Communiqué de presse:

Les Écoles de la 2e Chance (E2C) ont accueilli et accompagné 14 338 jeunes en 2016, sur l’ensemble du territoire français. 55% d’entre eux ont trouvé un emploi ou une formation dès la sortie de l’E2C. Grâce à l’accompagnement individualisé post-formation, ce taux d’insertion des stagiaires a atteint 62%.

 

Un taux d’insertion en hausse avec l’accompagnement post-formation

Au terme de leur parcours à l’École de la 2e Chance, d’une durée moyenne de 6,5 mois, 55% des stagiaires trouvent une situation d’emploi ou de formation. L’accompagnement post-formation, allant jusqu’à 12 mois après la sortie des stagiaires, augmente ce taux d’insertion en le faisant passer à 62%. Les stagiaires bénéficient ainsi d’un accompagnement personnalisé pendant leur parcours et après leur sortie de l’E2C.

 

Pour Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France :  » Chaque année, près de 100 000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification et se retrouvent confrontés à la difficulté de rentrer dans le monde du travail. L’augmentation du taux d’insertion positif des stagiaires des E2C confirme le rôle majeur joué par les E2C pour accompagner les jeunes les plus éloignés de l’emploi à trouver une situation stable et pérenne. »

 

Un renforcement du maillage national

Le Réseau E2C France (116 sites dans 12 Régions, 56 départements et 4 ultrapériphériques) continue d’étendre son maillage national : de 110 sites en 2015 à 116 en 2016. En 2017, de nouvelles Écoles renforceront la présence nationale des E2C, avec une prévision de 7 à 8 nouveaux sites. L’ancrage des E2C dans les territoires contribue à l’insertion des jeunes dans les entreprises locales partenaires.

 

Les E2C : un lieu de mixité et de parité

La diversité des profils accueillis montre que les Écoles de la 2e Chance sont un lieu de mixité sociale : 32 % des stagiaires viennent des quartiers prioritaires, 12 % sont de nationalité extra-européenne, 10 % viennent de zones rurales et 4 % sont en situation de handicap. La parité au sein des E2C est bien présente puisque 50 % des stagiaires sont des femmes et 50 % des hommes.