Société emblématique d’un secteur « qui ne connaît pas la crise », EADS SOGERMA est également une des entreprises préférées des élèves ingénieurs. Son Directeur des Ressources Humaines, Philippe Enjelvin (DEA Droit Social Panthéon-Sorbonne 81), nous donne quelques raisons à cela…

 

Philippe Enjelvin (DEA Droit Social Panthéon-Sorbonne 81), Directeur des Ressources Humaines chez EADS SOGERMA

Philippe Enjelvin (DEA Droit Social Panthéon-Sorbonne 81), Directeur des Ressources Humaines chez EADS SOGERMA

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise en quelques mots ?
Nous sommes une filiale à 100 % d’EADS, employant 2 000 collaborateurs dans nos établissements et filiales en France et à l’étranger (Maroc, Canada). Nous concevons et fabriquons des aéro-structures, c’est-à-dire des portions de fuselages, pour les Airbus et des voilures pour les ATR. Nous avons également une activité d’aménagements de cabines haut de gamme et développons tous les fauteuils techniques des pilotes d’Airbus. Une multi-spécialité rare dans le secteur qui nous met d’une part à l’abri de certains aléas du marché, mais nous offre surtout une grande proximité avec nos clients du monde entier, lesquels sont présents chaque jour sur notre site de Rochefort ; c’est un aspect culturellement très enrichissant.

 

Quels sont les profils que vous recrutez et qu’est-ce qui retient votre attention chez les postulants que vous recevez ?
Nous recrutons une cinquantaine de cadres par an pour des métiers qui vont donc de la conception à la commercialisation en passant par la fabrication, l’ingénierie et des postes plus spécifiques : qualité, supply-chain management, etc. Avec un besoin particulièrement fort dans les bureaux d’études : calculs, conception, systèmes… Ici, avec le diplôme, c’est l’état d’esprit qui importe car nous sommes très attachés à notre logique d’entreprenariat interne : il faut que la performance individuelle et l’autonomie de chacun s’inscrivent positivement dans le projet collectif. Comme nous sommes une petite structure, cette disposition émerge vite. Nous sommes de ce point de vue un excellent révélateur de talents : chaque nouvelle recrue, même si elle est là pour apprendre et est accompagnée en conséquence, se trouve très vite exposé à des responsabilités. Une bonne capacité d’adaptation est donc indispensable.

 

EADS SOGERMA, c’est le bonheur d’être en mouvement dans une entreprise qui bouge

EADS est l’entreprise préférée des étudiants en écoles d’ingénieurs. A quoi cela tient-il selon vous ?
Derrière la magie de produits renommés (Airbus 380 et 350, programme spatial, etc.), derrière l’excellence et le savoir-faire de l’entreprise, EADS est un magnifique exemple d’intégration européenne de trans-nationalité. C’est important pour cette génération qui a un horizon ouvert sur le monde. L’entreprise s’occupe de ses cadres, à travers des programmes de développement personnel et de formation. Les perspectives d’évolution sont importantes et les passerelles multiples vers des carrières épanouissantes. Pour revenir à notre société, la carte de visite SOGERMA se vend par ailleurs très bien et peut servir de mot de passe vers d’autres expériences au sein du groupe EADS.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes diplômés pour réussir le début de leur parcours ?
Le respect des autres est la base et savoir s’inscrire dans un collectif, indispensable. Il est également important qu’ils conservent leur curiosité des autres et du monde et comprennent vite que le fonctionnement en entreprise est un mode où il faut être attentif à comprendre son environnement et également force de proposition, s’inscrire sur le mode acteur engagé et non pas spectateur passif. Ce sont là des attitudes qui se repèrent vite et sont appréciées globalement dans EADS et particulièrement dans EADS SOGERMA.

 

J.B.

 

Contact :
herve.chassagne@sogerma.eads.net