Le 23 juin 2016, l’équipe EIGSIDERAL, composée de 4 élèves-ingénieurs EIGSI, a remporté le prix de la Journée Suborbitale du Student Aerospace Challenge (Défi Aérospatial étudiant).

Le Défi, proposé par l’ACE et ses partenaires (AIRBUS, Thalès, Safran, Dassault Aviation, ESA, etc.), propose aux étudiants de participer à l’étude d’un avion suborbital habité. Il s’agit d’un véhicule réutilisable, qui doit atteindre Mach 3,5 et 100 km d’altitude, la frontière de l’espace.

Les étudiants ont la possibilité de travailler sur un des aspects de l’avion suborbital : propulsion, avionique, maintenance, aspects juridiques, etc. Des solutions nouvelles pouvant s’appliquer aux véhicules en cours de développement sont attendues par les Partenaires.

L’équipe EIGSISIDERAL a travaillé sur la thématique Architecture innovante et, plus précisément, sur la condition de vol des passagers. Ils se sont interrogés sur les attentes que pourraient avoir les passagers d’un vol suborbital habité. Ils en ont conclu que le manque de visibilité vers l’extérieur, c’est à dire un champ de vision trop petit sur l’espace, serait une limite importante pour les passagers.

Une fois ce constat établi, ils ont cherché les innovations leur permettant de répondre aux attentes des utilisateurs. Pour ce faire, l’équipe s’est inspirée du biomimétisme, une discipline consistant à observer les plantes et les animaux pour tenter de résoudre des problèmes quotidiens. Les 4 élèves-ingénieurs EIGSI ont ainsi proposé une nouvelle structure de fuselage optimisée, ressemblant au squelette d’un être vivant) permettant une vision vers l’extérieur quasi-totale. Ils ont aussi pensé à une solution permettant aux passagers de s’immerger dans l’espace : un hublot convexe sortant du volume du fuselage. Cette idée permettrait ainsi d’avoir une vue sur l’espace à 180°.

Bravo à nos étudiants pour leur engagement et leur succès