«Nous allons recruter cette année 160 nouveaux collaborateurs, parmi lesquels une vingtaine de jeunes diplômés.»

 

Pierre Dulon (X 85-ENST), Responsable de la Direction des Systèmes d’Information de Crédit Agricole CIB

Pierre Dulon (X 85-ENST), Responsable de la Direction des Systèmes d’Information de Crédit Agricole CIB

Banque de Financement et d’Investissement, Crédit Agricole Corporate & Investment Bank s’appuie sur une DSI engagée dans des projets d’envergure. Rencontre avec Pierre Dulon (X-ENST), Responsable de la Direction des Systèmes d’Information.

 

Comment définiriez-vous votre rôle ?

Ce qu’il faut savoir pour commencer, c’est que l’informatique est l’outil de production principal d’une BFI. Concrètement, mon rôle consiste donc à définir, avec l’ensemble des métiers de Crédit Agricole CIB, les évolutions du système d’information à mettre en oeuvre pour accompagner le développement des activités. De réaliser ensuite ces projets informatiques dans les meilleures conditions de coût et de délais. De veiller également au quotidien à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de la productivité de l’ensemble du système.

Comment est organisée votre DSI ?

Notre département Global IT rassemble 2 500 personnes, dont 1 000 collaborateurs internes répartis dans 32 pays. Notre DSI s’appuie sur quatre centres principaux basés à Paris –qui concentre les ¾ de nos effectifs–, à New York, à Londres et à Singapour. Nos activités couvrent trois grands domaines : la conception, le développement et la maintenance des applications ; la production informatique et, enfin, les fonctions transverses qui englobent tout autant l’architecture et la sécurité que les méthodes de travail et les process. Chacun de nos responsables exerce une responsabilité mondiale grâce à des équipes réparties sur les différents sites de la Banque, en France et à l’international.

Quels grands projets sont engagés par votre direction ?

Notre objectif est de faire en sorte que l’informatique de Crédit Agricole CIB soit un facteur d’avantage stratégique qui apporte une valeur ajoutée compétitive aux métiers et aux produits. Nous avons engagé un plan d’investissement de 500 millions d’euros sur 4 ans permettant de faire évoluer le SI et accompagner l’évolution du business model de Crédit Agricole CIB. Cet investissement va nous permettre de mener de nombreux projets comme la simplification du système d’information des métiers marchés de capitaux et des financements structurés. Autre projet, celui du développement des plateformes de trading électronique sur les différents produits proposés par la Banque et notamment sur les dérivés de change et de taux. Nous rationalisons également nos infrastructures techniques grâce à la virtualisation ou la mise en place de « clouds » privés.

Comment faites-vous vivre l’innovation ?

De multiples façons ! Nous avons lancé en décembre dernier notre premier « Challenge Innovation ». Les meilleurs projets innovants dont nous avons accompagné le développement dans un « incubateur » verront leurs instigateurs récompensés en juin. L’innovation, c’est aussi notre capacité à nous emparer de savoir-faire différents. Récemment, pour un projet informatique bancaire, nous avons utilisé une technologie de cartes graphiques, portée par un de nos collaborateurs issu du monde du jeu vidéo ; ce qui nous a permis de diviser par dix les coûts d’infrastructure de calcul. Nous avons aussi développé des applications spécifiques sur IPhone et IPad à l’initiative d’un autre de nos collaborateurs. Nous nous attachons à innover au sens large et pas uniquement sur le plan technologique en encourageant tout ce qui peut contribuer à améliorer nos process. Vous avez réalisé un plan de recrutement important en 2010.

Ce plan se poursuit-il en 2011 ? Quels profils recherchez-vous ?

Nous allons recruter cette année 160 nouveaux collaborateurs, parmi lesquels une vingtaine de jeunes diplômés. Pour ces derniers, nous avons créé des portes d’entrée sur des postes de développeur, de business analyst junior et à des postes de supports aux utilisateurs. Ces métiers permettent en une ou deux années d’acquérir une bonne connaissance des applications ainsi qu’une bonne compréhension des métiers de la Banque, indispensables pour évoluer vers des fonctions d’analyste ou en gestion de projet. Il ne faut pas oublier que le premier capital d’une DSI, c’est son capital humain. Cela se traduit pour nous par une politique de ressources humaines ambitieuse pour accompagner la montée en puissance de nos compétences, à la fois par le recrutement de nouveaux talents mais aussi par la formation.

