Communiqué de presse:

Lundi 14 novembre 2016, Bordeaux INP et l’Universidade Federal Do Paraná (UFPR) ont signé un accord de partenariat pour la création d’un double diplôme entre les spécialités Electronique et Télécommunications de l’ENSEIRB-MATMECA – Bordeaux INP et le département d’ingénierie électronique de l’UFPR. Cette signature s’est faite en présence de François Cansell, Directeur général de Bordeaux INP, Marc Phalippou, Directeur de l’ENSEIRB-MATMECA – Bordeaux INP et de Zaki Akel Sobrinho, Recteur de l’Universidade Federal Do Paraná.

Les relations entre l’UFPR et Bordeaux INP ont débuté par l’amitié d’Eric Kerhervé, Directeur de la recherche et du transfert à l’ENSEIRB-MATMECA – Bordeaux INP, et Horácio Tertuliano, Directeur du Département de Technologie de l’UFPR, qui ont tous deux effectué leur thèse au Laboratoire IMS[¹] dans les années 90. Le programme BRAFITEC, créé en 2002, leur a offert le cadre idéal pour la poursuite de leur coopération et pour la mise en place d’accords de collaborations scientifiques et d’échanges d’étudiants et d’enseignants. C’est donc tout naturellement que les deux établissements formalisent aujourd’hui leur volonté d’un avenir commun par la création de ce double diplôme.

Cet accord entre Bordeaux INP d’une part et l’Universidade Federal Do Paraná d’autre part, permettra aux étudiants français et brésiliens d’obtenir conjointement le diplôme d’ingénieur en Electronique et Télécommunications de Bordeaux INP et le diplôme « Engenheiro electrista » de l’UFPR.

Ce dispositif s’adresse aux étudiants de la spécialité Electronique et Télécommunications de l’ENSEIRB-MATMECA – Bordeaux INP ayant validé 8 semestres d’études en France, dont les 4 premiers semestres du cycle d’ingénieur. Ils seront sélectionnés selon leur dossier académique, leur motivation et leurs compétences en langue. Les étudiants de l’Universidade Federal Do Paraná souhaitant intégrer cette formation devront quant à eux avoir validé les 7 premiers semestres dans leur université d’origine, incluant l’ensemble des cours obligatoires de la formation en Génie Electronique de l’UFPR.

Dans le but d’obtenir le double diplôme, tous les étudiants (français et brésiliens) devront effectuer un projet personnel encadré de fin de cursus ainsi qu’un stage industriel de 20 semaines minimum, pouvant être réalisé en France, au Brésil ou dans un autre pays.

Bordeaux INP propose aujourd’hui 13 doubles diplômes avec des établissements d’enseignement supérieur internationaux prestigieux, tels que : – Université nationale de Brasilia (Brésil) – Ecole de Technologie Supérieure de Montréal (Canada) – Université Technologique de Wuhan (Chine) – Illinois Institute of Technology de Chicago (USA) – Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax (Tunisie)

[¹]Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (Bordeaux INP / CNRS / université de Bordeaux)