Association solidaire formée par un groupe d’étudiants de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, Crédit’s Mines (soutenue par Mines Etudes et Projets, la junior-entreprise de l’école) a envoyé pendant deux semaines cet été 6 étudiants promouvoir le micro-crédit dans des villages togolais. – Par Céline Hannecart, membre de Crédit’s Mines

 

 

QUE FAIT-ON À CRÉDIT’S MINES ?

Créée en 2009 par deux jeunes anciens de l’EMSE, Crédit’s Mines est une association oeuvrant pour le microcrédit au Togo. Depuis 2013, elle ouvre des caisses de microfinance dans de petits villages togolais qui n’ont pas accès à ce système. Mais qu’est-ce qu’une caisse de microfinance ? En fait, Crédit’s Mines prête 600 000 FCFA (l’équivalent de 915 €) sans intérêts et sur 6 ans à un comité villageois qu’elle a formé au préalable. Ce comité est chargé d’accorder des crédits aux villageois faisant partie du groupement, qu’ils rembourseront sur 1 an avec des intérêts (environ 10 fois inférieurs à une tontine traditionnelle). Ainsi, grâce aux intérêts internes à la caisse, il restera des fonds au groupement pour pérenniser le système une fois l’association remboursée.

 Capture d’écran 2016-11-18 à 10.28.57

UN SYSTÈME VERTUEUX

Le but de ce système est double, pour la population : améliorer son niveau de vie en développant ses activités économiques et être l’acteur principal de cette amélioration. En effet, l’association ne gère pas directement les caisses mais accompagne leur réussite au travers d’une structure de contrôle locale créée par Crédit’s Mines et suivie par des passages réguliers de ses membres. Ainsi, si l’association définit des règles pour assurer le bon fonctionnement économique et social des caisses, chaque comité a son propre fonctionnement qui convient à tous les villageois.

 

PASSAGE À L’ACTION !

Cet été, Crédit’s Mines a poursuivi ses actions de microfinance en envoyant sur le terrain deux groupes d’étudiants de l’EMSE appuyés par des anciens de l’association. Durant 4 semaines, ils ont chacun pu réaliser des études permettant de mesurer l’impact économique et social des caisses auprès d’une centaine de micro-entrepreneurs. Ce passage a également permis d’ouvrir 11 caisses de plus (six à Djékotoé où se trouve déjà une caisse, deux à Adabadji où il y en a déjà trois et trois autres dans la région centrale à Atikpaï). En plus de son aspect solidaire, ce voyage a aussi revêtu un caractère humain qui a permis aux étudiants de prendre conscience des conditions de vie difficiles des Togolais et de comprendre pourquoi la microfinance est un outil adapté pour résoudre le problème de la grande pauvreté dans ce milieu. Ils ont aussi fait de belles rencontres avec des habitants (bénéficiaires ou non), des enfants et des lycéens d’Agbodrafo. De belles rencontres qui ont tissé des liens entre les Togolais et les étudiants, curieux de découvrir un mode de vie et une culture différents.

 

DES PROJETS POUR L’AVENIR

Crédit’s Mines entend continuer ses actions d’appui économique à la ruralité togolaise : elle prévoit l’ouverture d’une douzaine de nouvelles caisses en 2017. Essomé né nyo !

 

CHIFFRES CLÉS
Depuis 2010 : 380 projets financés (dont 161 en milieu rural), 19 caisses de microcrédit
Objectif 2017 : 12 nouvelles caisses villageoises

 

CONTACTS : www.credits-mines.fr/www.facebook.com/CreditsMines/contact@credits-mines.fr