Fort de ses 13 000 collaborateurs à travers le monde, Crédit Agricole Corporate & Investment Bank propose à ses clients une gamme complète de produits et services dans les métiers de banque de financement et d’investissement et de banque de marchés. Ivana Bonnet (IEP Paris 81), son Directeur des Ressources Humaines explique comment sa fonction participe au leadership de l’entreprise.

 

Ivana Bonnet

Ivana Bonnet

La fidélité en réponse à la crise
Affolement des marchés, nouvelles règlementations : autant d’éléments qui poussent le secteur bancaire à se remettre en question depuis 3 ans. « Pour faire face à ce monde en pleine mutation, Crédit Agricole CIB s’est retiré des activités à très hauts risques potentiels pour privilégier un lien de fidélité avec ses clients prioritaires soit 700 grands groupes et 450 institutions financières. Grâce à notre vaste réseau international, nous leur offrons un accompagnement de qualité en mettant à leur service une grande palette de métiers, notre expérience ainsi que nos expertises. A ce titre, Crédit Agricole CIB a par exemple récemment participé à l’introduction en Bourse de Prada à Hong-Kong et à l’acquisition de Bulgari par LVMH. »

 

Dans un univers en pleine mutation,
le rôle du DRH est d’aider son entreprise
à préparer l’avenir.

Le DRH au coeur de la stratégie
Pour Ivana Bonnet, c’est d’ailleurs dans les situations de crise que la fonction de Directeur des Ressources Humaines prend tout son sens. « Face à de tels bouleversements du secteur, les entreprises bancaires sont obligées de réorganiser leurs activités et c’est le rôle du DRH de les aider à préparer l’avenir. S’il agit évidemment sur toutes les questions sociales, il ne faut pas oublier qu’il doit aussi être très connaisseur en matière de droit, de finance, de formation,… et est à ce titre un acteur essentiel de la stratégie globale de l’entreprise. Si chacun peut être acteur de son évolution et être son « propre DRH », le Directeur des Ressources Humaines aide l’ensemble des collaborateurs de la banque à gérer leur évolution et à préparer leur avenir. » Pour répondre efficacement aux changements, il doit être doté de solides et multiples connaissances techniques. « Au cours de ma carrière, j’ai occupé différents postes opérationnels qui me permettent aujourd’hui d’exercer au mieux cette fonction y compris au niveau international. Ce parcours diversifié m’aide à avoir une compréhension très rapide des enjeux et une grande capacité d’adaptation ».

 

Un manager un peu à part
Ivana Bonnet insiste enfin sur le caractère managérial de son poste : « On peut dire que le DRH d’un grand groupe international est un manager un peu à part. En lien étroit avec la Direction Générale, sa mission est bien sûr de veiller, avec ses équipes, à ce que la gestion des milliers de collaborateurs dans le monde entier soit bien assurée mais il doit aussi animer sa propre ligne métier et ses équipes RH. C’est un poste aux aspects multiples qui nécessite réactivité, souplesse, adaptabilité, écoute et respect des autres mais aussi de savoir garder la tête froide ! »

 

Stage, VIE, alternance : un vivier essentiel de pré-recrutement
Les expériences professionnelles réalisées au cours des études sont, pour Ivana Bonnet, des éléments indispensables d’un bon CV. « Stages, VIE et alternance sont des témoins de la persévérance et de la détermination d’un candidat. Même s’ils ne font pas de lui un expert, ils montrent ses connaissances de différents métiers et son envie d’apprendre. Ils mettent également en valeur sa curiosité, son ouverture d’esprit et ses capacités à la prise de risque, autant de qualités appréciées par les recruteurs ». Crédit Agricole CIB porte ainsi une grande attention à repérer et valoriser les profils à hauts potentiels. En 2010, 50% des jeunes diplômés embauchés par l’entreprise l’ont été à la suite d’un stage, alternance ou VIE réalisé dans ses équipes.

 

CW.

 

Contact : www.ca-cib.fr