Younghoon Lee, jeune chef diplômé de l’Institut Paul Bocuse, vient de décrocher sa première étoile deux ans seulement après l’ouverture de son restaurant le Passe Temps à Lyon. Ce coréen amoureux de la France et de sa gastronomie, vit un rêve devenu réalité. – Par Ariane Despierres-Féry

Comment est née votre passion pour la gastronomie française ?

J’ai travaillé dans un restaurant français à Séoul. J’ai découvert la gastronomie aux côtés de mon premier chef. Il m’a aussi parlé de Paul Bocuse, une légende, et de Lyon, dont je connaissais déjà l’équipe de foot !

Pourquoi être venu étudier à l’Institut Paul Bocuse ?

J’avais obtenu un diplôme coréen, et je savais que pour exercer en France je devais décrocher mon passeport : un diplôme local. Je souhaitais aussi apprendre les bases de la cuisine française et mon chef m’avait parlé de l’Institut Paul Bocuse. Cela a été difficile d’entrer à l’IPB car il fallait maîtriser le français. J’ai d’abord appris la langue durant un an à Lyon et me suis préparé au travers de deux stages avant de commencer mon cursus de bachelor arts culinaires et management de la restauration.

Aviez-vous déjà dans l’idée d’ouvrir votre restaurant en France ?

Jamais je ne l’avais imaginé avant mes études à Lyon. Ma formation m’a donné confiance pour me lancer. J’ai appris la cuisine mais aussi comment créer et gérer un établissement. Je suis très fier de ce cursus et j’ai même affiché mon diplôme dans mon restaurant ! Les chefs coréens sont rares en France. J’ai décidé de tenter ma chance en misant sur ma double culture culinaire.

Une première étoile après 1 an et 10 mois, c’est un rêve ?

L’étoile est le rêve (et l’objectif) de tout chef. La décrocher si rapidement c’est formidable. Ma première étoile a été à la fois une sacrée surprise, une grande joie et une pression. Il me faut la conserver maintenant. Il faut avoir une ambition lorsque l’on cuisine. La mienne est de préserver un prix abordable pour faire plaisir et partager ma passion.

Comment se manifeste votre passion ?

Je n’arrête pas d’inventer de nouveaux mets composés à partir de produits frais de saison. Je pense que je peux toujours mieux faire, pour mes clients. Je propose une formule unique composée de plats légers et épurés avec une touche coréenne. J’aime revisiter la cuisine traditionnelle et proposer une déclinaison de plats à la mode asiatique, pour favoriser la découverte.

 

Contact :
http://lepassetemps-restaurant.com/chef.html
www.institutpaulbocuse.com