Communiqué de presse :

A l’occasion de son Assemblée générale jeudi 19 septembre, Frank DEBOUCK, directeur de l’École centrale de Lyon, a présenté les nouveautés de la rentrée 2019.

L’offre de formation de Centrale Lyon évolue pour mieux correspondre aux profils des futurs ingénieurs et répondre aux grands enjeux de demain, notamment dans le domaine du développement durable.

 

Les WEEX : Le développement de l’approche compétences

Le développement de l’approche compétences est un premier changement de taille dans le cursus ingénieur généraliste. En organisant l’évaluation des compétences, l’Ecole combine savoir et savoir-être dans l’offre de formation, facilitant ainsi la concrétisation des projets professionnels des élèves.

Pour permettre cette évaluation, le cursus ingénieur généraliste s’enrichit d’une approche pluridisciplinaire renforcée. C’est tout l’enjeu des « WEEX » (Weeks of Engineering EXperience), quatre semaines de mise en situation, prenant en compte les aspects sociaux, environnementaux et économiques, sans oublier la capacité à travailler en équipe. « Nous voulons davantage croiser les disciplines, pour que les élèves ingénieurs appréhendent plus tôt la complexité des problèmes, dans toutes leurs dimensions », explique le Directeur des Etudes, Grégory Vial.

 

Deux nouveaux doubles-diplômes : ingénieur-médecin et ingénieur-économètre

Le lancement de deux nouveaux doubles-diplômes vient compléter une offre déjà très diversifiée. Le double diplôme ingénieur-médecin, unique en France, en partenariat avec le CHU de Lyon et l’Université Lyon1, répond au haut niveau de compétences techniques exigé aujourd’hui en médecine (homme augmenté, objets connectés, IA…). Après deux années à Centrale Lyon avec une formation complémentaire, les élèves ingénieurs sélectionnés pourront intégrer directement la 3e année de médecine de l’Université Lyon 1. Ils poursuivront leurs études pour obtenir le diplôme d’état de docteur en médecine et le diplôme d’ingénieur de l’École Centrale de Lyon.

Dans le même temps, les élèves auront l’opportunité de se spécialiser en économétrie via le double-diplôme ingénieur économètre en partenariat avec l’ENSAE Paris-Tech, l’école nationale de la statistique et de l’administration économique. Scientifique de haut niveau, l’économètre effectue un traitement mathématique et statistique de données économiques.

Le virage vert de Centrale Lyon

Centrale Lyon place désormais les questions écologiques au coeur de sa formation. Elle s’est associée à la Rentrée pour le climat le 9 septembre dernier en sensibilisant les 400 élèves de première année à l’impact des activités humaines sur le réchauffement de la planète.

L’École se mobilise aussi à travers son plan « Objectif Terre » décliné en 25 engagements. Les futurs ingénieurs seront formés pour répondre aux objectifs de développement durable. Des experts de la transition écologique et solidaire interviendront dans les enseignements.

Entre exigence et excellence scientifique, l’offre de formation s’adapte aux profils et aux attentes des futurs ingénieurs :

  • Transition énergique et écologique
  • Révolution digitale et intelligence artificielle
  • Éthique de l’ingénieur

 

« Ces changements sont le résultat direct d’une réflexion sur le renouveau des enseignements. Ils sont partie intégrante de nos axes stratégiques et répondent à notre exigence scientifique et à la qualité d’un enseignement qui se renouvelle », indique Frank DEBOUCK, directeur de l’École centrale de Lyon.