Comment intégrez-vous vos nouveaux collaborateurs au sein de vos équipes ?

En 2010, nous avons mis en place un programme de parrainage qui permet à chaque nouveau collaborateur d’avoir un référent, un manager avec lequel il n’a pas de lien hiérarchique, pour le conseiller et l’orienter. Il s’agit aussi pour nous, dans une dynamique d’enrichissement mutuel, d’être à l’écoute de leurs constats d’étonnement. Et parce que nous tenions à ce que ce dispositif entre vraiment dans le champ de responsabilités de nos managers, ceux-ci vont être évalués annuellement aussi sur la qualité de leur parrainage.

Quels sont les atouts d’une DSI comme la vôtre pour des ingénieurs ?

Notre DSI reflète la richesse et la diversité des métiers d’une Banque de Financement et d’Investissement. Nous évoluons dans un environnement international très exigeant et très stimulant intellectuellement. Les marchés réagissent vite et les attentes des clients de Crédit Agricole CIB – entreprises, institutions financières, Etats…- nécessitent rapidité et réactivité. Les jeunes diplômés peuvent s’y construire des parcours diversifiés et très formateurs en évoluant soit dans nos équipes, soit dans les entités du Groupe Crédit Agricole. Pour un informaticien, la finance est aussi l’un des rares secteurs où son métier est au coeur de l’activité de l’entreprise.

Quels conseils voudriez-vous donner aux étudiants ?

Pour leur début de carrière, je leur recommande d’oser en prenant le risque de découvrir un secteur où ils s’immergeront. Ils ne doivent pas hésiter à solliciter les « anciens » de leur école pour pouvoir faire des choix éclairés par l’expérience. Qu’ils conservent aussi le désir d’apprendre et sachent s’investir dans leur métier en faisant preuve très vite d’autonomie car ce sont des qualités essentielles pour gagner assez rapidement en responsabilités !

 

CG

 

Edric, Responsable d’applications, Corporate Banking & Structured Finance IT
Je gère une équipe qui développe des applications au sein du Corporate Banking & Structured Finance IT. Ce que j’apprécie le plus aujourd’hui dans mon poste, c’est que j’ai une grande latitude d’action. Notre collaboration internationale avec les équipes de Singapour est aussi extrêmement enrichissante. Ici on peut se projeter sur le long terme, l’IT occupe une place stratégique au sein de la Banque de Financement et d’Investissement. Je me suis aussi intéressé à Crédit Agricole CIB car c’est une entreprise réellement implantée à l’international : je sais que je pourrai avoir des opportunités de travailler à l’étranger.

Christine, Responsable équipe projet Singapour Paris Application Development, Equity Derivatives IT
Je suis actuellement Responsable d’équipe projet au sein du pôle Booking et Post Trade du département Equity Derivatives IT. Je gère une équipe de développeurs et de maîtrise d’ouvrage. Je m’occupe également de la gestion des projets menés conjointement par mon équipe à Paris et par une équipe miroir située à Singapour. Nous développons et optimisons les applications qui supportent le booking des opérations, c’est-à-dire qui permettent aux traders de renseigner leurs positions prises sur le marché. Je suis arrivée chez Crédit Agricole CIB en 2005 et j’apprécie particulièrement l’opportunité qui m’est donnée de changer de poste régulièrement au sein du même département.

La Direction des Systèmes d’Information de Crédit Agricole CIB recrute
Pour accompagner les nouveaux challenges de Crédit Agricole CIB, le département Global IT recherche pour ses équipes une grande diversité de profils : Analystes Métiers (maîtrise d’ouvrage), Chefs de Projets, Développeurs, Ingénieurs Systèmes, Ingénieurs de Production, Architectes, Managers IT… De formation supérieure (école d’ingénieurs ou école de commerce avec une connaissance des métiers de la Finance), vous faites preuve d’un excellent sens de l’analyse ainsi que d’une forte capacité à comprendre les besoins métiers. Vos qualités relationnelles ainsi que votre dynamisme seront autant d’atouts pour relever les défis de la Direction des Systèmes d’Information, véritable atout stratégique d’une Banque de Financement et d’Investissement.
Si vous souhaitez nous rejoindre, venez découvrir nos offres sur www.ca-cib.fr

 

Contact : eve.troja@ca-cib.com