premier vecteur de performance » assure Jérémie Cador, Directeur de l’Agence STEP UP de Marseille

Pourquoi rejoindre Total ?

Engagé dans la transition énergétique, Total s’est donné l’ambition d’être la major de l’énergie responsable en garantissant une énergie disponible, abordable et propre.

Avec SOAT, cap sur l’expertise, l’agilité et l’intelligence collective

SOAT offre des opportunités et des perspectives d’évolution passionnantes aux diplômés de CentraleSupélec

Avec CENEXI, attrapez le virus de la pharmacie !

L’industrie pharmaceutique offre aux jeunes diplômés un large panel de métiers explique Alexis Paul (Université Paris Descartes 2000), Directeur Business Development et Pharmacien responsable de CENEXI.

Plein gaz sur l’énergie verte avec GRDF !

GRDF entame sa mue. Avec son nouveau plan Vert l’Avenir, le groupe entend produire du gaz 100 % green dans les prochaines années. Un pari ambitieux sur lequel travaille Arnaud Bousquet

Nexter : votre nouveau QG

Gwenaël Dirou, Responsable Ventes France de Nexter, vous donne de bonnes raisons de rejoindre le leader français de la défense terrestre.

Adoptez la green attitude avec le Groupe SNEF

SNEF est au cœur de la transformation de la société. Très engagé pour la sauvegarde de notre planète, le Groupe a tout de suite séduit Thomas Charpentier.

Optez pour un engagement Total

Manoelle Lepoutre nous parle de son engagement pour Total en tant que Senior Vice President Civil Society Engagement.