Big Data, objets connectés, smart grid, smart factory… : autant de domaines à la pointe de l’innovation, emblématiques de l’engagement d’EDF dans sa transition numérique. Eric Perrier de la Bathie (Supélec 94), Chef de projet au Département STEP (Simulation et Traitement de l’Information pour l’Exploitation des Systèmes de Production) nous explique les challenges qui s’ouvrent à lui dans cet écosystème résolument novateur.

 

Eric Perrier de la Bathie (Supélec 94), Chef de projet au Département STEP (Simulation et Traitement de l’Information pour l’Exploitation des Systèmes de Production)

Eric Perrier de la Bathie (Supélec 94), Chef de projet au Département STEP (Simulation et Traitement de l’Information pour l’Exploitation des Systèmes de Production)

 

Parlez-nous de votre quotidien de Chef de projet…
Je travaille au Département R&D qui a pour mission d’aider à l’exploitation, la conduite, la surveillance et la maintenance des moyens de production d’EDF (centrales nucléaires, thermiques, hydrauliques, éoliennes…). Je suis rattaché plus particulièrement au Groupe ISIP : Innovation pour le Système d’Information du Producteur qui propose des innovations autour des SI et des télécoms. Ma mission principale : voir l’impact du déploiement des technologies liées aux objets connectés dans nos environnements industriels.

 

« Tel un “ futurologue “, j’évolue dans un environnement très innovant dans lequel j’ai pour mission de voir comment les technologies qui nous entourent vont révolutionner les pratiques et les métiers d’EDF »

Des exemples de projets innovants allant en ce sens ?
Je m’occupe aujourd’hui d’un projet transverse sur l’IoT industriel qui a pour but de tirer partie de la diversité des technologies liées aux objets connectés dans le domaine industriel. Par le passé, j’ai pu mener à bien un projet de supervision d’ouvrages hydrauliques par des systèmes de caméras autonomes. Un challenge technique de taille qui a abouti au développement d’un système intelligent de supervision des prises d’eau (des lieux souvent difficiles d’accès où nous captons l’eau de nos barrages et réservoirs) qui nous permet aujourd’hui d’assurer en temps réel leur surveillance et leur maintenance et d’éviter notamment les pertes de productible… J’ai également travaillé sur un système d’infrastructures télécoms autonomes déployables rapidement, en toute circonstance et en tout lieu d’une centrale. Un outil essentiel en cas de crise bien sûr, mais aussi potentiellement très utile au quotidien, sur les chantiers de construction ou de rénovation de moyens de production, par exemple.

 

Les aspects les plus challengeants de votre métier ?
Chaque jour est différent des autres ! Tel un « futurologue », j’évolue dans un environnement très innovant dans lequel j’ai pour mission de voir comment les technologies qui nous entourent vont révolutionner les pratiques et les métiers d’EDF. C’est un travail qui demande de maitriser les technologies mais aussi de connaître nos métiers et d’évaluer l’impact et l’apport de ces technologies sur l’évolution de nos organisations et de nos process.

 

Dans ce contexte de transition numérique quelles opportunités EDF ouvre-t-elle à des jeunes diplômés ?
Dans le domaine du digital où tout évolue très vite, rien n’est jamais acquis. EDF met donc tout en oeuvre pour aider ses collaborateurs à monter en compétences vers des métiers devenus éminemment stratégiques, comme le métier de data scientist qui allie développement, statistiques et connaissance des métiers. Quel que soit le domaine dans lequel on évolue, la clé d’un parcours réussi est sa capacité à conjuguer maitrise des technologies, connaissance des métiers et appréhension du facteur humain. Car dans le digital, monter un projet c’est avant tout réussir à convaincre les décideurs de l’intérêt d’une innovation en valorisant ses perspectives et en les éclairant sur ses enjeux.

 

Pourquoi rejoindre EDF quand on est féru de digital ?
EDF est un leader mondial de l’électricité, il propose une incroyable diversité de métiers et d’opportunités dans le numérique (notamment en tant qu’OIV (Opérateur d’Infrastructures Vitales). C’est un Groupe qui développe des projets dans tous les domaines à la pointe de l’innovation digitale (compteur communicant Linky, smart grid, véhicule électrique, smart home, smart city…). C’est une entreprise où on peut proposer des sujets R&D en rupture, avec beaucoup de liberté, où on est maitre du succès de ses propositions, où il n’y a pas de limite dans l’expression de son talent et de sa motivation.

 

CW.

 

Contact : www.edfrecrute.fr