Depuis plus de 40 ans, la galaxie Econocom accompagne les entreprises dans la révolution numérique. Le groupe poursuit son accélération tout en développant ses outils et ses talents. Rencontre avec Philippe Debard (INSA Lyon 82), DGA Services, pour qui le bien-être est la clé du succès.

 

Comment accompagnez-vous la transformation digitale ?

Nous aidons les entreprises à être dans la révolution des usages et à ne pas la subir. Pour ce faire, nous distribuons des matériels technologiques pointus allant des tablettes aux serveurs en passant par les objets connectés. S’ajoute ensuite une brique solutions et services numériques, proposée par nos shakers et réalisée par nos makers. Enfin nous offrons des solutions de financement qui collent aux réalités économiques de nos clients comme le paiement à l’usage ou l’abonnement.

Vous venez de signer un partenariat avec Microsoft pour distribuer les HoloLens, comment la réalité augmentée est-elle utilisée par les entreprises ?

Le premier usage est la téléportation d’expertise. Un employé sur le terrain peut envoyer les données à un expert qui saura prendre les décisions à distance en temps réel. Ensuite, il y a de nombreuses applications en réalité augmentée, réalité diminuée, mais aussi en réalité virtuelle. Nous venons d’ailleurs de réaliser une application pour un de nos clients permettant de simuler une mise en situation professionnelle pour tester des candidats en recherche d’emploi.

 La mobilité interne, pilier de l’entreprise ?

Le marché du digital est actif et dynamique, il nous faut des collaborateurs qui ne restent pas figés dans leur référentiel. Il est important d’apporter son expérience dans un autre contexte pour voir les choses différemment. Nous disposons d’une école interne : l’EMA (l’Econocom Management Academy) qui propose par exemple un cursus « Manager 3.0 » dans lequel nous sensibilisons les managers à la manière dont l’entreprise, les outils et même la société évoluent.

 Pouvez-vous nous en dire plus sur le projet Be A Patagonian ?

Notre président a emmené les 200 meilleurs commerciaux en Patagonie en 2016 pour les remercier. Il a ensuite décidé d’ouvrir le programme à toutes les fonctions de l’entreprise, pour les encourager à développer des idées innovantes. Nous enverrons donc près de 1 000 collaborateurs sur les 4 prochaines années. L’objectif est de créer de la cohésion entre les équipes grâce à des activités fun comme faire du canoë au milieu des icebergs ou escalader les glaciers.

3 mots pour décrire l’ambiance de travail chez Econocom ?

Bien-être au travail. Nous proposons des moments off comme des afterworks, mais également des « Happy Dej », des déjeuners thématiques auxquels tous les collaborateurs sont conviés. Nous mettons de la musique, faisons venir des foodtrucks, etc.
– Convivialité. Nous avons construit des locaux à notre image, avec des espaces très ouverts et un mode de management participatif plutôt que top-down.
– Transversalité. Autour d’Econocom gravite une galaxie de sociétés dans lesquelles notre groupe a investi. Il est important de ne pas être cloisonné pour mieux travailler ensemble

 

Pour retrouver le Speed Dating de Philippe Debard en vidéo, c’est par ici !

 

Quelles soft skills vous intéressent chez les diplômés ?

La curiosité
L’écoute
Le goût de la technique
Nos valeurs, que sont l’audace, la réactivité et la bonne foi.

 

Quel souvenir gardez-vous de votre expérience à l’INSA Lyon ? Ce qui m’a plu à l’INSA Lyon, c’était l’ouverture d’esprit. Nous avions un département des Humanités dont les cours de sociologie qui m’ont aidé à me développer. Une des raisons qui m’a poussé à intégrer INSA Lyon était la place donnée au sport. J’y ai appris le Judo, j’ai pu devenir ceinture noire en seulement 3 ans.

Chiffres clés : 10 500 collaborateurs / 19 pays / 3,0 Md € de CA (2017)

Contact : contact@econocom.com

 

emlyon Casablanca INSIDE

[Vidéo] Le nouveau campus d’emlyon à Casablanca incarne incarne l’esprit de rupture dans les modes d’apprentissage prôné par la business school pour former des early makers.

Avec le campus de Casablanca, emlyon poursuit sa globalisation vers l’Afrique

[Vidéo] Avec l’inauguration d’emlyon business school Africa à Casablanca en octobre 2018, emlyon business school signe la deuxième étape du déploiement de sa stratégie de globalisation.

Vidéo Flash – Jean-Guy Bernard, EM Normandie

Sans filtre, sans retouche, sans tabou. Grande école ou université, Normand ou Grand Normand, amphi ou e-learning, Jean-Guy Bernard, DG d’EM Normandie, répond à nos questions qui flashent !

Inside emlyon business school – campus de Paris

C’est au cœur de la capitale, face à la gare de Lyon qu’emlyon business school a décidé de faire flamboyer ses couleurs. Visite des lieux

Vidéo Flash – Vincenzo Esposito Vinzi, ESSEC

Sans filtre, sans retouche, sans tabou. Conformisme ou innovation, PHD ou doctorat, Capri ou Cergy, Vincenzo Esposito Vinzi, Directeur Général de l’ESSEC, répond à nos questions qui flashent !

Triathlon Audencia-La Baule pluvieux, triathlon heureux !

Pluie et vent n’ont pas gâché la fête lors de la 31e édition du Triathlon Audencia La Baule les 22 et 23 septembre 2018. Comme toujours organisé d’une main de maître par les étudiants d’Audencia ; une organisation saluée par le double champion d’Europe de Triathlon, Pierre Le Corre.

EM Normandie, Queen of Oxford !

200 étudiants ont débuté l’année 2018-2019 sur le campus d’Oxford d’EM Normandie pour une expérience unique et multiculturelle dans la prestigieuse ville universitaire

Why choose EM Normandie’s Oxford campus ?

[Video] Why choose EM Normandie’s Oxford campus ? Follow the guide ! Hendrik Lohse, Oxford Campus Director, tells you everything !

Vidéo Flash – Frank Bournois, ESCP Europe

Sans filtre, sans retouche, sans tabou, Frank Bournois, Directeur Général de ESCP Europe, répond à nos questions qui flashent !

Vidéo Flash – Georges Haddad, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Sans filtre, sans retouche, sans tabou, Georges Haddad, président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, répond en vidéo à nos questions qui flashent