Royaume du divertissement, Disneyland Paris est aussi une véritable petite ville dans laquelle évoluent 15 000 collaborateurs experts dans plus de 500 métiers. Dans les coulisses de ce lieu magique, partons à la rencontre de Raphaël Vitte (IFMA 2009), un jeune ingénieur spécialiste de la conception mécanique, hyper motivé par les perspectives que lui offre l’entreprise.

 

Raphaël Vitte (IFMA 2009)  est Ingénieur conception mécanique chez Disneyland Paris

Raphaël Vitte (IFMA 2009) est Ingénieur conception mécanique chez Disneyland Paris

Un mix entre arts et technique
Poussé depuis toujours par sa passion des sciences, Raphaël Vitte s’est tout naturellement tourné vers une formation d’ingénieur. Diplômé de l’IFMA et devenu spécialiste de la conception mécanique, il était ainsi destiné aux secteurs de l’automobile et de l’aéronautique. Mais c’était sans compter sur la crise économique et son attachement profond au monde des arts. « Réorienté vers la gestion de l’énergie et l’optimisation de la maintenance lors d’expériences dans la gestion de parcs immobiliers, j’ai décidé d’exprimer pleinement mes passions pour l’art et les sciences en rejoignant Disneyland Paris. Ingénieur chef de projet chargé d’optimiser la maintenance de structures allant du service administratif, au restaurant ou même à l’attraction, je côtoie au quotidien le spectacle et le design et ça, c’est passionnant. »

 

La culture de l’écoute
Mais au-delà des paillettes, c’est la culture d’entreprise qui l’a convaincu de rejoindre Disneyland Paris. « Ici, on n’a pas les yeux rivés sur votre diplôme. Chacun a sa chance et peut évoluer vers l’encadrement en fonction de son mérite et de ses idées. Cela est d’ailleurs intimement lié à l’engagement historique de l’entreprise pour la RSE. » Car l’humain est bien un maitre-mot chez Disneyland Paris, et ce dès l’intégration des nouvelles recrues. « C’est un des épisodes les plus marquants et agréables de ma jeune carrière. Durant 3 jours, des professionnels de tous horizons et de tous profils apprennent ensemble à connaitre l’entreprise, son histoire et ses objectifs. Chacun est ensuite accueilli personnellement à son poste par son manager. C’est très rare dans une si grande entreprise. »

 

Chez Disneyland Paris, on est un ingénieur normal qui évolue
dans une société pas comme les autres !

L’expression de la véritable vocation de l’ingénieur
Cela manifeste ainsi la volonté de l’entreprise d’accompagner et de faire évoluer ses collaborateurs. Grâce à la Disney University, ils peuvent notamment bénéficier de formations, tant pour améliorer leurs savoir-faire que leurs savoir-être. Et cet investissement pour les jeunes est particulièrement motivant. « Ici, je sais que je vais pouvoir approfondir le métier de chef de projet et faire de mon goût pour le facteur humain un réel atout pour évoluer vers des postes d’encadrement. Le top, ça serait de le faire dans le cadre du  spectacle. Ici, je peux m’exprimer pleinement en tant qu’ingénieur, en tant que spécialiste de la maintenance, capable de s’adapter à une diversité de projets et de situations. Chez Disneyland Paris, on est un ingénieur normal qui évolue dans une société pas comme les autres. »

 

Du contact, rien que du contact !
Pour faciliter les échanges entre collaborateurs, Disneyland Paris mise d’abord sur des Share Points, des espaces informatiques mis à disposition de chaque division sur l’intranet pour présenter son travail. L’entreprise met aussi en place des projets collaboratifs pour rapprocher techniciens et encadrants. « Lors d’un grand rassemblement, ma division a par exemple récemment conçu un spectacle son et lumière autour de trois arbres en acier mesurant jusque 2 mètres, mis sur plan et réalisés en interne. »

 

Pourquoi débuter sa carrière d’ingénieur chez Disneyland Paris ?
« Parce que c’est une entreprise qui permet à chacun de trouver sa carrière idéale et qui offre une oreille attentive à toutes les bonnes idées, qu’elle n’hésite pas à transformer en projet concret. Parce qu’à l’image de mon service, créé il y a seulement 4 ans sur proposition de salariés, on peut en quelque sorte y développer sa propre entreprise. Enfin, parce qu’elle porte un message que j’aurais voulu entendre plus souvent lors de mes études : rien n’est jamais figé pour un ingénieur, sa force, c’est sa capacité à évoluer. »

 

CW.

 

Contact
http://carrers.disneylandparis.com