Les enjeux des réseaux électriques, liés à l’électrification des villes puis de l’ensemble du territoire n’ont eu de cesse d’augmenter avec la consommation croissante d’électricité. À l’heure de la transition énergétique, lumière sur les nouveaux métiers du secteur avec Gérard Auriol (Ecole des Ponts ParisTech 80), Directeur Délégué Ouest d’Enedis.

 

Avec 35 millions de clients raccordés à son réseau de 1,3 million de km, et ses quelques 38 000 salariés, Enedis, leader en Europe des réseaux de  distribution électriques, vit aujourd’hui une profonde mutation, qui allie une dimension nationale importante à une forte culture locale. « C’est une entreprise au cœur d’une transformation majeure, qui a une double mission : assurer le service public d’acheminement de l’électricité en France, et transformer le réseau en profondeur pour accompagner une transition énergétique sans précédent. »

 Les défis de l’électricité

1er défi : un réseau résilient qui accompagne le développement : la première mission c’est de construire et maintenir un réseau dans chaque territoire, de raccorder les nombreux utilisateurs ; et de garantir son fonctionnement en permanence, même quand la nature se déchaîne ; un véritable défi collectif !
2e défi : la transition énergétique. Éolien, fermes solaires, panneaux photovoltaïques, mobilité électrique… 400 000 producteurs sont aujourd’hui raccordés au réseau de distribution. « Le réseau devient un « internet de l’électricité » en connectant producteurs, fournisseurs, et bientôt stockeurs d’électricité. » ; De plus, la France vit une rapide transformation sociétale et de ses institutions : Le citoyen, la collectivité territoriale, deviennent acteurs de l’énergie et agissent de manière plus consciente et efficace. À nous de leur donner les moyens de le faire. »
3e défi : bienvenue dans l’ère de l’électricité numérique ! À terme, 35 millions de compteurs communicants « Linky » seront déployés en France. Ils permettent de numériser l’électricité, et donc d’innover pour entrer pleinement dans la maitrise des énergies

Porter la transformation

Pour faire face à ces défis, Enedis déploie une large palette de métiers : management, excellence technique, mais aussi innovation numérique, conduite de projets nationaux ou territoriaux, experts économiques… qui offrent des parcours professionnels diversifiés « Nous avons un nombre important de projets innovants à mener partout en France. La clé de leur réussite ? Le relationnel ! Nous recrutons donc des profils avec une réelle appétence pour la gestion des hommes, la technique mais aussi passionnés par le domaine de l’énergie, les nouveaux usages et l’aspect sociétal. »

L’innovation aussi dans le management

Le point commun de ces profils ? Une forte capacité d’adaptation à la nouveauté ! Au sein d’Enedis et du groupe EDF, la diversité des carrières est devenue la norme. « Nous innovons dans nos méthodes de management notamment auprès des jeunes talents pour décloisonner nos organisations. Nous avons déployé une palette importante d’outils collaboratifs en interne, mais aussi un ensemble de services numériques qui transforment le réseau et ses usages pour tous ses utilisateurs»

Sortir du cadre : « Nous ouvrons la capacité d’expérimenter à travers notre politique d’innovation. Nos innovations viennent du terrain, portées par nos collaborateurs. Nous travaillons alors avec de nombreuses start-ups pour nous aider à les mettre en œuvre. » Parmi ces innovations : la surveillance 3D du réseau par des drones.

Une passion : l’humain
Si l’innovation technique est très présente, la dimension humaine reste une priorité, surtout pour les jeunes diplômés. « Cet attrait pour l’humain est essentiel. Il n’y a pas de métiers que l’on fait seul dans son coin. L’envie de se projeter est un levier important. Je suis ingénieur de formation mais l’humain me passionne. L’innovation aussi car elle nous amène à nous interroger sans cesse sur notre métier pour nous frayer un chemin vers nos objectifs. »

« Manager, c’est performer, transformer…
… Je représente les régions auprès de la direction et la direction auprès des régions. Capter ce qu’il se passe sur le terrain, le traduire pour nourrir les grandes décisions de l’entreprise. Un leader a un grand sens de l’écoute mais aussi de portage du sens. Ainsi il peut fédérer les énergies  pour atteindre un haut niveau de performance, mais aussi pour collectivement construire l’avenir de l’entreprise. Ces deux volets sont très importants dans la mission de tout dirigeant. »

« Devenez acteur d’une incroyable transition sociétale autour de l’énergie. »

Contact : gerard.auriol@enedis.fr

 

(c) médiathèque ENEDIS