C’est le 10 avril 2016 vers 11h qu’un groupe d’étudiants de l’EDHEC commence à remplir le terminal 3 de l’aéroport CDG, arborant fièrement leur casquette du « SEMISRAEL 2016 ». En effet depuis sa création en 2011, l’association EDHEC Israël relève le défi chaque année d’amener des étudiants de l’EDHEC découvrir Israël. Cette année c’est plus de 60 participants qui ont répondu présent pour cette semaine riche en émotion.

 

Photo article voyage 2

 

« On sentait bien pour certains d’entre eux qu’il y avait une gêne à parler des enjeux sécuritaire et politiques d’Israël », avoue Matthias. Changer la vision d’Israël chez ceux qui formeront une partie du futur corps patronal français, voilà l’objectif principal d’EDHEC Israël.

Au programme de ces 8 jours

Visite de la vielle ville de Jérusalem, discours au ministère des Affaires Etrangères, visite de Yad Vashem (le mémorial de la Shoah). Rencontre avec le frère Olivier, un moine bénédictin, dégustation de vins dans les hauteurs du Golan, montée de Massada, baignade dans la mer morte,  rencontre à l’ambassade de France, conférences sur l’économie israélienne… Bref, un voyage très varié et dont chaque participant garde un souvenir unique. Si Arnaud a eu un petit faible pour la vielle ville de Jérusalem, Lorraine a préféré l’ambiance festive de Tel Aviv. Pour Edouard c’est la rencontre avec les enfants d’un centre d’intégration pour éthiopiens qui l’a le plus marqué. « La rencontre avec Frère Olivier quand il a chanté dans l’Eglise, après la matinée passée à Yad Veshem j’ai trouvé ça super beau, et surtout c’était le début du voyage on en avait déjà eu plein la vue et là je me suis dis « heureusement que je suis venue au Semisraël, » ! », s’exclame Tiphaine.

Direction Tel-Aviv

Le voyage s’achève à Tel-Aviv non sans une légère émotion non seulement pour les participants mais aussi pour les membres de l’association. « Au vue de l’effort investit tout au long de l’année et le retour plus que positif des participants, on ne peut être que motivé pour amener ce projet encore plus loin », conclut David, vice-président.

Eva Mellul & Jérémie Garzon

 

Photo article voyage 3