Pédagogie, vie de campus, accompagnement personnel et vers la vie active, Xavier Kestelyn DGA en charge des formations et Morgane Ruelle élève en 2e année nous disent tout !

 

Portrait-robot du Gadzart du 21e siècle par Xavier Kestelyn, DGA en charge des formations

Crédits mondedesgrandesecoles.fr

Les Arts, une école pour relever des défis ? L’école a été fondée lors de la première révolution industrielle. Depuis, elle a formé celles et ceux qui les ont toutes accompagnées, mécanisation, production de masse, automatisation, etc. Aujourd’hui dans le cadre de la révolution digitale, Arts et Métiers est un accélérateur de talents pour l’industrie du futur !

Comment cela ? En les dotant des compétences d’un ingénieur généraliste et de connaissances technologiques avérées. En les accompagnant dans leurs projets professionnels, en les mettant en situation d’apprentissage sur nos plateformes technologiques (RV à Angers, cobotique à Lille, etc). Un ingénieur ne produit plus, il fait le choix des technologies les plus pertinentes que ses équipes mettent en œuvre. Il prend en compte les implications et impacts.

Il est donc aussi un manager ? Oui, un manager qui sait de quoi il parle ! Il connaît son métier, son environnement sait aussi bien parler à un technicien qu’à un décideur. Il sait trouver sa place dans un groupe tout autant que le piloter, l’emmener. Il a acquis ces aptitudes durant son cursus, en menant des projets, mais aussi via une vie étudiante riche.

Les coups de cœur de Morgane Ruelle, élève en 2eA

crédits mondedesgrandesecoles.fr

#1 Au cœur de l’industrie du futur : Dès la 1eA Morgane a apprécié la sensibilisation à l’industrie, et surtout « de l’aborder de manière très concrète avec l’intervention de professionnels en cours ; en travaillant sur les plateformes technologiques ou en labos sur des machines innovantes servant réellement aux industriels. Je me sens armée pour les problématiques actuelles et d’avenir ».

#2 Une expérience multicampus : Morgane a passé sa 1eA à Châlons-en-champagne, sa 2eA à Paris puis sera en échange à Melbourne pour préparer un Master en gestion de projet.

#3 Accompagnement vers la vie active : A Paris, durant son 1er semestre, Morgane a rencontré deux fois par semaine des professionnels. « Un business lunch et un after work avec des pros pour découvrir des entreprises, des opportunités, des métiers. Il y a toujours un échange informel, moment privilégié pour avoir des réponses moins stéréotypées et bien sûr construire mon réseau ».

Au 2nd semestre, l’école lui a proposé de rencontrer un professionnel en lien avec son projet. « Son profil et ses expériences correspondent exactement à mes envies. J’ai adoré nos échanges et ses conseils. Il est devenu un mentor à qui je peux faire appel. »

#4 Le projet APE (Accompagnement professionnel des étudiants) : Morgane a remporté le concours de sa promo avec ce projet de présentation d’un métier, la création de startup dans son cas.

#5 Une vie étudiante au top : A Châlons-en-Champagne, Morgane a apprécié l’ambiance familiale, « nous nous connaissons tous. » Elle a fait partie de l’équipe organisatrice des « JO des Arts », l’UAI (Union Athlétique Intergadzarienne). « Chaque année un campus organise les rencontres sportives inter-campus de l’école. La promo complète se retrouve à Paris ou en échange. L’esprit de promo se fonde très vite. »

 

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

 

Des Gadzarts et des chiffres

En 200 ans l’école a formé +100 000 cadres de l’industrie et des services

N°1 en nombre d’ingénieurs diplômés/an

1 200 ingénieurs généralistes et 300 ingénieurs de spécialités diplômés /an

8 campus + 4 sites en France

14 plateformes technologiques industrie du futur

Que deviennent-ils ?

90 % trouvent un emploi en moins de 6 mois dont 60 % avant la fin du cursus

Secteurs : industrie, R&D, conseil, création d’entreprise…

1/3 exerce en TPE/PME

1/3 à l’étranger

1/3 en grand groupe

Handicap sans frontières

La CGE et MHA ont remis à 13 étudiants en situation de handicap des bourses en présence de Richard Ferrand et Sophie Cluzel à l’Assemblée nationale.

Plastic Omnium : le handicap nous concerne tous !

Agnès Rabuel, chargée de Mission Handicap travaille pour renforcer l’engagement des collaborateurs de l’équipementier automobile en France sur le handicap

Imaginez une ville plus connectée et ecofriendly avec SPIE CityNetworks

Acteur majeur de la transition énergétique et numérique des territoires, SPIE CityNetworks offre le terrain de jeu idéal pour construire une société plus responsable.

Terra Lacta : au cœur des territoires, au cœur de la société

Terra Lacta est la première coopérative laitière de Nouvelle-Aquitaine. Découvrez l’entreprise avec Philippe Dantas (Université Nancy-II et ENSAIA 08), CFO et CIO.

Adova Group : l’humain au cœur de la transformation

ADOVA veut réveiller le marché des matelas et des canapés dépliables à grand renfort de technologies. Coulisses d’une transformation aussi bien numérique que managériale.

[ÉPISODE 5] Pourquoi NEOMA BS transforme-t-il ses spécialités en MSc ?

Focus sur NEOMA Business School qui transforment les spécialisations de son PGE en MSc. Pour quoi faire ? La réponse d’Anne-Sophie Courtier !

Accor : les juristes dans le mouvement

Les équipes juridiques d’Accor sont très impliquées dans le business explique Besma Boumaza (DEA Droit Assas 2000), directeur juridique et conformité.

Jeumont Electric : rejoindre une startup de 120 ans, ça vous branche ?

Alain Berrada, CFO, vous présente la finance au cœur d’une entreprise spécialiste de la conversion énergétique. Rencontre avec une centenaire en prise avec l’innovation.

[ÉPISODE 4] Comment faire rimer formation et passion ?

Vous voulez vous spécialiser dans une discipline très pointue qui colle avec votre passion et ne savez pas dans quelle école aller ? Zoom sur les Masters originaux

Le Directeur juridique, ce legal geek qui s’ignore

La digitalisation des professions juridiques : une menace sur l’intégrité des professionnels du droit ? Analyse d’Olivier Chaduteau du cabinet Day One