Accélérateur de la transition digitale pour les entreprises, Econocom, société européenne de services numériques, offre aux entrepreneurs le terreau pour créer et s’épanouir, à l’instar de Jean-Philippe Melet. Cet EMLYON 2001, qui a croisé la route d’Econocom en 2010, y dirige l’activité Conception & Intégration d’Infrastructure.

Jean Philippe MELET, MS entrepreneurship (EMLYON 2001), directeur Conception & Intégration d’Infrastructure France, Econocom-Osiatis

Jean Philippe MELET, MS entrepreneurship (EMLYON 2001), directeur Conception & Intégration d’Infrastructure France, Econocom-Osiatis

Votre passion pour l’entrepreneuriat a guidé votre parcours…
Je suis entré à l’EMLYON, qui mettait un focus fort sur cette thématique, avec un projet de création d’entreprise. J’ai rencontré au forum de l’école, des entreprises de IT qui proposaient des postes d’entrepreneur et j’ai fait le grand saut dans l’informatique. Début 2010, j’ai rencontré Econocom et j’ai été séduit par la logique entrepreneuriale du groupe, qui offre tout le terreau pour créer de nouvelles activités, se positionner sur des marchés nouveaux et s’épanouir en tant qu’entrepreneur.

 

Quels sont aujourd’hui vos principaux challenges ?
J’ai pris la responsabilité d’une Business Unit d’Econocom-Osiatis, entité Services du groupe Econocom. Elle regroupe les activités de conception et d’intégration d’infrastructure autour des technologies cloud, des réseaux, de la sécurité, des communications unifiées et de la visio, thématiques à la mode très tournées vers le digital et l’innovation. Mon premier challenge est de mettre sur les rails l’ensemble de ces activités, de rester à la pointe des technologies, d’en acquérir l’expertise, de formaliser des offres et de les accompagner sur le marché. Un vrai challenge d’innovation. Le 2è est de savoir attirer de nouveaux talents, les former, les faire monter en compétences et les fidéliser. Notre gestion innovante des ressources humaines – qui se traduit notamment par le programme Share – vise à faciliter l’intégration des salariés dans l’entreprise, à les aider à concilier vie privée et vie professionnelle, à travers de nombreux dispositifs. On dénombre plus de 1 000 souscriptions mensuelles aux différents services proposés, par l’ensemble des collaborateurs.

 

Un message aux jeunes diplômés
Ne pas trop se poser de questions, sortir du conformisme, avoir confiance en soi, oser entreprendre et le faire avec plaisir, ne pas avoir peur de la prise de risque, de l’échec, savoir rebondir.

 

Econocom, véritable pionnier du digital
Ce qui fait la particularité et la force d’Econocom, c’est sa capacité à innover et à proposer des solutions de financement intelligentes doublées d’une grande expertise technique et technologique, du vrai « As a service ». Dans un monde où les objets connectés arrivent dans les entreprises, l’ambition d’Econocom est d’être pour ses clients, un accélérateur, un facilitateur de la transition digitale. L’intégration de ces objets communicants dans l’infrastructure amène de nouvelles complexités qu’adresse Econocom-Osiatis par ses offres, notamment sécuritaires.
Vitrine technologique, l’Econocom Digital Center présente au siège du groupe à Puteaux, un ensemble d’usages numériques sur 4 environnements cibles – le retail, le médical, la mobilité et le collaboratif – dans lesquels on retrouve des mises en oeuvre des 3 métiers du groupe : les produits et solutions, la gestion administrative et financière, les services. Cette vitrine qui se veut le juste reflet de l’ambition du groupe, de sa compétence, mêle technologie et art contemporain, et constitue un très bon vecteur d’image. Elle accueille clients, collaborateurs et événements de recrutement.

 

Capter des « digital natives »
Econocom a pour objectif de recruter 600 personnes 2014 France, pour les activités de sa branche Services, ingénieurs débutants ou expérimentés (de 0 à 7-8 ans d’expérience) et ingénieurs d’affaires. Pour capter ces « digital natives » qui apportent un souffle nouveau, ces profils d’entrepreneurs, ambitieux, innovants, créatifs, le groupe met en place des sessions de recrutement avec jeux de rôle et entretiens individuels. Les meilleurs candidats sélectionnés peuvent repartir avec un contrat de travail. Réseau social d’entreprise, environnement collaboratif, etc. , Econocom pratique un pilotage et un management 2.0 très participatifs qui permettent à un certain nombre de collaborateurs de participer à la vie et aux décisions de l’entreprise. En 3 ans, l’Econocom Management Academy a ainsi formé près de 400 managers.

 

Chiffres clés ECONOCOM
8 300 personnes dont près de 7 000 chez Econocom-Osiatis
Présent dans une vingtaine de pays (Europe, Brésil, Canada, USA)
CA prévisionnel 2014 : 2Mds€

 

A.M.O.

 

Contact recrutement :
jean-philippe.melet@econocom-osiatis.com