Les métiers du nucléaire

 

Leader français de la maintenance industrielle et des services associés, ENDEL intervient tout au long du cycle de vie des installations nucléaires. ENDEL, filiale du Groupe GDF SUEZ, appartenant à la branche ENERGIES SERVICES offre une grande diversité de métiers et d’importantes perspectives d’évolution aux Bac +2/Bac +3. Les explications de Jean-Michel Fouquet, Directeur Général Adjoint et Directeur du Pôle Nucléaire ENDEL et Emmanuel de Robillard, Directeur des Ressources Humaines ENDEL.

 

Jean-Michel Fouquet, Directeur Général Adjoint et Directeur du Pôle Nucléaire ENDEL - Emmanuel de Robillard, Directeur des Ressources Humaines ENDEL

Jean-Michel Fouquet, Directeur Général Adjoint et Directeur du Pôle Nucléaire ENDEL - Emmanuel de Robillard, Directeur des Ressources Humaines ENDEL

Fort de plus de 5 500 personnes, dont 52 % de techniciens, agents de maitrise et cadres, ENDEL réalise 644 M€ de chiffres d’affaires dont 40 % dans le secteur du nucléaire. Partenaire privilégié des industriels, l’entreprise pilote ou accompagne des projets complexes dans de nombreux secteurs d’activités tels que les travaux neufs et contrats de modification, la maintenance liée à l’exploitation des centrales nucléaires et le démantèlement.
Son objectif premier est de permettre à ses clients de rester centrés sur leurs coeurs de métier et d’améliorer la fiabilité et la performance de leurs installations avec une exigence permanente de sûreté et de sécurité Endel présente un unique maillage du territoire industriel français, avec 140 implantations réparties dans 35 directions régionales. Autres atouts de l’entreprise : son haut niveau d’expertise technique dédiée à l’appui des opérationnels et l’effort consacré aux actions de formation qui représente 5 % de la masse salariale. A partir de ses métiers originels du métal (tuyauterie, mécanique, soudage, chaudronnerie), ENDEL a su développer toute une série d’activités complémentaires, de nouveaux métiers dans les domaines de la radioprotection, du contrôle non destructif, de la logistique ainsi que de la supervision, préparation, planification… L’allongement de la durée de vie des centrales et leur démantèlement amèneront bientôt ENDEL à inventer, innover, développer de nouveaux outils, créer de nouveaux services de la technologie dans ses métiers et généreront ainsi de nouveaux besoins en personnel.

 

Quels postes d’entrée proposez- vous aux Bac +2, Bac +3 ?
JMF : Nous recrutons plus de 100 personnes par an pour le secteur du nucléaire. Depuis une dizaine d’années, nous sommes passés de métiers de travaux à des métiers de services et nous avons, à ce titre, structuré notre façon de recruter et d’accompagner les collaborateurs. Nous recrutons à Bac +2 pour les activités de méthodes, préparation, sécurité, radioprotection, mesure, maintenance, d’encadrement de chantier. Nous avons mis en place des accords avec des entités de formation telles que l’IRUP de Saint-Etienne, l’Institut de Soudure ; des écoles dans lesquelles nous recrutons une dizaine de promotions Bac +2 que nous accompagnerons au niveau Bac +3. Pour la filière logistique, nous accueillons également des titulaires du Bac professionnel ou du BTS Environnement Nucléaire.

 

Quels types de profils privilégiez-vous ?
JMF : Les BTS CRCI (Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle), les formations en maintenance industrielle et environnement nucléaire. Nos métiers demandent un haut niveau de performance ainsi qu’une très haute exigence technique. Les jeunes qui souhaitent nous rejoindre doivent avoir le goût de la technique, du terrain, être disponibles, réactifs, avoir le sens du client et le sens du service. Ils doivent adhérer à nos valeurs, de professionnalisme, travail en équipe, autonomie et rigueur technique.

 

Quelles opportunités d’évolutions leur offrez-vous ?
E de R : Nous avons une forte politique de promotion interne. Un grand nombre de nos responsables opérationnels tels que les Directeurs de région, Directeurs délégués ou Directeurs de pôle sont d’ailleurs issus de la promotion interne ENDEL. Les temps de formation, technique, à l’environnement nucléaire et à la connaissance des installations sont très longs. L’intérêt de l’entreprise, une fois ces connaissances acquises, est de fidéliser nos Collaborateurs en leur offrant de véritables parcours de carrières. Nous assurons ainsi le maintien de leurs compétences et les formons tout au long de leur carrière. Les jeunes que nous recrutons peuvent devenir responsables de contrat, responsable de projet, ou même ingénieurs, évoluer vers des métiers tournés vers l’expertise ou vers des fonctions support aux opérations, changer de secteur d’activité, monter en puissance en termes de management.

 

A.M.

 

Contact :
jean-michel.fouquet@endel-gdfsuez.com
emmanuel.de-robillard@endel.com