Grand Paris, Jeux Olympiques, Aiguille du Midi… Schindler, n°1 de l’ascenseur, est au cœur de tous les projets urbains des 10 prochaines années. Des défis technologiques au cadre de travail, Marie Siewertz (Université Paris Sud 2006, IAE Paris 2007), DRH de Schindler France, nous dévoile les coulisses d’une entreprise idéale pour les jeunes diplômés.

 

Qui a dit que l’univers de l’ascenseur n’était pas innovant ? Ces dernières années, Schindler a réinventé ce qui est aujourd’hui le premier mode de transport des Français. Musique, écrans, diffuseurs de parfum… Les projets pour améliorer le confort de ses usagers sont nombreux ! Outre l’expérience utilisateur, Schindler mise aussi sur la technologie au service de la maintenance prédictive. « Avec les ascenseurs connectés, nous pouvons récolter et analyser les informations sur les appareils et intervenir avant que ne survienne une panne. C’est pourquoi nous avons grandement besoin d’ingénieurs. »

Porte ouverte à l’innovation

Ascenseur, escaliers mécaniques, monte-malades, trottoirs roulants… Les innovations de Schindler touchent tous les secteurs, des aéroports aux gratte-ciel, en passant par les hôpitaux et les gares. Après s’être attaqué à l’ascenseur de l’Aiguille du Midi, Schindler travaille actuellement sur la mise en place d’escalators dans le métro parisien. Et ce n’est pas tout. Avec le Grand Paris et les infrastructures nécessaires à l’accueil des Jeux Olympiques, les talents qui rejoindront Schindler ne risquent pas de s’ennuyer ! « Rejoindre Schindler, c’est être acteur du paysage urbain, mais aussi acteur de l’innovation ! »

L’ascenseur social

Chez Schindler, la mobilité n’est pas qu’un enjeu technologique, elle est également ancrée dans les process. Marie Siewertz en est un bel exemple puisqu’elle a occupé 4 fonctions différentes en 9 ans ! « Le Schindler Career Development Program m’a ouvert de nombreuses opportunités en France, mais également à l’étranger. Le tiers de notre COMEX est issu de ce programme qui cible les hauts potentiels. C’est un réel booster de carrière. »

Une révolution numérique

Outre les projets innovants, la révolution digitale touche également Schindler. Avec des partenariats comme Huawei ou Apple, qui fournit notamment les terminaux des techniciens, l’entreprise mise sur la technologie pour permettre à ses talents d’évoluer dans un cadre idéal. Le symbole de cette transformation digitale se nomme le Quartz. Ce nouveau siège « révolutionnaire », ouvrira ses portes en 2020. « Ce nouveau bâtiment sera le fruit de notre révolution numérique. Il deviendra un hub de connectivité technologique et humaine au service d’une plus grande collaboration. Une notion très importante pour nous. »

Tentés par l’aventure ?

Des grandes tours de La Défense aux immeubles d’habitations, Schindler regorge de projets et recrute massivement tant des techniciens, que des diplômés de business schools ou d’écoles d’ingénieurs. « Nous ciblons avant tout des personnalités, des profils agiles, qui n’ont pas peur de sortir du cadre. » Pour accompagner sa transformation, l’entreprise recherche des talents qui font preuve d’ingéniosité et qui n’ont pas peur d’être mobiles pour occuper un poste dans l’un des 100 pays où est implanté le groupe.

#MonSuperPouvoir « Les hommes et les femmes font les succès d’une entreprise. C’est pourquoi j’ai toujours placé la dimension humaine au sommet de mes priorités. On réussit toujours mieux à plusieurs, grâce à la force du collectif. La prise de risque et le fait d’être soi-même ont également été des atouts dans ma carrière. »

Ce que vous retenez de votre expérience à l’université ? « L’Université Paris-Sud m’a donné les clés de compréhension de l’environnement dans lequel j’évolue. Je garde également un très bon souvenir de cet établissement qui, à l’époque, m’a permis de concilier ma vie d’étudiante et ma vie de jeune maman. »

Chiffres clés : 100 pays / 64 000 collaborateurs dans le monde, dont 3 000 en France / CA France 2017 : 450M€ / 130 000 équipements maintenus en France

Contact : marie.siewertz@schindler.com

EDF : le secteur a besoin de vos lumières !

Venez challenger le secteur du nucléaire dans une entreprise qui booste la jeune génération, assure Cécile Laugier, Directrice Environnement et Prospective

Louis Vuitton : un groupe taillé pour les jeunes dip’

Des sacs aux montres connectées, Louis Vuitton est synonyme de tous les possibles. Plongée dans les coulisses d’un emblème du savoir-faire français

Ingénieur.e du futur, qui es-tu ?

Alors que l’on parle de plus en plus d’industrie 4.0 et de projets d’avenir, l’image de l’ingénieur(e) reste relativement vieillotte. Et pourtant, l’ingénieur du futur est sexy.

Coface : une multinationale à taille humaine

Group general secretary and Chief Legal officer du groupe, Carole Lytton se confie sur la place que peuvent trouver les jeunes Sciences Po chez Coface

SNCF Réseau : prenez le train du digital !

La numérisation du réseau ferroviaire est une vraie opportunité pour les ingénieurs des Ponts, « saisissez là », assure Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau.

Adrien Touati : gourou de la Tech

Adulé par Xavier Niel, Adrien Touati a participé à l’amélioration de la Freebox à seulement 17 ans ! Devenu véritable gourou de la tech, il partage sa vision d’un secteur en pleine révolution.

Disney +, Apple TV + : Zoom sur la folie du streaming

Disney et Apple se lancent dans la course au streaming aux côtés d’Amazon, Canal ou encore Youtube. Pourquoi le streaming séduit-il tant ? Éléments de réponse.

Les rendez-vous immanquables de la Tech

De septembre à juin, découvrez tout l’agenda de la Tech ! Conférences, salons… Les immanquables sont à retrouver ici !

Transdev : vivez la mobilité à l’échelle d’un groupe international, en mode start-up !

Elisabeth Oger, Directrice Clients passagers du Groupe Transdev vous ouvre les portes du secteur de la mobilité avide d’innovations.

Le commerce équitable, on en parle ?

Selon une enquête de Max Havelaar et OpinionWay, 79% des 15-25 ans déclarent être prêts à s’engager pour soutenir le commerce équitable.