Pourquoi Unéal ? Pour accompagner les agriculteurs dans la gestion et l’optimisation de leur production… et donc assurer la meilleure qualité au consommateur final. Françoise-Emmanuelle Boussinesq (EDHEC Business School 86, INSEAD 04), directrice opérationnelle d’Unéal, nourrit de grandes ambitions pour la coopérative.

 

L’agriculture fait sa révolution ! Désormais place à une agriculture plus précise, respectueuse de l’environnement et qualitative. « L’agriculture française a cette réputation de qualité qu’il faut maintenir et pousser tout en garantissant le revenu des agriculteurs. »

 

L’agriculture de demain sera « pluriElle »

Comment s’exprime l’innovation au sein d’Unéal ? Par 3 points essentiels : un travail de proximité avec nos adhérents, le management et les partenariats avec des startups. Françoise-Emmanuelle Boussinesq est en effet l’une des rares femmes du secteur à occuper la fonction de directrice opérationnelle… mais elle n’est pas la seule chez Unéal : la vice-présidente aussi est une femme. « Nous sommes très novateurs sur ce point. L’accueil que j’ai reçu a été très positif. Je crois beaucoup à la diversité et à la complémentarité des compétences et des comportements. Être une femme assure une vraie complémentarité. »
2e aspect : sa structure interne dédiée à la détection des nouveaux usages et à la collaboration avec ses partenaires externes. « Nous mettons tout en place pour accélérer l’innovation, la tester et la mettre à disposition des agriculteurs le plus rapidement possible. »

Le Techniday, journée porte-ouverte sur l’innovation : C’est surtout l’occasion de présenter des solutions éprouvées aux adhérents. « Nous avons conclu un partenariat InVivo et sa  filiale Smag, spécialisée dans le numérique et l’agriculture pour développer de nouveaux services proches de nos agriculteurs. Par exemple : anticiper les événements pour leur permettre de s’adapter très rapidement. Nous avons aussi construit notre propre réseau météo pour pousser les informations aux agriculteurs et prédire demain certaines maladies. »

 

L’agriculture change, ses métiers aussi

Agronome, expert en zootechnie, acheteur, responsable marketing digital, spécialiste data… Le plus important ? La volonté d’apprendre, d’avancer et d’entreprendre ! « Nous travaillons au plus près de nos adhérents. Certains d’entre eux font partie de commissions pour partager leurs idées. » La preuve par l’exemple : Unéal lance une application Top Santé dédiée à ses adhérents pour leur envoyer en temps réel l’observation des agronomes.

Les hommes… et les femmes au cœur

D’où Françoise-Emmanuelle Boussinesq tire-t-elle alors sa motivation ? De l’innovation, de la conduite du changement et de l’entrepreneuriat. « J’ai une capacité à mener des changements profonds. Les Hommes y sont très importants. Une coopérative est une aventure humaine véritable au profit d’une activité en pleine évolution. C’est une chance de pouvoir vivre une telle transformation. » C’est pourquoi Unéal a à cœur de former les talents de demain. Son ambition : assurer la pérennité et la transmission des savoir-faire. Stagiaires, apprentis, jeunes talents… À vos CV !

N’hésitez pas à entreprendre ! Même à plus de 50 ans, Françoise-Emmanuelle Boussinesq n’a pas perdu sa faculté à apprendre. Une ouverture d’écoute et une prise d’initiatives qui lui ont permis de construire sa carrière. « Il y a tellement de possibilités aujourd’hui. Quand on veut et que l’on démontre que l’on est capable, on y arrive… même en tant que femme. Entreprendre est important car il n’existe plus de carrière type. Donc montrez que vous pouvez apporter plus que la fonction elle-même, donnez-vous les moyens d’y arriver et tout est possible. »

« Unéal, c’est une richesse humaine et d’expériences dans un secteur en pleine innovation. »