Lorsqu’en juin 96 elle perd 6-4/6-4 en quarts de finale double junior avec Amélie Mauresmo, Amélie Oudea-Castera (Sciences Po 99, ESSEC et maîtrise de droit public 2001, ENA 2004), décide de mettre un terme à sa carrière tennistique pour de nouveaux challenges. Entretien avec cette adepte de la petite balle jaune, qui après un parcours académique digne du grand Chelem et un court passage dans le public, mène aujourd’hui la révolution digitale du groupe AXA.

 

Pourquoi AXA ?

Dans ma première carrière de tenniswoman, j’ai beaucoup voyagé et je me sentais vraiment citoyenne du monde. J’avais envie de retrouver cette dimension internationale qui me manquait à la Cour des comptes. C’est ce que je suis venue chercher chez AXA. Le groupe, implanté dans 64 pays, offre un potentiel incroyable d’opportunités de carrières à ses collaborateurs sur un spectre géographique large.

 

Le management des talents, c’est également ce qui vous a attiré ?

Absolument. Je savais que c’était une entreprise particulièrement attentive à la gestion de son capital humain. Un groupe qui prenait soin de ses talents en cherchant à diversifier leurs parcours, avec des métiers techniques, et donc à développer chez eux de nouveaux savoir faire.

 

C’est aussi la philosophie que vous avez choisie pour vos clients ?

Elle s’illustre par un nouveau leitmotiv :  » Empower people to live a better life « . Nous ne voulons plus être réduits à un rôle de simple payeur. Nous avons choisi d’accompagner plus profondément nos clients sur le long terme. Par exemple, plutôt que de rembourser leurs médicaments, nous souhaitons les aider à adopter un mode de vie plus sain afin d’éviter la maladie, tout en étant là, avec des solutions rapides, anticipées, lorsqu’elle advient.

 

AXA se positionne donc au cœur de la vie des gens ?

Le monde de l’assurance en général touche à des enjeux de société importants : la santé, l’épargne, la retraite, le vieillissement, les risques climatiques… Je retrouve dans notre activité ce qui me passionnait lorsque je me suis investie au début dans la fonction publique. Conscient de sa capacité d’influencer positivement la société, AXA a créé un Fonds pour la recherche doté de 250M€, un fond de capital risque dans les startups, et s’engage dans une logique de mécénat social poussée, ce qui fait notre fierté à tous.

 

L’innovation digitale a transformé la relation client ?

Elle a permis de simplifier la vie de nos clients en rendant nos échanges plus fluides. Notre app et plateforme web myaxa leur donne accès à tous nos services en autonomie. Déclarer un sinistre, payer ses cotisations en ligne, envoyer un message à son conseiller, tous ces gestes peuvent désormais s’effectuer un dimanche soir depuis son canapé. Grâce à l’intelligence artificielle et les chatbots nous tendons à sophistiquer encore cet échange en passant à une logique conversationnelle.

 » J’ai dû apprendre à réguler mon énergie pour tenir sur la durée, à l’inverse du tennis où l’on donne tout ce qu’on a à chaque match. « 

Elle contribue à faire d’AXA un acteur d’une société plus forte ?

Nous avons atteint un stade de digitalisation avancée, ce qui nous permet de mettre à disposition de nos partenaires certaines de nos données de manière anonyme afin de faire progresser la société civile. Par exemple dans le champ de la sécurité routière au Mexique, nous avons décidé de partager via des API nos données de sinistres en mappant toutes les zones à risque afin d’inciter la population à redoubler de vigilance sur les routes.

Votre philosophie managériale ? Exigence et bienveillance

Un héritage de votre carrière sportive ? Le goût de l’excellence : l’attention portée au dernier mètre.

Ce que vous avez dû apprendre ?

Le travail en équipe, le tennis c’est très individualiste !

Ce qu’il vous reste de votre passé sportif ?

Une passion que j’ai transmise à mes 3 fils… Un double projet études et sport comme je l’ai vécu éveille tellement un enfant !

Être acteur de la construction de son parcours

C’est ce que j’ai appris à l’ESSEC. Nous avions la liberté de composer notre profil de compétences en choisissant nos UE. J’ai trouvé cela formidable !

 

contact : drh.gieaxa@AXA.com