L’Association DAM’S (Détecter Alerter Mobiliser Sarcomes) a été créée après la disparition de Damien Grosso (MS EM Lyon 2004) à l’âge de 32 ans. Cet ancien champion de France espoir du 400 mètres en 1999, atteint d’un sarcome indifférencié des tissus mous, s’est battu courageusement contre cette maladie rare qui l’a emporté le 8 février 2009. DAM’S poursuit aujourd’hui son combat à travers le sport, en particulier l’athlétisme, et sera naturellement présente à la Saison 3 du Challenge du « Monde des Grandes Ecoles et Universités » pour sensibiliser, informer les étudiants et faire avancer la recherche médicale sur ces cancers rares.

« Du jour où il a appris sa maladie jusqu’au dernier battement de son cœur, Damien s’est battu. Je l’ai vu se battre, nous l’avons vu lutter sans jamais se plaindre, accepter ce coup du sort comme une étape dans sa vie, pas du tout comme une fin. » Virginie Grosso, présidente de l’association.

Son mari, ex-sportif de haut niveau, est décédé 22 mois seulement après l’apparition de premiers symptômes de la maladie, une douleur à l’aine d’abord jugée sans conséquence par le médecin généraliste, puis l’apparition d’une boule derrière la cuisse droite six mois plus tard. L’IRM et la biopsie pratiquées ont conclu au diagnostic d’un sarcome indifférencié des tissus mous (muscles, graisse), un cancer rare dont on entend très peu parler. S’en sont suivi des traitements chimiothérapiques, deux grosses interventions chirurgicales, de la radiothérapie durant dix mois. « Vers mi-février 2008, il y a eu une période de rémission. Nous avons eu le temps d’organiser notre mariage et de nous unir le 17 mai 2008. Malheureusement, dès la première visite de contrôle en juin, nous apprenions que le cancer était reparti et se développait partout. Damien a été hospitalisé mi-janvier jusqu’à son départ le 8 février. »

Développer l’information auprès de l’opinion publique et du milieu médical
L’association DAM’S a deux grands objectifs : faire connaitre ce cancer rare et collecter des fonds pour la recherche médicale. Les sarcomes font partie des cancers rares (6 500 cas par an, soit seulement 0.02 % des cas de cancer quand celui du sein, beaucoup plus médiatisé, en compte 55 000). Informer l’opinion publique mais aussi les médecins généralistes qui peinent à le diagnostiquer du fait de sa rareté est essentiel pour détecter le plus vite possible cette maladie et augmenter les chances de guérison. L’association utilise le sport comme outil d’information et de rassemblement parce que Damien était sportif et avait beaucoup de contacts dans ce milieu. DAM’S a repris l’organisation des 10 km de Bron (69), la ville dans laquelle Damien était licencié. Cette journée a permis de reverser 5 000€ au Centre régional de lutte contre le cancer Léon Bérard, au profit des équipes de recherche du Professeur Jean- Yves Blay dédiées aux sarcomes. DAM’S espère faire mieux pour la prochaine Journée de DAM’S, le dimanche 15 mai prochain.

Interview réalisée le 17 janvier 2011 par Bertrand Bourgine

Rencontre avec…
Héni Kéchi, champion de France du 400 mètres haies en 2009
« Damien a été mon partenaire d’entrainement, mon colocataire, mon ami. J’ai partagé son quotidien et j’ai été témoin de ses projets et de ses ambitions. Il était jeune et avait une bonne hygiène de vie, donc personne n’est à l’abri de cette maladie. Aujourd’hui je profite un peu de ma notoriété dans la région pour promouvoir l’association. »