Décerné par l’Institut National Polytechnique de Toulouse (INPT), le Prix Léopold Escande récompense les meilleures thèses de l’année, distinguant l’excellence des travaux et leurs valorisations. Le jeudi 13 octobre, à Toulouse, deux docteurs qui ont préparé leur thèse à l’École des Mines d’Albi-Carmaux ont reçu ce prix prestigieux : Mohamed Hedi Romdhana et Aurélie Charles.

 

 

 

Lionel Dupont, Directeur de Thèse d'Aurélie Charles et Mohamed Hédi Romdhana, Lauréat

Le premier a travaillé, au sein du centre de recherche RAPSODEE, avec Didier Lecomte, Directeur de thèse à l’École des Mines et Mireille Vignoles co-directrice de thèse à l’INPT, sur la problématique de traitement et de  valorisation par friture des boues de stations d’épuration. Les étapes de modélisation, d’analyse et de réalisation d’un pilote ont permis de mettre au point un processus breveté qui ouvre de nouvelles perspectives industrielles.

 

La seconde a approfondi, au sein du centre de recherche en Génie industriel, avec Lionel Dupont et Matthieu Lauras, respectivement Directeur et co-directeur de thèse à l’École des Mines d’Albi, la problématique de mise en place d’une chaîne logistique appliquée au secteur de l’action humanitaire : dans un environnement soumis aux changements rapides, comment identifier les endroits stratégiques pour positionner les stocks, matériels, réserves…

Pour tous deux, ce prix Léopold Escande représente une reconnaissance importante, qu’ils tiennent à partager : « C’est très valorisant pour moi, mais cela ne récompense pas uniquement mon travail mais celui de toute l’équipe qui m’a aidée, encadrée, accompagnée », explique Aurélie Charles.

« Cette thèse est avant tout un travail collectif qui s’est construit au fil de trois années de recherches et d’échange, confirme Mohamed Hedi Romdhana, qui se dit très honoré, très fier de recevoir ce prix qui contribue à la renommée de l’École des Mines d’Albi ».

Et de fait, pour un chercheur, la reconnaissance de ses pairs est un élément déterminant : « C’est pour eux le début d’une belle carrière, estime René David, directeur de la Recherche de l’École. Ils ont dégagé des connaissances, ils ont réalisé des avancées qui pourront être valorisées et déboucher sur des applications concrètes dans leurs domaines respectifs. Et pour l’École, qui produit près d’une vingtaine de thèses par an, c’est la concrétisation d’un bond en avant qualitatif, fruit de l’implication des équipes de recherche. »

 

Contact presse :

Marie Caria – Service Communication – Tél. : 05 63 49 33 06 – marie.caria@mines-albi.fr
René David – Directeur de la Recherche – Tél : 05 63 49 30 00 – david@mines-albi.fr