Comment développer la compétence « concevoir et innover » en ingénierie de produit ? L’apprentissage de « Techniques de Bureau d’études » en deuxième année a été complètement revu avec le soutien de l’équipe PerForm*. Les étudiant.e.s sont plongé.e.s dans 5 APP (Apprentissage Par Problèmes), un projet de réalisation d’un prototype d’une éolienne de randonnée … et même les travaux pratiques sont différents ! Le moment fort, c’est le test de leurs prototypes devant la soufflerie. Propos recueillis par Aurélie Féron, conseillère pédagogique à PerForm*, auprès de Stéphane Guillet, dans la filière « Ingénierie de Produit » commune à deux écoles : Grenoble INP – Ense3 et Grenoble INP – Génie industriel

 

Comment faites-vous pour que les étudiant.e.s arrivent à faire un prototype ?

Il y a un gros travail d’organisation de l’activité qui est fait par l’équipe enseignante**. Les étudiant.e.s ont un planning, des séances de revue de projet avec des objectifs clairs, des rendus progressifs, un accès à la plateforme GINOVA*** pour réaliser leurs prototypes. C’est très guidé dans le temps car il faut commander des composants mécaniques à une date spécifique. Je pense que la motivation des étudiant.e.s est liée à la séance d’essai des prototypes qui dure 4h et qui est un objectif très concret avec un réel enjeu : ils.elles filment leurs réalisations et s’encouragent pour réussir !

Comment ça se passe concrètement ?

En début de semestre, les étudiant.e.s créent 8 groupes de 6 à 7 pour les APP et les projets et on leur présente les objectifs du semestre :

  • Les 5 APP durent chacun 12h avec du travail en groupe, du travail personnel et des séances de questions-réponses et des retours. Les enseignant.e.s sont des tuteur.rice.s ou des expert.e.s, selon les activités.
  • Les projets se déroulent sur 7 séances encadrées par un.e enseignant.e ayant l’expertise technique en suivant une organisation spécifique. Les étudiant.e.s font de la CAO****, des calculs, du prototypage rapide, de la réalisation.
  • Les travaux pratiques permettent aux étudiant.e.s de démonter, d’analyser et de remonter des matériels réels comme par exemple un moteur thermique.

A la fin, ils.elles doivent faire des exposés individuels et en groupe, et surtout faire un vrai test de leur prototype : est-ce que ça va fonctionner ? Résister ? Le réel nous le montrera !

Pourquoi procédez-vous comme cela ?

En fait, on pense que pour apprendre et développer cette compétence, il faut plonger les étudiant.e.s dans des activités leur permettant de faire les choses concrètement. Les 5 APP sont là pour résoudre des problèmes thématiques sur des composants spécifiques (roulements, trains épicycloïdaux…). Les projets et le prototype, c’est pour développer la création et la capacité de réalisation. Les travaux pratiques et les exposés c’est pour les capacités d’analyse et de communication.

Qu’en pensent les étudiant.e.s ?

Les étudiant.e.s comprennent l’intérêt du dispositif. Cela leur demande beaucoup de travail mais ils.elles sont conscient.e.s que ça leur permet de développer des compétences indispensables pour devenir ingénieur…

 « Le fait d’inventer, de modéliser et de prototyper un produit avec un but fixé était très stimulant et formateur. »
« L’alternance TP, APP, projet permet d’obtenir un contexte théorique poussé, complété par son application pratique. »
« Le projet de randolienne est excellent, notamment le fait d’aller jusqu’au prototypage puis aux tests. Un des gros points fort de ce semestre, qui a l’avantage de regrouper toutes les compétences développées. »

 [extraits des questionnaires d’analyse de dispositif]

* PerForm (http://perform.grenoble-inp.fr) : équipe de soutien à l’enseignement de Grenoble INP
**Équipe enseignante : S. Guillet, P. Marin, T. Bauer
*** Plateforme GINOVA  (http://genie-industriel.grenoble-inp.fr/les-ressources-pedagogiques/ginova-un-espace-pour-simuler-et-experimenter-586831.kjsp?RH=1370953690676) : lieu d’expérimentation, de type FabLab
****CAO : Conception Assisté par Ordinateur

[Dans mon cours] Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. (Charles Darwin)