Céleste Choné (Supélec 03), Head of Strategic Planning and Corporate Development chez Nexter, est passionnée de stratégie d’entreprise et d’innovation. Elle a rejoint le spécialiste de la défense terrestre en 2017 pour ses challenges, son ambiance et ses valeurs. Témoignage sur une entreprise où les jeunes diplômés sont les bienvenus pour faire leurs premières armes.

 

crédits-Nexter

« Donner du sens à son expertise ! »

LE critère qui vous a décidé à travailler pour Nexter ?

Leader de la défense terrestre, Nexter est une des rares entreprises dans son domaine à être confrontée à autant de défis technologiques : robotique, véhicule autonome, intelligence artificielle, réalité virtuelle, fabrication additive, IoT, cybersécurité…  Il n’y a pas de quoi s’ennuyer !

Head of Strategic Planning and Corporate Development, en quoi cela consiste ?

Ma mission est de faire la jonction entre les différentes directions du groupe pour prioriser les axes de développement qui apporteront une supériorité opérationnelle à nos clients et un avantage concurrentiel à Nexter. L’une de mes fiertés est d’avoir soutenu notre développement dans la robotique. Par exemple, nous participons au challenge MALIN, une « coopétition » entre plusieurs équipes de chercheurs pour aider les agents d’intervention à se localiser.

Fière de faire partie de cette entreprise aujourd’hui ?

Oui, très fière. C’est une entreprise à la fois tournée vers l’international et qui reste à taille humaine,  bienveillante avec un fort esprit d’équipe. Du technicien au commercial et ingénieur, chaque collaborateur est valorisé et intégré. Dès son arrivée, il participe à 3 jours de séminaire durant lequel il fait le tour des sites de conception et de production afin de mieux appréhender son environnement. Cette cohésion en interne vaut aussi en externe avec nos sous-traitants qui sont de réels partenaires. Il y a aussi un vrai respect du client, de ses besoins et de ses attentes. C’est très enrichissant de travailler pour une entreprise tournée vers l’extérieur.

On peut s’y épanouir professionnellement et donner du sens à son métier donc ?

Oui, car travailler chez Nexter, c’est défendre de belles valeurs. En effet, c’est une noble cause d’être un partenaire de nos armées, de protéger les soldats engagés pour défendre notre pays. Les technologies mises en œuvre participent à la conservation de la souveraineté nationale. On se sent utiles !

Un conseil aux jeunes diplômés de CentraleSupélec ?

Etre diplômé de CentraleSupélec, c’est un très bon passeport pour l’avenir.  Donc, soyez confiants, osez être vous-mêmes, soyez à l’écoute et n’hésitez pas à demander conseil lorsque vous débutez dans la vie active. D’ailleurs, n’hésitez pas à nous rejoindre. Nexter prévoit près de 500 recrutements en CDI cette année ! Avis à tous les talents.

Une source d’inspiration ? Le livre de Steve Jobs m’a particulièrement marqué. Cet homme n’a pas connu que des hauts, il est aussi né de ses échecs et de ses erreurs. Renvoyé d’Apple, revenu 10 ans après et faisant un pari contraire à toutes les analyses stratégiques avec l’iPhone, il a osé imposer sa personnalité et ses idées.  Ainsi, il faut oser être soi pour construire de belles aventures.

Des chiffres et des êtres (en 2017) : 900 M€ de CA / 5 500 M€ de commandes, soit plus de 6 ans d’activité / 3500 employés en France et à l’international / 330 recrutements en CDI / + de 100 partenariats avec des écoles, des universités et des centres d’apprentissage

 

Contact : c.chone@nexter-group.fr