LONGTEMPS RESTÉE DANS L’OMBRE, LA DIRECTION FINANCIÈRE EST DEVENUE UN ÉLÉMENT CLÉ DE LA STRATÉGIE ET DE L’IMAGE D’UNE ENTREPRISE. EN COMBINANT RIGUEUR ET DIPLOMATIE, SES ÉQUIPES DOIVENT DONNER TOUTE LEUR SIGNIFICATION AUX CHIFFRES, DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE EXIGEANT.

 

A la tête de la politique financière de l’entreprise, la direction financière encadre l’ensemble des fonctions comptabilité, gestion, trésorerie et fiscalité. Depuis quelques années, son rôle a beaucoup évolué. D’un côté, le poids des réglementations et de la fiscalité s’est alourdit, en France comme en Europe. En parallèle, la direction financière a acquis une plus grande autonomie, à la mesure de sa diversification (multiplication des instruments de financement, internationalisation des marchés et des flux financiers…). De ce fait, elle a accompli d’importants progrès sur le plan de la gestion des facteurs exogènes impactant la croissance, notamment la volatilité persistante des marchés. En la matière, les nouvelles technologies numériques ont un impact significatif sur la performance de la fonction finance et peuvent aider les directions financières à renforcer leur capacité décisionnelle.

DES DÉFIS À RELEVER

Les entreprises, qui vivent depuis plusieurs années dans un environnement de croissance réduite et de transformation impactant leur organisation et leurs perspectives, doivent sans cesse s’adapter et chercher à innover pour poursuivre leur développement. Les membres de la direction financière sont pleinement impliqués dans cette dynamique et ces nouveaux modèles de croissance, où la seule maîtrise technique ne suffit plus. Devenue un élément fort de la création de valeur de l’entreprise, la direction financière exerce une influence de plus en plus stratégique. Elle doit désormais à la fois faciliter la recherche de croissance, gérer les complexités et assurer la maîtrise des coûts. Une équation délicate qui nécessite des compétences d’analyse, de conseil et d’innovation au sein des équipes. Pour la plupart des organisations, la réduction des coûts n’est plus la seule priorité. La mission des directions financières est de plus en plus concentrée sur les problématiques d’investissement pour la croissance.

DES PERSPECTIVES DE CARRIÈRES ATTRAYANTES

Transversale par essence, la direction financière regroupe de nombreux métiers, passionnants et finalement plus humains qu’il n’y parait. Les récentes évolutions des marchés et des réglementations se sont en effet traduites par des exigences accrues en matière de transparence de la communication financière. Désormais, les équipes ne sont plus dans l’ombre, et doivent être capables d’interagir avec les autres services et de prendre la parole devant les actionnaires, les salariés et la presse. Qu’il s’agisse des responsables du contrôle de gestion, de l’audit, de la comptabilité, de la trésorerie, de la consolidation ou du crédit management, tous ont leur rôle à jouer dans l’inflexion de la stratégie de l’entreprise et sa performance globale. En outre, le renforcement progressif de leurs interactions avec les fonctions opérationnelles exigera de ces professionnels de la finance des compétences peu à peu élargies, en particulier sur les techniques avancées d’analyse des données et sur l’application pratique des technologies numériques. Bien gérées, ces fonctions à responsabilité peuvent ensuite permettre d’évoluer vers les plus hautes sphères…

AN