Depuis la rentrée, onze filles se distinguent dans le paysage de la vie étudiante de l’Ecole Polytechnique. Leur particularité ? Etre pompom girl ! Une première dans l’histoire de l’Ecole. Loin des clichés, Marie Baumier et Sabine Vincent témoignent de leur passion pour la danse et nous livrent leurs impressions à quelques semaines de la passation.

Racontez-nous, comment cette aventure a t’elle débuté ?
En avril 2012, une camarade de deuxième année avait pour projet de constituer une nouvelle équipe de pompom girl au sein de l’Ecole. Nous avons commencé les entraînements à partir de juin et dès septembre nous avons acheté nos tenues en vue de préparer le Tournoi ParisTech d’octobre. C’est ainsi que tout a commencé !

 

L’Ecole Polytechnique vous a-t-elle soutenue dans cette démarche ?
Ce projet étant complètement nouveau, il n’y a eu aucun a priori négatif au sein de l’Ecole. Nous avons voulu tirer profit de sa forte dimension sportive en proposant quelque chose de carré et de qualité avec des chorégraphies et des portés. Nous avons toutes fait de la danse par le passé, j’ai moi-même une formation danse classique de haut niveau, explique Marie. Aujourd’hui nous bénéficions d’un réel soutien des militaires. Ils sont d’ailleurs présents dans le clip que nous avons réalisé pour annoncer le prochain recrutement ! Etre pompom girl, c’est quoi ? C’est avant tout une très bonne manière de représenter notre Ecole, et une façon de diversifier nos activités. C’est aussi un petit moment de complicité entre filles, rien qu’à nous.

 

Comment vous définissez-vous artistiquement ?
Notre musique est plus électro qu’au début. Nous avons réalisé des chorégraphies sur Cascada (Miracle), Ke$ha (Tik Tok), Jennifer Lopez (On the floor) et Yeah Yeah Yeahs (Heads will roll). Il faut que cela soit rythmé et dynamique, en essayant de ne pas tomber dans les clichés des pompom ! Pour le choix de nos tenues, nous nous sommes référées aux couleurs de l’Ecole avec une jupe blanche et des bandeaux rouge et jaune sans oublier les pompons !

 

Un souvenir fort
Le gros stress lors du Tournoi ParisTech en octobre, c’est la première fois que nous montions sur scène ensemble. C’est une sensation unique de danser devant un public, nous étions très heureuses. La différence cette fois-ci avec nos expériences passées c’est que nous étions à l’origine de la chorégraphie !

 

Et l’année prochaine ?
Lorsque les nouveaux arrivent sur le campus la première fois, ils ne connaissent rien à la vie de l’Ecole, pas même l’existence des pompom. Nous serons donc présentes au WEI pour marquer le coup et nous faire connaître. Nous préparons d’ailleurs un flashmob pour l’occasion, on espère faire bonne impression ! L’objectif bien sûr est de faire perdurer la vie des pompom à l’Ecole ; on fait maintenant appel à nous pour tous les événements sportifs qui se déroulent sur le campus et ce quelque soit la discipline. Nous recevons aussi des subventions de la KES. Chaque tenue va d’ailleurs rester à l’association avec cette volonté de continuer à mélanger les promos (première et deuxième années). la rentrée, nous serons donc là pour accueillir les nouvelles !

 

Une anecdote
A l’occasion d’une compétition « 24h Natation » qui s’est déroulée sur le campus, nous avions préparé un showen rapport avec la natation avec des mouvements de crawl, brasse etc. Pour clôre le spectacle nous avons toutes sauté dans la piscine… personne n’y croyait !C’était une façon amusante de montrer que l’on ne se prend pas au sérieux.

 

EN 3 MOTS :
Une équipe dynamique, motivée et soudée !

 

AF