L’ECE Paris propose 7 majeures technologiques qui sont librement choisies par chaque étudiant en 2e année du cycle ingénieur. Elles ont en commun d’associer informatique, électronique, télécoms, réseaux… A la différence de nombreux modèles pédagogiques qui spécialisent les étudiants en dernière année sur des compétences étroites, L’ECE Paris consacre les deux dernières années du cycle ingénieur à des majeures opérationnelles qui englobent plusieurs technologies.

Une majeure couvre un domaine technologique très large. Elle permet d’approfondir ce domaine tout en développant une ouverture généraliste aux technologies de l’information.

 

Les 7 majeures proposées à l’ECE Paris :
Energie & Environnement, Systèmes Embarqués,Systèmes d’information,Télécommunications et Réseaux, Ingénierie Financière, Santé & Technologies et Transports & Mobilité. La majeure permet d’approfondir le domaine technologique choisi tout en développant une ouverture généraliste aux technologies de l’information.« Pour certains élèves le choix de leur majeure est une évidence, pour d’autres ce choix s’avère plus compliqué. C’est un vrai travail de réflexion que nous proposons aux élèves. Ils choisissent selon plusieurs critères, mais celui qui prédomine aujourd’hui concerne les débouchés, et les perspectives d’embauches que trouveront les étudiants à la sortie de l’école » déclare Lamia Rouai, directrice des études du cycle Licence. « C’est une façon pour nous de responsabiliser les élèves, ils sont décisionnaires de leur choix et ceci accroit leur motivation, c’est à eux de réussir et de se prouver qu’ils ont fait le bon choix. »Les débouchés professionnels sont d’autant plus variés qu’ils correspondent aux nouveaux besoins des entreprises. Concernant le recrutement, les ingénieurs doivent aujourd’hui posséder de solides bases scientifiques, maîtriser plusieurs technologies, être capables de manager des projets ambitieux et d’appréhender facilement les technologies de demain. Selon l’enquête Premier Emploi 2013 de l’ECE Paris, 86 % des étudiants signent un contrat d’embauche avant même l’obtention de leur diplôme et mettent environ deux semaines pour trouver un emploi.

 

Témoignages étudiants :
Emmanuel Dumont, élève de l’ECE Paris en deuxième année du cycle ingénieur :
« Le baccalauréat en poche, je me suis posé beaucoup de questions sur mon avenir avec comme unique volonté : travailler dans le domaine de l’armement. Plusieurs possibilités d’écoles se sont alors présentées. L’ECE Paris a retenu mon attention pour son programme de systèmes embarqués. Cette majeure donne accès à un potentiel de débouchés importants, elle permet de rester généraliste à travers les cours qu’elle dispense et de se spécialiser grâce aux projets à réaliser : projets techniques, projets personnels encadrés… Ainsi, depuis ma première année au sein de l’école, mon choix était fait et malgré les nouvelles majeures proposées, je suis resté sur ma décision.Les cours d’électronique et d’informatique m’ont permis d’avoir une idée des différentes spécialisations que l’on peut choisir. Au final, le choix nous appartient complètement. Mais ce sont les résultats que l’on obtient et notre implication dans les projets à réaliser qui nous prouvent la cohérence de notre choix dans la sélection de notre majeure. »

Gilles Yvetot : « Je suis actuellement en deuxième année du cycle ingénieur en majeure Systèmes d’Informations. J’ai beaucoup hésité entre Systèmes d’Informations et Finance car ces deux majeures comportent de l’informatique, matière que j’ai le plus appréciée durant mon cycle préparatoire. J’ai assisté aux tables rondes de chaque majeure en fin de 1ère année de cycle ingénieur pour me décider mais c’est la possibilité d’assister à des cours à l’extérieur de l’ECE qui m’a décidé… J’ai donc intégré la section internationale de la majeure systèmes d’informations et je suis des cours de finance des salles de marché au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) en mineure. »

 

Par Caroline Ripoll,
Attachée de presse, ECE Paris – Ecole d’Ingénieurs