Fils d’exploitant agricole, Alexis Janson a l’agriculture dans la peau. Une passion qu’il allie depuis toujours avec motivation et persévérance. Ces deux qualités lui ont permis de rejoindre AgroParisTech après avoir quitté la voie toute tracée de la filière générale pour une école d’agriculture en classe de 4è. Aujourd’hui en 3e année dans la prestigieuse école d’ingénieurs parisienne, il revient avec nous sur son parcours. – Par Clarisse Watine

 

 

L’AGRICULTURE COMME FIL ROUGE

Alors qu’il grandit dans l’exploitation familiale, Alexis développe une véritable passion pour l’agriculture aux côtés de son père. C’est donc tout naturellement qu’il a opté pour une école d’agriculture lorsque le choix s’est posé à lui alors qu’il était au collège. « J’étais hyper motivé pour pousser dans ce domaine : l’agriculture était, est et sera toujours le fil rouge de mon parcours », insiste-t-il. Il s’est ensuite retourné vers la filière générale en Seconde avec une idée bien précise en tête : passer un bac sciences et technologies de l’agronomie et du vivant. Et il ne s’est pas arrêté là ! S’il a d’abord opté pour un BTS en production végétale, il gardait en effet en tête l’idée de rejoindre une école d’ingénieurs.

 

LE TERRAIN, TOUJOURS LE TERRAIN

Et pas n’importe laquelle ! AgroParis- Tech, « un établissement au top de ce qui se fait en matière d’agronomie ! », affirme Alexis. « Je l’ai bien sûr d’abord choisie pour sa renommée mais aussi parce que l’école propose à ses étudiants de suivre leur formation en apprentissage dès la première année. Une démarche qui correspondait parfaitement à mon envie de mettre tout de suite un pied dans l’entreprise, d’acquérir de l’autonomie et surtout de me professionnaliser », ajoute-t-il. Parallèlement à ses cours, Alexis a ainsi rejoint le service marketing d’un fabriquant de matériel agricole évoluant en France et à l’international, en tant qu’assistant chef de produit. « Cette expérience m’a permis de m’impliquer et de réaliser des projets réels, de valoriser mes actions et d’apprendre sur des cas concrets. Le terrain, voilà ma ligne de conduite ! »

 

Mon job de rêve

Une ligne de conduite qu’il entend bien continuer de suivre dans les prochains mois. « L’idéal serait de poursuivre mon parcours au sein de mon entreprise mais cette fois-ci sous le biais d’un VIE sur un de ses sites à l’étranger. Le rêve, ça serait une mission aux USA, un pays dont l’ampleur et le dimensionnement des exploitations fascinent bon nombre d’agriculteurs européens.»

 

L’entrepreneuriat lui apparait aussi comme une sérieuse option. « L’agriculture et le digital sont aujourd’hui intimement liés. Machines connectées, optimisation numérique du pilotage des exploitations, amélioration du confort de travail, création d’applications de partage de matériel : pourquoi pas me lancer ? »

 

Autant de projets qui s’inscrivent dans l’état d’esprit résolument persévérant d’Alexis. « Je suis la preuve qu’il faut toujours oser voir plus loin que l’issue naturelle de son cursus : en 4e, je n’aurais jamais pensé pouvoir être ingénieur et pourtant je l’ai fait ! »

Ta personnalité en 3 mots ?
Passionné – Motivé – ENTREPRENANT

 

On n’apprend pas qu’à l’école !

« J’ai participé avec un copain de BTS à l’édition 2013 du 4L Trophy : une des meilleures expériences de ma vie. Il n’y a pas de mot pour décrire ce que nous avons vécu. J’ai beaucoup appris au niveau professionnel bien sûr, notamment lors de la recherche de financements, mais aussi humainement : j’ai vraiment avancé dans la compréhension de moi-même. Une démarche poursuivie lors d’un voyage au Canada où j’ai expérimenté le WWOOFING dans deux exploitations bio. J’ai travaillé aux côtés d’étudiants du monde entier qui m’ont permis de découvrir d’autres pans de cette agriculture qui me passionne. »