Un village nommé Kuona Trust

Après nous être dirigés sur quelques kilomètres dans l’Ouest de Nairobi, nous atteignons un petit village étrange et isolé en plein centre d’une banlieue. Un village nommé « Kuona Trust » se constituant d’une vingtaine de cabanes disposées en U dont la principale richesse est une accumulation d’oeuvres d’art de toutes sortes : sculptures, peintures, poteries et créations en tout genre. Un endroit atypique pour une ville comme Nairobi ! Ce village s’avère être la terre d’accueil des jeunes artistes kenyans, un « incubateur de l’Art » en quelques sortes où cabanes, matériaux et réseaux sont fournis à ses résidents. Ici nous rencontrons Cyrus Kabiru, un jeune artiste d’une vingtaine d’année habillé en combinaison rouge, venu nous parler de son histoire et de son parcours d’artiste-entrepreneur.

 

Think out of the box

« Artiste et Entrepreneur ? » rétorquerez-vous d’un air sceptique : eh bien oui, ces deux statuts sont bien souvent complémentaires et Cyrus nous en a fait la plus parfaite démonstration. Originaire de Nairobi, Cyrus a quitté très jeune le système scolaire. Plusieurs raisons expliquent ce choix : la première est qu’il ne s’y sentait pas à sa place, ensuite parce que la voie classique lui faisait peur et enfin parce qu’il voulait trouver par lui-même sa propre place en ce monde. Né en Afrique, Cyrus constate depuis son enfance qu’il y a tout autour de nous quantité de matières et produits qui ne demandent qu’à être rééxploités. Il fait alors le choix de suivre sa propre voie, en accord avec lui-même et ce, quitte à partir de rien, sans soutien ni moyen.

Des lunettes pour changer le monde…

Cyrus nous raconte qu’étant jeune, il entendit un jour son père lancer « que pour être un homme dans ce monde, il fallait posséder ses propres lunettes de soleil ». Phrase anodine au premier abord, mais pas pour le jeune enfant qu’il était. Ni une, ni deux, Cyrus fera des lunettes de soleil. Mais pas n’importe quelles lunettes , des lunettes extravagantes donnant un second souffle aux objets trouvés à même le sol : conserves, antennes TV, capsules et autres débris qui encombrent nos villes et campagnes. Aujourd’hui, Cyrus en fait même des sculptures à l’image d’hommes, d’animaux et d’insectes.

Partir de rien et réussir

Nous sommes au Kenya, et un jeune artiste choisissant d’exprimer son art a la vie dure. Cyrus entame ici l’aventure de sa vie : rester en accord avec lui-même quitte à se retrouver isolé de tout soutien extérieur. A force de persévérance, il peaufine son art et diffuse tant bien que mal ses oeuvres autour de lui. Il sera par la suite accepté par la communauté du « Kuona Trust », terre promise des personnes telles que lui, où il se rend chaque jour pour y réaliser son travail et profitez du réseau mis à sa disposition. Ainsi, après être parti de rien, Cyrus entrevoit aujourd’hui le succès en vendant ses oeuvres en Afrique et en Angleterre où ses lunettes reflètent un monde made in Kenya.

 

Contact :
DOR Renaud
renaud-dor.esc@em-lyon.com
Projet SOURCE
www.projetsource.com
www.facebook.com/projetsource