L’enseignement universitaire demeure un symbole d’excellence scientifique. Souvent considéré – à tort – comme indissociable des métiers de la recherche, il ouvre la voie à de multiples débouchés. Au début de ses études, on choisit un cursus par intérêt ou passion. Puis arrivé à Bac+2, +3 voire plus, la réflexion autour du projet professionnel commence à prendre le dessus. Biologistes, chimistes ou encore mathématiciens peuvent aujourd’hui se tourner vers des métiers de cadres, de consultant, de chef de projet, en capitalisant sur leurs acquis tout en investissant le terrain de la double compétence : scientifique/technique et managériale.

 

(c) IONIS STM

En accompagnant plus de 1 000 étudiants universitaires vers des carrières à succès de chef de projet, consultant ou encore ingénieur, Ionis-STM a identifié les bonnes pratiques vers la réussite pour permettre aux étudiants de se démarquer et d’accéder à des emplois qualifiés.

 

Clé n° 1 : Identifier les secteurs naturels

Les connaissances scientifiques universitaires permettent d’assoir une légitimité certaine, qui ouvre les perspectives. Un biologiste peut ainsi poursuivre vers le domaine de la santé, un chimiste vers la cosmétique, un mathématicien vers la finance ou le Big Data, un diplômé en physique ou en mécanique vers l’énergie ou l’automobile. Et ce dès lors que ses connaissances sont couplées à la compréhension de leurs applications dans ces secteurs clés, qui recrutent. En transformant les connaissances théoriques et académiques en pratique, Ionis-STM privilégie pour cela la formation par des professionnels en activité dans les secteurs visés.

 

Clé n°2 : Comprendre les enjeux de l’entreprise et ses différents métiers

De façon pragmatique, la transition depuis le milieu universitaire impose de se familiariser avec les fondamentaux de l’entreprise. Ces enseignements font partie du socle de base des formations dispensées dans toute école de commerce ; la mise à niveau est donc indispensable pour pouvoir concurrencer ces diplômés sur le marché du travail. L’immersion dans les réalités de l’entreprise est un principe fondamental de notre enseignement avec un passage à l’action : apprentissage par pédagogie de projet, mises en situation professionnelles, projets d’entreprises et stages de longue durée.

 

Clé n°3 : Se démarquer avec des compétences managériales

Vous avez la fibre relationnelle ? Sachez que cette softskill, alliée à vos connaissances scientifiques, peut s’avérer un véritable atout sur lequel capitaliser. Comme toute compétence, celle-ci s’apprend, s’entretient et se vit. A la clé, de véritables opportunités pour des postes où le relationnel compte : cadre, consultant, chef de projet. L’école vous y accompagne. La pédagogie proactive appliquée permet à chacun d’organiser, communiquer, manager, relever des challenges, convaincre, développer son expertise au travers d’ateliers dédiés et de travaux en équipe.

 

95 % des diplômés embauchés dans les 6 mois après la fin des études

Notre ambition est claire : accompagner nos étudiants à révéler leur potentiel. Et pour cela, fournir à chacun des méthodologies de gestion de projet, d’aide à la prise de décision, d’accompagnement à la conduite du changement. De plus en plus d’étudiants font le choix de compléter une formation initiale par un MBA professionnalisant pour développer leur attractivité auprès des recruteurs. C’est la voie que propose Ionis-STM, avec ses 18 MBA en double compétence dans 4 grands secteurs d’avenir : management et énergie/digital/biotechnologies/informatique. Car c’est de la compréhension des enjeux de l’entreprise et de sa propre adaptabilité à ces contraintes que dépend le succès professionnel d’un diplômé d’université.

 

[ÉPISODE 2/2] LES STARTUPS SOUS LE SAPIN

Noël approche à grands pas et vous n’avez toujours pas d’idées cadeaux ? Pas d’inquiétude ! Découvrez 3 produits tendances et innovants et créés par des startups françaises qui raviront vos proches à coup sûr !

[Episode 1/2] Les startups sous le sapin !

En panne d’inspiration pour vos cadeaux de Noël ? La rédaction vous sort de sa hotte des produits made in startups françaises.

Où sont les femmes en 2019 ?

Cette année encore, les femmes se battent pour la reconnaissance de leur puissance économique, sociale, politique et artistique. Prêtes à changer le monde. Petit aperçu.

[Le pouvoir a-t-il un sexe] « Le combat pour l’égalité n’est pas terminé ! » Anne Hidalgo

Rencontre exclusive avec la Maire de Paris Anne Hidalgo, femme politique engagée. Egalité, féminicide et discrimination, elle aborde tous les sujets sans détours.

Rencontre exclusive avec Laetitia Avia, femme politique (LaRem) engagée

Quelles sont la place et l’influence des femmes politiques ? Témoignage de Laetitia Avia, députée de Paris et porte-parole de La République en Marche.

Le marketing, c’est pas que du matériel !

Marque, données, réputation, collaborateurs ou leader emblématique : comment la valeur immatériel de l’entreprise fait-elle toute la différence en marketing ?

[Le pouvoir a-t-il un sexe] Femmes et humour – Interview de Caroline Vigneaux

Caroline Vigneaux, ex-avocate qui a “tombé la robe” pour devenir humoriste revient sur son engagement pour un féminisme de réconciliation

Mon Salon Etudiant, l’orientation en un clic

« Depuis ton salon, trouve ton orientation » ! Mon Salon Etudiant propose des salons sur l’orientation 100 % en ligne, gratuits et accessibles à tous les jeunes pour trouver leur formation ou leur école.

Startupeuses en quête de fonds

Comment et pourquoi se lancer dans l’entrepreneuriat quand on est une femme ? Rencontre avec Philippine Dolbeau créatrice de NewSchool, 1er cahier d’appel électronique à seulement 15 ans

Made in France : la poule aux œufs d’or des PME ?

Depuis 10 ans déjà, le Made in France connaît un retour en force dans le cœur des Français, mais aussi des étrangers. Pourquoi un tel regain d’intérêt pour ce « label » autrefois oublié ?