Il y a les réseaux sociaux professionnels en vogue (LinkedIn, Viadeo…). Et puis il y a les bons vieux réseaux physiques qui permettent d’ancrer les relations. Les premiers vont-ils tuer les seconds ? « Non, affirme Alain Marty, auteur de Réseaux d’influence, le guide du Networking en France. Ce sont de bons outils de réseautage mais qui ne se substituent pas aux clubs physiques. Leur fonctionnement est différent des réseaux réels car je ne peux pas recommander quelqu’un si je ne le connais pas en chair et en os ! »

LE DERNIER DÉJEUNER DE LA SAISON 2014-2015 REGROUPANT LES 3 CLUBS A RÉUNI PRÈS DE 400 DIRIGEANTS AUTOUR DU CHEF ÉTOILÉ THIERRY MARX

LE DERNIER DÉJEUNER DE LA SAISON 2014-2015 REGROUPANT LES 3 CLUBS A RÉUNI PRÈS DE 400 DIRIGEANTS AUTOUR DU CHEF ÉTOILÉ THIERRY MARX

C’est sur ce constat que 3 Nordistes ont créé le Hainaut Business Club à Valenciennes, le Flandres Business Club dans l’Eurométropole lilloise et l’Artois Business Club à Lens et ce, malgré une offre régionale importante. Leur positionnement ? Très business.

 

Un positionnement très business
L’objectif des trois clubs est de « mettre en relation dirigeants et décideurs, en majorité de l’univers industriel, lors de déjeuners mensuels, afin qu’ils se rencontrent et puissent ainsi développer leur propre business. Améliorer les relations entre patrons de notre région, c’est ça le HBC, le FBC et le ABC ! Le but ultime : le développement de l’entreprise et l’emploi » détaille Véronique Hiolle, présidente du HBC, le club pionnier lancé il y a deux ans. « Nous voulons compléter avantageusement l’offre des filières métiers et jouer la transversalité », complète Pascal Boulanger, dirigeant d’un groupe de 5 000 collaborateurs et président du FBC, lancé lui en septembre 2014.

 

Plus de 300 membres
La recette est simple : être tout aussi exigeant que crédible sur les profils des entrants (66 % d’industriels, patrons de leur entreprise), nous sommes trois animateurs-fondateurs (Olivier Bonneval, Olivier Talbert et moi-même) qui nous investissons pleinement. Nous permettons aux membres de choisir leur voisin de table et les surprenons avec des invités d’honneur qui ont de belles histoires à raconter. Le résultat est là avec plus de 150 membres dans chacun des clubs et des déjeuners chaque fois complets. Le dernier né, le ABC, prend le même chemin.

 

Fabulous Business Cont(r)acts
Membre de la première heure au HBC, inscrite aussi au FBC, Sandrine Bigand, dirigeante de Santicoli (fourniture de portes métalliques techniques) ne s’y trompe pas : « J’y fais de vraies rencontres ! Coup de pouce sur une affaire en cours, témoignages d’autres entrepreneurs, échanges d’informations. J’invite des clients à la recherche de nouveaux prestataires et des fournisseurs à la recherche de nouveaux clients. 2h30 par mois et par club, j’y trouve mon compte. »

 

Par Yan Kuszak,
Animateur – 06.70.01.52.94
ykuszak@flandres-business-club.fr
www.flandres-business-club.fr