Enseigner aujourd’hui, notamment en master, implique, selon moi, de proposer une pédagogie et des contenus en adéquation avec les attentes d’une jeunesse en quête de professionnalisation, et avec les mutations des entreprises et du monde de l’emploi. L’enjeu est de « casser » et dépoussiérer une image de l’enseignement public longtemps perçu, à tort ou à raison, comme trop théorique et conceptuel, trop abstrait ou encore déconnecté des besoins des entreprises et pratiques professionnelles actuelles. Par Cyrielle Vellera, Maîtresse de conférences (enseignante-chercheuse) à la Toulouse School of Management (département Marketing) – Université Toulouse 1 Capitole & Ségolène Suaudeau, ingénieur pédagogique (Direction Tice), Université Toulouse 1 Capitole

 

Professionnaliser l’enseignement universitaire, au-delà des stages et de l’alternance, en offrant des cours intégrant une véritable expérience professionnelle au cœur d’une formation présentielle : c’est possible ! Mon cours d’Innovation Marketing se positionne dans cette perspective. Il vise à faire découvrir (ou redécouvrir) l’innovation, à un public d’étudiants gestionnaires (en master Marketing ou Management), par la conduite intégrale d’un véritable projet professionnalisant mené conjointement avec un acteur majeur de la sphère privée ou une startup, et s’articule autour de véritables problématiques managériales et organisationnelles.

 

Une pédagogie liant théorie et pratique professionnelle

Entreprise de services numériques, groupe spécialisé dans la dermo-cosmétique, enseigne de distribution d’articles de sport, ou encore industries du luxe, de l’aéronautique ou startups, nombreuses sont les entreprises qui participent à ce module en proposant aux étudiants un cas concret d’innovation. L’entreprise commanditaire, au-delà de la présentation initiale du brief créatif, assure un soutien clé tout au long du projet : pitchs intermédiaires à mi-parcours, présentations complètes devant les managers et équipes clés des projets concernés, visite de l’entreprise et des lieux de production, etc. Cette « approche projet » détermine le calendrier (jalons intermédiaires) et l’organisation du cours ainsi que son contenu. Les apports théoriques sont en effet fournis en just in time, par apports alternés avec l’avancement de la réalisation.

Comme en entreprise, cet enseignement mobilise et évalue de multiples compétences transversales : expressions orale et écrite, collaboration (travaux de groupes et schéma de coo-pétition entre les groupes), initiatives personnelles (contributions aux contenus du cours), exploration et recherches externes (entretiens, observation, netnographie, etc.), autonomie (self-learning), etc.

D’ailleurs, dans ce cours, l’université s’étend réellement « hors-les-murs », lorsque les étudiants poursuivent leur apprentissage dans des tiers lieux (situés en dehors des périmètres conventionnels de l’université), à l’image d’incubateurs ou de FabLabs où ils prototypent les solutions et découvrent les technologies du numérique.

 

Une valorisation au-delà du cours

La valorisation première est que les travaux demandés sont en lien étroit avec un besoin managérial réel en lien direct avec des débouchés professionnels. Ainsi ce module immersif a pour ambition de permettre aux étudiants de vivre une expérience concrète et constructive dans un cadre « préservé » avant même d’avoir terminé leur formation, tout en apportant une expérience significative à leurs profils. De plus, au-delà de gratifications matérielles et de la possibilité de pouvoir confirmer ou infirmer ses propres choix d’orientation, des débouchés très intéressants sont offerts par les entreprises aux porteurs de projets le plus prometteurs : réseautage et obtention de références, stages d’incubation du projet au sein de l’entreprise, stage de fin d’études, voire même un contrat d’embauche… À la clé : une ligne qui peut faire le petit « plus » sur le CV !

 

Qu’en pensent les étudiant.e.s ?

« Cela a été l’une des rencontres clé de mon parcours tant sur le plan scolaire que professionnel. En effet, cette méthode d’enseignement bouscule tous les codes, il ne s’agit pas de cours traditionnels mais d’une expérience professionnelle et humaine qui répond aux attentes des entreprises et générations étudiantes d’aujourd’hui. Grâce à ce cours, j’ai aujourd’hui un travail que j’aime dans une great place to work ! » (Mathilde)

« Un des cours les plus intéressants mais surtout le cours le plus enrichissant et innovant qu’on ait pu avoir » (Katia)

« Ce cours nous a permis de nous investir dans un projet concret et passionnant. Tout en mettant en place un enseignement de grande qualité, basé sur la prise d’initiative, la transmission d’un savoir de qualité et un accompagnement de tous les instants » (Yassine)

« Mes camarades et moi avons vécu l’expérience la plus gratifiante de notre scolarité » (Ada)

« Grâce à cette méthode d’enseignement, j’ai pu, en l’espace de 6 mois, apprendre à faire confiance en mon équipe de travail, à m’appuyer sur les autres et à écouter leurs retours ou recommandations sans jugement et surtout, à croire en mes capacités » (Laure)

 

 

JPR-CAP : un serial entrepreneur au grand cœur

Libérez votre créativité comme Jean-Paul Rémézy, président fondateur de JPR-CAP, serial entrepreneur au grand cœur

ORPEA déploie son modèle de valeurs dans le monde

ORPEA : leader mondial de prise en charge de la Dépendance avec des établissements de santé dans 16 pays. Yves Le Masne, son DG, a gravi tous les échelons en 26 ans.

CNH Industrial : la fabrique à talents internationaux

Vous rêvez d’une carrière à l’international ? Luc Billiet, General Manager Aftermarket Solutions de CNH Industrial, vous donne ses conseils pour réussir.

Un self-made man à la tête de DOMITYS

Jean-Marie Fournet a cofondé Domitys, le n°1 des résidences services seniors. Il nous partage son parcours, son quotidien de PDG et ses ambitions pour l’entreprise.

Delacre : succombez aux « guilty pleasure »

« Bienvenus dans une entreprise délicieusement régressive » assure Véronique Magro, Head of Controlling et reporting chez Delacre

Innovation et RSE, les arômes d’exception de Nespresso

L’innovation selon Nespresso ? Eclairage en mode robusta par Jean-Michel Cecconi directeur de l’open innovation et Clémence Nutini, responsable RSE chez le pro du café

[TUTO] Écolo même au bureau

. Et si, en plus de votre politique zéro déchet à la maison, vous vous mettiez au vert même au bureau ? Voici cinq gestes simples pour améliorer votre impact écologique au boulot.

Horus Pharma : une innovante affaire de famille

L’objectif d’Horus Pharma ? Recourir à la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des patients et des médecins. Rencontre avec Claude Claret, DG et fondateur du laboratoire ophtalmologique

Faites le plein d’énergie chez ENGIE !

L’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, l’utilisation raisonnée des ressources… Voici les grands enjeux d’ENGIE pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Petit Forestier : pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux !

Petit Forestier est une entreprise familiale où il est possible de progresser et de réaliser de beaux parcours professionnels estime Fréderic Vannson, son Directeur technique.