Une nouvelle école est née : EMIC (Ecole de Management des Industries Créatives) Spécialisée et professionnalisante, elle propose des MBA dédiés aux industries musicales et du jeu vidéo. A deux mois de la première rentrée (janvier 2017), son cofondateur et directeur, Daniel Findikian, nous parle de ces formations originales pour intégrer des secteurs mus par la passion, l’émotion mais aussi l’exigence et le professionnalisme. Par Ariane Despierres-Féry

 

De quel constat naît EMIC ?

Les industries créatives ont été parmi les premières à prendre de plein fouet la vague du numérique avec deux impacts majeurs :

  • la nécessité de repenser leurs business models
  • et de s’entourer de nouveaux profils pour mener la transformation de leurs pratiques marketing, vente et communication.

Ce constat est nourri par les expériences des cofondateurs, de 20 ans dans l’industrie musicale pour ma part (Universal, Sony Music, EMI Music), et dans le jeu vidéo pour Thomas Grellier et Bernard Sizey.

 

Vous avez défini le concept pédagogique EMIC alors que vous étiez directeur du digital chez EMI Music ?

Après une période difficile entre 2003 et 2013, le secteur a repris sa croissance et ses recrutements. Mais dans le même temps, nos besoins en compétences avaient changés. Pour y répondre, j’ai d’abord imaginé et délivré des sessions de formation en interne chez EMI Music, ainsi qu’à HEC Paris et à l’ESSEC Business School. Puis, j’ai créé un MBA pour l’industrie musicale à PSB (ex-ESG). Après 3 ans, j’ai souhaité fonder ma propre école pour proposer librement une nouvelle offre en musique et en jeu vidéo, correspondant exactement aux besoins des entreprises en matière de compétences mais aussi de savoir-être et de savoir-faire.

Capture

2 MBA en 2 ans pour former des spécialistes marketing, vente, promotion, communication dans deux industries :

  • MBA de Management des Industries Musicales
  • MBA de Management des Industries du Jeu Vidéo

Rentrée du MBA musique : le 9 Janvier 2017

Autres rentrées : septembre 2017

35 professeurs intervenants professionnels en musique, 30 en jeu vidéo + 10 pour les master class du soir

Les MBA sont accessibles après un bac+3 (entrée en 1eA) ou un bac+4/5 (entrée en 2eA)

1eA généraliste + enseignements spécialisés

2eA 100 % spécialisée en musique ou en jeu vidéo

Possibilité de cursus en alternance

Frais de scolarité : 1eA 7 800€ / 2eA 8 800€

www.emic-paris.com

 

 

Quels sont les vecteurs pédagogiques de EMIC ?

Notre credo est l’apprentissage par la pratique et avec des professionnels.

  • Les cours sont dispensés par des professeurs intervenants en activité dans les entreprises de la musique et du jeu vidéo
  • L’apprentissage est centré sur la pratique via l’étude de cas et la réalisation de projets réels confiés et co-évalués par nos partenaires Deezer, Sacem, Sony Music, Believe Digital, PlayStation France entre autres
  • Les professeurs proposent des ouvrages, de la documentation, que les étudiants lisent avant le cours
  • Les face-à-face sont ainsi dédiés à la pratique, à l‘apprentissage des codes relationnels et du savoir-être dans nos univers
  • Les cours se tiennent le vendredi et le samedi, la majorité de nos étudiants sont en stage les autres jours
  • Nous tablons aussi sur un tiers ou un quart des promos en apprentissage
  • Nous favorisons le montage de projets associatifs encadrés par un professeur (création de festivals, de concerts, de concours de startups…)
  • Des promotions de 20 élèves maximum pour un réel accompagnement et 100 % d’insertion professionnelle

 

Un exemple de code spécifique dans la relation avec les talents artistes ou développeurs ?

Les artistes entretiennent une relation hautement émotionnelle avec leurs créations. La passion et l’émotion sont aussi un fil rouge des professionnels du jeu vidéo. Savoir nouer des relations interpersonnelles est primordial. Il faut aussi se méfier de l’idée reçue que ces milieux sont « cools ». Ce sont des industries exigeantes en termes de professionnalisme, de performance, de reporting, de travail en équipe.

 

Qui sont vos élèves ?

D‘abord des passionnées de la musique ou du jeu vidéo. Ils ont généralement suivi une formation initiale en gestion, management, commerce, communication ; mais pas exclusivement. Nous pouvons recruter des ingénieurs ou d’autres profils, tout aussi passionnés et en capacité de se remettre à niveau dans les disciplines de la gestion.

 

Que viennent-ils chercher à EMIC ?

Ils viennent se professionnaliser, acquérir les spécificités du management, de la gestion, du marketing, de la communication, de la finance, appliquées aux entreprises de la musique et au jeu vidéo. La grande valeur ajoutée de nos MBA est de leur transmettre les codes et les pratiques de ces industries. Ils ne les trouveront nulle part ailleurs !