L’environnement concurrentiel des grandes écoles est pour beaucoup dans la manière dont cellesci cherchent à innover, sans parler de la pression médiatique et d’un système d’admission national où les étudiants choisissent leur destination parmi les écoles où ils sont admissibles.

Michel Kalika, directeur de l’EM Strasbourg

Michel Kalika, directeur de l’EM Strasbourg

 

Les équipes de recherche elles aussi très concernées
Si l’innovation peut prendre de nombreuses formes, j’ai moimême observé lors de la mise en place de l’EM Strasbourg comment de nouveaux programmes pouvaient s’avérer très stimulants, à même de générer de vraies dynamiques de progrès et de fédérer les enseignants et les chercheurs. Une impression qui s’est de nouveau vérifiée lors des lancements récents d’EMBA en développement durable ou encore en management hospitalier. L’innovation peut enfin concerner des activités de recherche. D’où la mise en place à Strasbourg d’une politique de simulation via des primes liées aux publications. Un effort aujourd’hui payant puisque le progrès de nos activités de recherche a été largement reconnu.

 

AT


Contact : www.em-strasbourg.eu