Alice poursuit des études d’ingénieur en 2e année à l’Ecole Centrale Paris (ECP) et a pris le parti d’opter pour une année de césure et de travailler en entreprise au terme de sa deuxième année, car elle a désormais « envie de passer à l’action ». Pas étonnant de la part de cette étudiante sportive et dynamique qui multiplie les activités associatives ! En effet, dès la première année d’école, elle s’engage au sein du pôle communication de l’association du RAID, dont elle est aujourd’hui responsable et devient présidente du Club Escalade de Centrale.

Alice Maggiocchi - ECP

Alice Maggiocchi

Fiche d’identité
Age : 21 ans
Origine : Ile de France
Formation supérieure :
• Classes préparatoires scientifiques au lycée Hoche de Versailles
• 1ère année à l’ECP
• 2e année à l’ECP
Spécialisation : Elle hésite encore entre la filière Conseil et Finance ou la filière Entrepreneur
Activités associatives : Présidente 2010 du club d’Escalade ECP, responsable du pôle communication du RAID Centrale

Projet professionnel
Eventuellement créer sa boîte dans la restauration : « pourquoi pas une chaîne de restaurants avec un concept original ? »

 

Ses passions : L’escalade et la cuisine
L’escalade : une passion presque frénétique, qu’Alice pratique en moyenne 10 heures par semaine. « Il s’agit d’un sport très exigeant pour lequel un entraînement intensif est nécessaire pour maintenir son niveau et progresser ». Alice se plaît aussi à concocter des mets fins et délicieux, faisant de sa cuisine son sanctuaire. Et lorsqu’il s’agit de son tour pour l’apéro du club escalade, elle prendra le soin de ramener un plat « fait maison » même si elle est « over-bookée ».

Ses valeurs
La reconnaissance, la fidélité et l’humilité

Une personne qu’elle admire
Scarlett O’Hara d’Autant en Emporte le Vent car elle ne se laisse pas abattre par les difficultés de la vie et fait preuve de créativité face aux obstacles. Elle apprécie son audace et son culot.

Une de ses plus grandes réussites
L’obtention de son permis même « ses parents n’y croyaient pas »

Son plus grand regret
Ne pas avoir tenté sa chance aux concours des Écoles Normales car elle demeure très séduite par les métiers de l’enseignement.

Une anecdote d’enfance
Le secret d’Alice et de son dynamisme, c’est qu’elle a pris beaucoup d’avance en termes de sommeil, car au CP la petite Alice était dispensée de cours l’après-midi pour pouvoir faire la sieste avec les élèves des classes maternelles

Son grain de folie
Après ses concours, elle décide sur un coup de tête de partir à l’aventure avec un de ses amis. Armée de son sac de trente kilos, équipée de sa tente et de son sac de couchage et ayant pour seules victuailles de l’eau et des biscuits, elle remonta les gorges de l’Ardèche, un parcours en réalité plein d’obstacles…

Un mot de ses ami(e)s
« Au moins, on ne s’ennuie pas avec toi ! », nous voulons bien le croire…

 

AB