Dalkia s’impose comme l’acteur de référence en termes d’efficacité énergétique sur le territoire, avec des objectifs forts de réduction de la consommation à l’horizon 2030. Pour répondre à ce défi, Dalkia vient de nommer directrice générale une femme spécialiste du secteur énergétique : Sylvie Jehanno (X89, Mines ParisTech 94).

 

Comment appréhendez-vous la transition énergétique ?

La transition énergétique, c’est s’engager dans la baisse des émissions de CO2, pour lutter contre le réchauffement climatique, avec 2 grands axes derrière : faire économiser de l´énergie en général et accroître la part des énergies renouvelables dans les énergies utilisées. Dalkia est au cœur de ces enjeux. Un de nos principaux axes de développement dans les territoires repose aujourd’hui sur la construction de réseaux de chaleur à partir d’énergies renouvelables : je pense en particulier à la biomasse, la géothermie, le biogaz, la récupération de chaleur fatale. Nous récupérons par exemple la chaleur des hauts fourneaux d’Arcelor à Dunkerque pour chauffer les habitants de la ville. Nous sommes alors au cœur d’une économie circulaire. Pour 1 emploi direct créé dans le développement d’un réseau de chaleur vertueux, 7 emplois indirects sont créés.

Le saviez-vous ?
Dalkia compte 29 % d’énergies renouvelables et de récupération (ENR&R) dans son mix énergétique.
Sur l’année 2016, Dalkia a économisé 3,2Mt de CO2, cela correspond environ aux émissions de la communauté urbaine de Strasbourg.

Notre deuxième axe de développement porte sur les économies d’énergie et nous nous engageons auprès de nos clients via des contrats de performance énergétique. Avec nos Desc (Dalkia Energy Savings Center), nous assurons une connexion numérique et humaine avec les sites de nos clients qui nous permet de suivre leurs consommations énergétiques en temps quasi réel. Le numérique est donc ici au service des économies d’énergie : c’est ce qui nous permet d’être réactifs, d’intervenir sur le terrain au bon moment. Être Directrice Générale de Dalkia, c’est donc être au cœur de cette transition énergétique et au cœur de la stratégie du groupe EDF, avec sa vision CAP2030 au service de la croissance bas carbone.

Groupama : pour l’empowerment des jeunes diplômés…

C’est donc un contexte passionnant pour attirer les talents ?

Dalkia possède des compétences précieuses et rares qui permettent de satisfaire l’ensemble de nos clients. Il y a d’un côté l’expertise technique mais de l’autre côté, il y a aussi plus que jamais les enjeux de transition énergétique et de la révolution numérique qui nous stimulent positivement et nous mettent dans une dynamique de progrès et d’innovation. Par ailleurs, historiquement, Dalkia est une entreprise multiculturelle tournée vers l’international. Depuis la scission des actifs France/International entre EDF et Veolia, nous sommes en train de nous développer à l’international avec aujourd’hui une présence en Europe mais aussi en Russie et aux États-Unis. Et ça c’est un champ magnifique de diversité : culturelle, de compétences, de formation…

Vous menez donc une politique en faveur de la mixité ?

Bien-sûr, j’y suis très attachée car je souhaite être à l’image de nos clients. Mon arrivée sera aussi, je l’espère, un facteur favorisant pour le développement de la mixité. Pour vous donner un exemple d’indicateur, nous évaluons les taux de féminisation des comités de direction de l’ensemble de nos entités en vue de les faire croître au fil du temps et de donner envie aux femmes de manager. D’autant  plus que l’énergie est un bien vital : nous allons « donner vie » à la transition énergétique. En ce sens, c’est un enjeu très féminin. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai été attirée par le monde de l’énergie. L’énergie n’est pas un produit comme les autres. Nous sommes porteurs de sens dans la société. C’était important pour moi quand je suis rentrée chez EDF et ça l’est aujourd’hui en tant que Directrice Générale de Dalkia, avec ce champ d’innovation de la transition énergétique qui est passionnant pour moi.

Ses conseils aux Polytechniciens
« Il faut oser/Osez aller conduire des projets et des équipes au service des territoires, de la société, des habitants ! La réduction des émissions de CO2 et la lutte contre le changement climatique représentent un bel engagement. Et ces enjeux sont internationaux. »

 

Quelles sont alors les opportunités qui se créent ?

Les opportunités sont devant nous et ce, dans tous les métiers : commerce et marketing,  relation client, management de projets, d’équipes techniques et de structures à l’international… Il va y avoir des opportunités managériales dans tous les métiers.

Et à titre personnel ?

Evidemment, nous avons une grande ambition de croissance et de performance, il va de soi, mais j’ai surtout une grande ambition d’innovation. Je considère que nous aurons réussi en innovant sur des solutions énergétiques pour nos clients qui s’appuieront à la fois sur une expertise technique, numérique et toujours  sur une relation client très humaine. Je suis passionnée par ce que je fais mais aussi par le management. Entraîner une entreprise comme celle-ci est passionnant sur le plan humain. Entraîner un collectif vers la réussite sur un sujet aussi fort est captivant. En ce sens, ma formation est un réel appui !

L’anecdote de Sylvie Jehanno
« Polytechnique est une très belle aventure humaine. La formation militaire et le poids du sport nous apprennent à travailler en équipe et à vivre des  situations multiples en groupe. J’ai gardé de nombreux contacts avec mes coéquipières du volley. C’est important. Je retiens la très grande qualité des enseignants, il faut en profiter. C’est une grande chance. »

 

« L’innovation au service de la performance énergétique durable des clients, des territoires et au service de la lutte contre le changement climatique. »

 

Contact : sylvie.jehanno@dalkia.fr

Twitter : @JehannoSylvie